01/18 Dépôt de la demande de permis

Suite au choix de notre constructeur, notre architecte c’est renseigné auprès de lui pour prendre connaissance des mesures exactes pour la maison (épaisseur des murs et cloisons, hauteur des étages, etc…) afin de préparer le plus fidèlement possible la demande de permis.

Certains soucis ont commencé à apparaître du fait de notre mitoyenneté et du choix de notre constructeur.
En effet, notre maison étant plus grande que la maison mitoyenne, nous savions que la brique coté mitoyen allait légèrement dépasser sur le terrain de notre voisine. Nous pensions avoir anticipé ce point via nos architectes respectifs mais il semble y avoir eu un problème de communication des deux cotés. Suite aux discussions avec notre voisine, nous avons trouvé un accord : elle accepte le dépassement de notre brique sur son terrain (environ 12 cm de profondeur sur moins d’1m de large) en échange d’une prise en charge plus importante pour nous du grillage de mitoyenneté. Notre architecte, nous a même conseillé de réaliser un contrat afin que cela ne soit plus remis en question avec tous futurs acquéreurs de la maison mitoyenne.
De plus, pour différentes raisons techniques, le revêtement de façade le plus approprié pour la partie haute de la mitoyenneté était l’ardoise. Malheureusement ce matériaux n’est accepté que comme secondaire et là la commune estime qu’il est trop étendu pour être considéré comme cela. Il constitue lui aussi un écart urbanistique.
Enfin, avec le choix de notre constructeur, notre maison atteins une hauteur par rapport à la chaussée impliquant également un nouvel écart urbanistique.

Concernant les deux derniers écarts urbanistiques cités, et grâce à la bonne relation qu’entretien notre architecte avec le service urbanistique de la commune, ce dernier nous a assuré que les écarts seront considérés comme mineurs et ne seront donc pas refusés.

Quand les documents furent prêts, nous avons eu une nouvelle réunion avec notre architecte. Nous avons du signer des documents … beaucoup de documents : la demande, les plans, des autorisations, des études, des réglementations, des rapports … Heureusement, notre architecte nous a expliqué clairement l’intérêt de chacun d’eux ce qui a rendu l’entrevue moins bureaucratique. Cela étant fait, le dossier a été déposé le lundi suivant à la commune.

Maintenant, il ne nous reste plus qu’à attendre la première réponse de la commune pour savoir si le dossier est complet.

Ce contenu a été publié dans Autres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image