échéance du 31 janvier

Voilà nous arrivons à échéance du 31 janvier demandé par l’architecte pour la réalisations des derniers travaux. La seconde réunion est prévue le 6 février.

Récapitulatif des choses réalisées :
– Étalement de caillasse grossière sur le devant de porte
– petites réparations de plâtre
– démontage de la tablette en pierre de la chambre parentale… non remontée en bonne place
– pose d’un détecteur de mouvement extérieur
– réglage de la porte d’entrée

Reste à faire :
– Enduit de façade
– pose de la citerne d’eau de pluie
– étalement et évacuation des terres
– remplacement de seuil alu de fenêtres (pose premièrement assurée avant Noël, pas de nouvelles depuis)
– réparation plâtre du WC
– 3 bouches de ventilation scellées au séjour et cuisine : à réparer
– Mise en oeuvre du carrelage autour des gaines techniques sortant du vide ventilé
– trop-plein de la terrasse en plastique à embellir …
– Chambre enfant : étanchéité à l’air visible, la protéger par un profilé PVC

Autant dire que pas grand chose n’a été fait, et qu’il en reste beaucoup à faire.
Nous avons pris la décision de ne pas relancer Batifer sur ces travaux depuis la réception provisoire. Le résultat est clair, rien a avancé.

Infiltrations
Le 11 janvier la terrasse a été mise sous eau. Et de l’eau a continué à couler jusqu’au dimanche. Comme le lundi des pluies étaient annoncées, nous avons vidé la terrasse.
Depuis, Batifer nous a fait une proposition d’ajouter un profilé de protection sous le châssis. Il semble être commandé, nous n’avons pas de nouvelles.
Pour le reste de l’état de l’étanchéité …. aucune nouvelle. Sans doute que Batifer attend qu’on abandonne !!!
Des qu’il pleut, les goutes tombent par le câble électrique du salon et tachent le plafond qui devient jaunâtre… et cela depuis 4-5 mois.

Les bonnes paroles de la réception provisoire… c’est comme croire au père Noël … ça n’existe pas.
Je n’arrive pas à comprendre comment Batifer a accepté la seconde réception, alors que rien n’est fini …

Intervention Sàv, suite la à réception provisoire

Aujourd’hui le sav de Batifer est à la maison pour faire des corrections suite à  la réception provisoire avec l’architecte.

Résultat : quelques bricoles réalisées par rapport à la liste complète des choses à revoir.
Bizarrement, nous ne sommes pas surpris …

Concernant les infiltrations, un profilé a été commandé pour tenter de résoudre le problème lié aux châssis donnant sur la terrasse, pas de délais.
Pas d’infos pour le reste lié à l’étanchéité de la terrasse … nous attendons toujours des infos.

Infiltrations : suite

Nous avons eut un rdv avec le chef de chantier, le directeur technique et le couvreur le mardi 9 janvier.

Quelques photos qui sont pour nous devenues notre quotidien :

L’étanchéité horizontale de la toiture a l’air correcte. Il est toutefois prit la décision de mettre en eau la terrasse. date choisie : le jeudi suivant … déjà reportée au vendredi.

Mise en eau :
Elle a été donc réalisée le vendredi.
Dès le samedi, de nouveau des infiltrations. Il se pourrait que ce soit le poids de l’eau qu’il fasse couler l’eau stagnant entre l’isolant et la dalle béton.
Le dimanche la tache au plafond a disparue et l’eau coulant par le câble électrique a nettement faibli. Comme le bouchon sur la terrasse n’est qu’un simple T-shirt, l’étanchéité du bouchon et mauvaise, donc je décide de remettre de l’eau sur la terrasse. 10 min plus tard l’eau se remet à couler. J’arrête donc et enlève le bouchon. Instantanément, plus d’eau n’a coulé.

J’ai donc directement fait un mail à Batifer. depuis … aucun retour depuis.

Lors de la visite, il a été remarqué que l’étanchéité au pied des fenêtres menant à la terrasse n’étaient pas correctes autour du seuil de pierre. J’ai donc soumis l’idée de retirer ces seuils en pierre à remplacer par des tablettes alu, tout en ayant refait l’étanchéité correctement sur le châssis. Batifer se renseigne de la faisabilité. Après 1 semaine, pas de nouvelles

Depuis hier il pleut, et les infiltrations reprennent. C’est toujours de plus en plus rapide et avec de plus en plus d’ampleur.

Toujours aucune réaction, aucune nouvelle.

Fabrication (en cours) du mur de l’escalier

L’escalier béton sera recouvert de chêne massif (en cours)

Le long de cet escalier est construite une cloison en bois. Elle sert à plusieurs choses :
– avant tout comme garde corps
– comme support de meubles
– et comme support pour une série de lampes, phares de Bretagne.

   

Voici les travaux réalisés entre Noël et nouvel an :

       

Début d’année qui commence comme l’ancienne s’est terminée

HUMIDE !

Depuis Noël les infiltrations sont revenues légèrement.

Mais depuis ce 1er janvier… l’eu est revenue à plusieurs endroits.

Nous avons dû démonter un luminaire neuf en papier détrempé pour un risque important de court circuit puisque l’eu coulait en continue : 1L en 1 soirée.

D’autres point d’infiltration sont apparus : 3 dans le séjour et sous le seuil de fenêtre de la porte de la chambre parentale.

Nous avons prévenu l’achitecte et Batifer, nous attendons une inervention urgente de leur part.

de belles promesses non tenues pour les fêtes

Nous avons fait la réception provisoire avec l’architecte vendredi.

Nous avons diverses remarques qui doivent être réglées avant fin janvier.

L’architecte avait pourtant demandé que ce soit réglé très rapidement, et le chef de chantier nous avait indiqué avoir envoyé l’entreprise dès l’après midi de la réception provisoire. Après 3 jours, toujours personne n’est passé.
Malheureusement, je crois que l’on va passer les fêtes et le repas de Noël avec un seau sur la table puisque malgré des promesses, personne n’est encore venu pour régler une bonne fois pour toute ce problème.

Et ne parlons pas du réglage de la porte d’entrée. Elle touche note tapis. On nous avait promis une intervention lundi ou mardi puisque le SAV était dans le sud du Luxembourg. Je crois aussi que l’on doit faire une croix dessus.

Toujours de belles promesses non tenues. Cela ne nous surprend plus.