03/19 Tout n’est pas rose

Les articles s’enchaînent sur le blog mais je n’ai jusqu’à présent pas trop mis en avant les différents soucis petits ou gros que nous avons rencontrés. Je vais y consacrer ce post.

Il est important de faire des visites régulières de son chantier afin de remonter le plus rapidement possible toutes remarques. Il est facile de réparer un erreur au début, c’est beaucoup plus compliqué par la suite. Moi-même je ne suis pas bricoleur et je n’y connais rien en construction. Mais j’ai appris que si j’ai un doute, soit j’ai mal compris, soit il y a un malentendu et ça arrive plus souvent qu’on le pense les malentendus. Il ne faut pas avoir peur de poser des questions. C’est pas grave si elles peuvent paraître bêtes, c’est de notre maison dont on parle.

1/ Pendant la phase du gros oeuvre fermé, nous avons constaté des fuites. Certes toute l’isolation extérieur n’était pas terminée mais Dewaele a été très réactif, ils ont appliqué des scotchs d’isolation extérieur supplémentaires et nous ont transmis des photos. La semaine suivante malgré la pluie, les fuites avaient disparu.

2/ Suite à la pose des gouttières, il s’est avéré qu’elles n’étaient pas de la bonne couleur (métal au lieu d’anthracite). Là aussi, quelques semaines plus tard, le tort était corrigé.

3/ Suite à la pose des tuiles, nous avons constaté que la tranche rose d’une tuile faisait vraiment tâche au milieu de notre toit couleur anthracite. Dewaele a rectifié.

4/ J’ai fait poser un tuyau PVC allant de la buanderie jusqu’à l’abri de jardin. Si je n’avais pas fait la remarque, ils me l’aurait complètement recouvert avec la chape intérieur. Je n’aurais plus pu faire passer d’autres gaines.

5/ Le poste électrique avait été vraiment sous estimé. Lors de notre phase de négociation, nous avions fini par convenir d’un commun accord de revenir au package de base et que nous nous arrangerions avec l’électricien. Dewaele l’avait estimé à l’époque à 1000 € de supplément, nous en avons eu pour un peu moins de 4000 €. Donc prévoyez une petite réserve à votre budget pour faire face à ce genre de conséquence.

6/ Dans une des chambres à l’étage, il y a un jeu dans l’angle entre deux murs. Ce serait dommage d’avoir un pont thermique avec des murs super isolant . Il est prévu que le plâtrier comble la fissure avec de la mousse expansive.

7/ Pour les raccordements énergétiques Dewaele a posé tous les tuyaux et même préparé les regards pour indiquer où creuser. Mais c’est à nous de finir le travail en déterrant les tuyaux pour le contrôle de la SWDE et de l’ORES et c’est pas forcément évident. On ne savait pas exactement jusqu’où creuser et on avait peur d’abîmer les tuyaux. De plus, y a pas vraiment la place pour creuser et c’est Myriam, plus petite que moi, qui a fini le travail. Cela a demandé une petite après-midi de labeur. C’est pas la mort mais c’est dommage qu’une société « clés sur porte » ne finalise pas cette tâche.

A savoir : pour cette étape il est juste nécessaire de rendre l’ensemble des tuyaux visible du coté du futur raccordement et à l’endroit où ils rentrent dans la maison. On nous avait demandé de faire un trou d’1m sur 1m autour des tuyaux, mais un voisin nous a dis que rendre les tuyaux visibles était suffisant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8/ Le pire pour la fin. Nous avions constaté qu’il y avait une ouverture dans la cuisine et Dewaele nous avait indiqué que l’escalier devait mordre sur le mur. En effet, nous avons opté, à la dernière minutes, pour un escalier en quart tournant afin que l’ouverture de l’escalier à l’étage ne soit pas en face de l’entrée de la chambre de la petite (on est jamais assez prudent avec les enfants). Ce que l’on nous avait pas dis c’est que l’escalier devait également déborder dans la cuisine. Sauf que nous avons prévus des colonnes à cet endroit précis. Donc là on est vraiment … désappointés … On ne sait pas si l’escalier va passer au dessus du meuble. Sinon, peut être que le cuisiniste pourra raboter un peu le meuble pour que ça passe. Dans le pire des cas, faudra revoir nos plans techniques de la cuisine. Madame fait un peu la gueule. Sur ce coup là, je ne comprend pas que Dewaele ne nous ait pas averti plus tôt. Ils avaient les plans techniques de la cuisine depuis le tout début du projet. Actuellement, on attend d’avoir les mesures exactes de l’escalier pour aviser.

Il reste à espérer que le gros de la tempête soit derrière nous.

 

 

Ce contenu a été publié dans Autres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image