header image

Historique

 

Une histoire commence…enfin.

Initialement prévue vers juin 2012, la rénovation de la maison familiale débute en ce mois de mars. L’inertie d’une étude notariale, de nouvelles lois sur les prêts et quelques incompétences plus tard, nous voici enfin lancés sur le chantier. Un chantier qui s’avère être un challenge au vu de l’état général de la demeure mais aussi grâce aux capacités de stockage très performantes du précédent propriétaire. Ce dernier devait avoir en effet une idée bien particulière et inventive du mot rangement. Vous jugerez sur pièce.

 » Rénovation Challenge  » ou  » Comment occuper 300 m² de surface habitable par des souvenirs remontant sur trois générations.

PATIENCE LE PHOTOGRAPHE TRIE LES PHOTOS A VENIR… allez je vous en mets quelques unes 🙂 voir les rubriques (via les onglets ci dessus)

Alors ? Toujours pas effrayés ? Alors au boulot pour attaquer tout cela :

Début Mars, 1ère étape : je vous laisse deviner … on vide tout.

Pas moins de 60 sacs poubelles, 10 m cube de carton et 23 voyages au parc à containers ont été nécessaires à ce jour pour vider le corps principal. Bien sûr, ce n’est pas terminé, il reste les annexes et le garage…sans oublier les abords qui eux aussi ne voulaient pas demeurer en reste. Parallèlement, des contacts sont pris avec certains corps de métiers. Chauffagiste, entreprise de toiture, châssis, tubage de cheminée, matériel électrique…

Premières surprises, premiers effrois, premiers retards et premières déceptions également.

Les premiers matériaux quant à eux commencent à encombrer l’espace pourtant généreux à la base.

Isolant laine de verre, 120 plaques de gyproc, 100 plaques OSB3 et un gros tas de planches entameront les hostilités.

30 mars : les hostilités ont commencé dans plusieurs pièces; la future petite chambre à l’étage a déjà subit pas mal de transformations avec un mur abattu, des tuyaux de chauffage enlevés et une ossature de nouveau plafond toute neuve et prête à recevoir l’isolation et la finition lambris. Côté buanderie, la trouée d’une nouvelle porte donnant sur la cuisine et une ossature la séparant de la chambre actuelle. Une nouvelle cheminée ainsi que son tubage sont apparus. La cuisine quant à elle a subit le plus de transformation avec le vidage complêt de la pièce, l’arrachage de l’ancien pavement; une ossature visant à abaisser le plafond et le passage de quelques conducteurs électriques genre 10², 6², 4² … un conduit d’évacuation pour la hotte a également été effectué. Le chauffagiste (alias Etpaf The Beast) en a profité pour passer quelques tuyaux ALPEX 20. La cuisine équipée est en commande et devrait être livrée début juin. Dans la future annexe (salle de bain et petite chambre d’accueil), la pose de distribution eau  et d’alimentation chauffe eau sont maintenant présents. Côté électricité, l’ancien circuit ainsi que l’ancien coffret sont hors d’état de nuire. Nous sommes maintenant protégés par un beau disjoncteurs 40A d’occasion directement relié au compteur (bon d’accord, ce n’est pas beaucoup mieux mais c’est très temporaire ! )

5 avril : belle journée de printemps (très frisquet malgré tout). Nous avons reçu les petits monstres; j’ai nommé les radiateurs. Ceux ci rajoutent une belle pile de matos en plus au milieu de la pièce principale.

Nouvel arrivant également un chauffe eau instantané pour évier de cuisine. La particularité de ce dernier est de fonctionner uniquement lorsque vous le solliciter donc gain de consommation conséquent. De surcroit, comme son nom l’indique, il chauffe l’eau quasi instantanément. Attention, des modèles plus gros existent pour la pièce de bain mais nécessite impérativement du triphasé. Ce modèle est plus petit qu’une boite de lait et donc ne prend pas de place.

Mise en chantier également de la plomberie chauffage et sanitaire.

Oui bon ce sera mieux rangé plus tard.

Coté électricité, mise en place du nouveau coffret qui accueille son 300mA et son premier disjoncteur (temporaire).

7 avril : Cuisine :  la défonce du carrelage et de sa croûte de colle; une tranchée et apparition de la première évacuation destinée à l’évier de cuisine, le lave vaisselle et la machine à laver. Le tout en 40 et relié à un gros 110. Les tuyaux en Alpex 20 sont fixés à la tuyauterie de distribution provisoirement reliée à la ville en direct. Cette dernière sera modifiée pour recevoir un adoucisseur de type Durlem Vi50. Côté électricité, les câbles cuisines ont reçu un nouveau logement sous forme de saignées, ils n’attendent plus que d’être fixés et masqués une fois les vilaines rayures rebouchées. Les rampants boudinés de l’éclairage poussent une pointe jusqu’à la buanderie, la petite chambre du haut et le grenier. Ce dernier a reçu en sus une nouvelle parois toute neuve en plaques de plâtre sur lattage.

16 avril : nous avons délaissé quelque peu la cuisine, où quelques saignées ont été rebouchées, pour remonter à l’étage. Pendant ce temps, le plombier est venu raccorder les collecteurs et notre chauffagiste maison à installé la distribution d’eau dans la salle de bain du bas (annexe 1). Dans la petite chambre du haut, le caisson mansardé se termine. les lambris patientent tout en prenant la température de la pièce. Le coffret principal de distribution électrique est maintenant rempli de disjoncteurs et ponté. Il ne reste plus qu’à raccorder les différents circuits. le grenier quant à lui se termine, il ne manque plus que quelques plaques de gyproc et osb 14mm qui suffisent pour ce travail. Le hall de nuit a reçu son isolation et son lattage plafond. Les carrelages cuisine et salle de bain/hall de nuit sont arrivés.

21 avril : La première pièce de la maison est terminée. Il s’agit du Grenier. Eh oui, assez paradoxal mais celui-ci va nous permettre de stocker pas mal de choses le temps venu. En attendant il abrite la laine minérale qui patiente pour la suite des travaux à l’étage. Côté plomberie et égoutage on s’est amusé aussi, enfin dans le sens humoristique du terme. Quelques distributeurs (collecteurs) pour la distribution d’eau sanitaire et chauffage. La maison étant assez vaste, çà fait un peu puzzle. Espérons que ce sera efficace. La cuisine a reçu son circuit chauffage. La salle de bain à l’étage a été vidée, elle a reçu en outre son alimentation en eau sanitaire et les saignées pour son futur égouttage sont présentes. Le wc du bas a subit à son tour le début des travaux et l’appartétage a été un peu rangé.

22 avril : L’éclairage du hall de nuit est prêt à recevoir ses luminaires au nombre de 3. Il devra se contenter pour l’instant d’un gros néon tout dégeu. Nous avons commencé à libérer l’accès aux fenêtres qui devraient recevoir les châssis début Mai si le délai est respecté ce qui m’étonnerait mais bon…l’espoir fait vivre.

25 avril : pose du câblage éclairage dans le hall de nuit et installation du va-et-vient. Dans la cuisine, on rebouche la vilaine tranchée de l’égouttage et chauffage par un stabilisé. Néanmoins victoire de la tranchée par ko du sable du rhin manquant. La suite demain. Entretemps nous sommes allé chercher le revêtement de la chambre, un quick step de 8mm et son lit insonorisant de 2mm.

26 avril : ce soir victoire des ouvriers sur la tranchée enfin rebouchée dans la cuisine ; Le hall de nuit a reçu sont plafond tout neuf en plaques de plâtres. Pour le reste, visite du carreleur pour confirmer ses dates de passage et le matériel nécessaire ( du coup, 300 kgs de sable, 5 sacs de ciment, du ciment colle et autres ont emménagé dans la maison).

27 – 30 avril :  la buanderie est dégommée de tout son plafonnage disgracieux. la fenêtre est bouchée et une plaque de plâtre est apposée au plâtre colle sur le côté cuisine. Sur les faces intérieures, le coté pile est également plâtre et plâtre colle; les  autres faces cloison metal stud et plaques de plâtre. Le WC a reçu alimentation en eau et électricité. Quelques rebouchages de saignées effectués par ci par là. La salle de bain, le hall de nuit et la cuisine sont prêts à recevoir monsieur le carreleur ces 2 et 3 mai.

1er mai : journée habituellement réservée au muguet et à la fête du travail. Nous avons offert le muguet mais également travaillé. La buanderie avance avec les belles cloisons metal stud et gyproc. Elle a reçu son alimentation en cablâge électrique pour les frigos, congélateur, lessiveuse et séchoir.

3 mai : la cuisine, le hall de nuit et la salle de bain ont reçu leur carrelage respectif. La coulée aura lieu lundi. Nous pourrons attaquer la suite 🙂

6 mai : ce week-end aura été un peu moins productif. Les carrelages nous bloquant quelque peu. Nous en avons profité pour préparer l’élimination des intrus encore bien incrustés aux abords de la maison. Néanmoins en date d’aujourd’hui, les carrelages salle de bain, cuisine et hall de nuit sont posés et opérationnels. Nous allons pouvoir avancer dans ces pièces dans l’attente des châssis qui signeront le point de départ du rush dans plusieurs pièces.

11 mai : une nouvelle pièce commence : la chambre du bas. Après avoir été débarrassée des intrus habituels (brols de toutes sortes et origines), place au full metal stud jacket. Armatures ornées de gyproc pendant que l’électricien tentait de se frayer un chemin pour les petits câbles impatients. Pour le plafond léger rabaissement et lambris mais seulement après avoir rattrapé les écarts entre les poutres (chipotages en vue).

12 mai : nous restons dans la chambre pour fêter la maman de la maison. Pour cadeau aujourd’hui : visses, bloc de bois, voliges, laine minérale et plâtre pour reboucher. Tout un programme 🙂  Plus techniquement, nous avons terminé l’isolation de la chambre du bas, le sur-lattage et entamé le rebouchage du gyproc.

13 mai : continuation dans la chambre pour suite et fin rebouchage. Idem dans la buanderie. Prochaine étape, ponçage et fibre de verre dans ces deux pièces plus lattage plafonds dans la buanderie. En sus, quelques matériaux sont entrés dans la maison : lambris bois pour la chambre, fibre de verre, colle pour celle-ci, du câble électrique supplémentaire

14 mai : toujours la chambre (eh oui on aime y trainailler) pour le ponçage. Demain, idem dans la buanderie. Du soir, amusement avec des morceaux de lambris, électricité partielle dans le hall et pose du lattage plafonds dans la buanderie. Jeudi une équipe de monsieur châssis arrive pour préparer le terrain à l’autre équipe de vendredi. Espérons pouvoir obtenir ce que nous voulions. j’ai un peu râlé sur le patron qui m’avait initialement promis le 15 mais bref… En ce qui nous concerne, jeudi soir et vendredi soir, pose de la fibre de verre dans la chambre et la buanderie si on peut.

25 mai : un peu de patience pour les photos et commentaires, tous les départements ne sont pas remplis mais voici le résumé de la semaine :  les châssis étant arrivés, ceux ci ont dû être placés en 3 étapes. Dur travail à l’étage puisqu’il s’agissait pour les artistes du genre de remplacer la « sablière » (poutrelle de bois sur laquelle reposent les châssis) sur une longueur de 15m pendant qu’une autre équipe plaçait les châssis. En principe, le couvreur devait travailler de concert afin de remplacer la bavette en zinc qui vient, elle, entre la sablière et les châssis. Celui ci n’étant toujours pas venu à cause du temps splendide que nous connaissons, les menuisiers ont dû laisser un espace de 5mm à cet effet. Bref les châssis sont posés. Pendant ce temps nous ne sommes pas restés inactifs. Du travail a été réalisé dans la salle de bain par l’accueil de la baignoire, de son chauffe eau personnel et de la pose des plaques de plâtres pour refermer le tout sur un isolant de 15cm ainsi que le radiateur. Dans la chambre du bas des travaux au niveau des finitions; plâtres, ponçage,peintures, fibre de verre et radiateur; la cloison de la porte est elle aussi prête à recevoir celle ci. Dans la buanderie les travaux de finition se précisent aussi, bientôt, le plafond sera recouvert de lambris pvc et la pièce sera prête également à recevoir frigos, congélateur, machine à laver et séchoir. Dans la chambre du haut, la structure façade a été réalisée afin de recevoir le radiateur; l’isolation de 15cm remplit les trous par ci par là également et la pose osb terminée au sol. Côté électricité et chauffage cela suit lentement au rythme des pièces. Petite surprise au niveau du chauffage, au cours des travaux nous avons sectionné un câble qui alimentait le thermostat de la chaudière. Nous nous retrouvons avec 4 fils de couleurs différentes dont nous ne connaissons pas la destination. Un avis pro va être nécessaire. Bref, les radiateurs sont prêts dans 3 pièces mais aucun chauffage ne peut être fourni 🙁

28 mai : question toujours pas résolue niveau chauffage, difficile de trouver quelqu’un 🙁 Niveau travaux, peintures primaires faites dans la buanderie, salle de bain et chambre ainsi que la fibre de verre dans la chambre et la buanderie. première couche dans la cuisine. Le couvreur est venu mettre une nouvelle bavette en zinc sous les châssis du haut tout le long de la maison soit 15m. Il devra revenir pour remplacer 3 ardoises et réparer cheminée secondaire qui connait une petite infiltration et remplacer 2 morceaux de gouttières.

6 juin : pas loin d’être le jour le plus long vu le travail restant à faire, dressons un bilan de la semaine : chambre du haut ossatures murs et plafonds, pose du lambris et gyproc murs et début pose lambris plafonds; mousse PU isolante sur les contours des portes installées dans la chambre, cuisine, salle de bain  et grenier ainsi que la pose de la quincaillerie sur celles ci. Côté Buanderie pose du plafonds en pvc et de son luminaire, récupération de deux armoires métalliques nettoyées de fonds en combles pour accueillir les provisions et côté électricité, mise en fonction de certaines prises cuisines ainsi que passage d’un nouveau câble pour relier le thermostat à la chaudière; pose partielle des prises dans la cuisine; pose du câblage prises, éclairage et informatique dans la chambre du haut.

20 juin : çà y est, nous sommes enfin devenus officiellement propriétaires 🙂

26 juin : première nuit dans la nouvelle demeure sous la drache nationale comme il se doit.

27 juin : une vingtaine de jours se sont écoulés pendant lesquels nous avons dû mettre un grand coup. La chambre du  haut est opérationnelle; la salle de bain, la buanderie également. La cuisine devrait l’être demain suite au placement des ses meubles. l’électricité quand à elle se faufile un peu partout. L’électricien, par contre nous fait défaut en laissant des câbles volants un peu partout, il  va falloir le rappeler  à l’ordre. Quelques changement dans les abords également. Nous avons passé notre première nuit non sans une certaine nostalgie de laisser nos tis animaux seuls dans l’ancienne maison. Ils vont nous rejoindre très vite. Prochaines étapes, cap sur le hall la salle de bain au rez de chaussée et une chambre d’appoint derrière celle ci. Avant cela, un gros nettoyage de la cour s’imposera afin d’éliminer les intrus (gravas, boiseries et encombrants de toutes sortes).

28 juin : la cuisine est arrivée. Biens entendu, comme pour le reste de la construction, un élément n’était pas conforme à la commande initiale, pas de bol… Le bon élément arrivera dans un mois environ 🙁 Pour le reste, elle est tout de même jolie. Ajout également de quelques photos dans la rubrique abords.

30 juin : Aménagement du coin buanderie, remplissage des meubles de cuisine, celle-ci devient pleinement opérationnelle avec le branchement du micro-ondes et de la cuisinière, elle reçoit aussi son radiateur pour lequel nous avons quelque peu ramé. La salle de bain à l’étage s’est vue garnie d’une petite étagère fabrication maison. Les animaux ont également investi les lieux. Pour le reste, journée de rangement avec l’apport de quelques cartons… Prochaines étapes, vider l’ancienne maison, ranger le contenu dans la nouvelle, vider la cour de ses gravas et autres intrus du même style et attaquer le hall d’entrée et l’annexe 1 (salle de bain rez de chaussée et chambre d’ami).

P1030386

Laika ne semble pas trop perturbée par le changement, plus d’espace pour elle courir donc heureuse.

P1030394

Abby inspecte les travaux et ne semble pas apprécier tout ce désordre. Elle se demande ce que peut bien lui vouloir ce tube de colle… Elle a tout un étage pour elle mais n’a toujours pas trouvé la méthode pour descendre l’escalier pourtant moins raide que celui de l’ancienne maison… Des gênes de blonde en elle ?

31 juillet 2013 : un mois plus tard… mais que s’est il donc passé ? Je rassemble quelques photos pour illustrer le mois. En gros assez speed malgré quelques jours de repos forcés. Le déménagement a pris pas mal de temps et entretemps, nous avons attaqué l’annexe 1 qui nous servira de chambre d’appoint et de salle de douche au rez de chaussée. Eh oui, faut prévoir les vieux jours où nous ne pourrons plus monter à l’étage 🙁

21 août : les caisses de déménagement commencent à se résorber. Pendant ce temps les travaux vont bon train dans l’annexe 1. Nous avons vidé son contenu, enlevé les portes et anciens châssis gênants, creusé des tranchées pour les alimentations en eau, électricité et les évacuations. Petites surprises là aussi, découverte d’une fosse septique au contenu plus que nauséabond. Le gros tuyaux y menant étant abîmé, nous avons procédé à son remplacement. L’annexe 1 reçoit le coffret d’électricité 2 maintenant complété Dans le mouvement nous avons procédé à l’évacuation du premier gros tas de gravas qui encombrait la cour intérieure. Le maître de chantier a jeté son dévolu son un mur plein, celui-ci lui semblait trop bien, il a donc décidé d’y inscrire une nouvelle porte; chose faite. Pour la propriété, nous avons fait l’acquisition d’un second chien de garde féroce.

9 septembre : toujours dans l’annexe 1. Au programme depuis le dernier commentaire l’ossature du plafond, isolation de celui-ci, le conduit d’extraction humidité/CO et crantage pour les battées de châssis. Entrainement du chien de garde se poursuit.

10 septembre : annexe 1 : les murs grimpent lentement et espérons…surement.

13 septembre : annexe 1 : l’isolation du plafond est terminée, les petites réparations des déchirures sont faites et le contre lattage est opérationnel. Prochaines étapes : ossatures murale en profilés métalliques et pose du câblage électrique. Les vraies subdivisions de la pièce vont maintenant apparaître clairement. L’entrainement du chien de garde bat son plein.

15 septembre : annexe 1 : nous continuons de plus belle avec les ossatures en metal stuck, placement du chauffe eau et changement de place pour le vase d’expansion de la chaudière. De l’osb 3 est placé sur les montants métalliques. Les murs vont bientot se couvrir et dessiner encore mieux les futures pièces. Prochaines étapes : suite de ce travail et pose des circuits d’éclairage.

 21 septembre : annexe 1 : poursuite des travaux avec le placement de la plomberie (douche, lavabo), placement des premières cloisons OSB 3 et 1 (intérieur chaufferie); revêtement supplémentaire de plaques de plâtre vertes pour le côté douche et pose des parois à carreler dans la douche elle même. L’électricité (prise et éclairage) se précise en suivant le gros oeuvre. Cette semaine un vélux est apparu dans la toiture et l’entrainement de notre système d’alarme se poursuit.

27 septembre : annexe 1 : pose de l’osb 3 dans la chambre. Il ne reste, question cloisons, que la façade. Nous attendons pour cela les pierres bleues sur lesquelles nous poserons les fenêtres. Le côté façade pourra alors être recouvert et nous entamerons carrelage et plafonds.

03 octobre : annexe 1 : pose (enfin) des pierres bleues destinées à recevoir les châssis et la porte d’entrée du hall. La chambre contenue dans l’annexe reçoit son carrelage (pleine masse) de couleur gris anthracite clair. La chaufferie est équipée d’un système d’extraction d’air. La maison reçoit également des détecteurs d’incendie. Les luminaires type LED sont arrivés également pour la douche et la chambre de l’annexe. Les détecteurs LED sont prêts à être installés aussi. Ces éclairages interviendront en temps utile. Sur l’extérieur de l’annexe le conduit d’extraction d’air a été fixé et est prêt à recevoir sa grille de parement en alu-inox.

06 octobre : à la poursuite d’octobre rouge euh… de l‘annexe 1 : aujourd’hui au programme, les châssis et la porte extérieure de l’annexe 1. Dans la foulée, ossature bois du plafond du petit hall de cette annexe et son isolation Laine 15cm.

07 octobre : annexe 1 : petits jeux dans la douche : début de la douche italienne chape et muret

08 octobre : mise à jour des photos de la cuisine 

11 octobre :  carrelage de la douche dans l’annexe 1 : prometteur au niveau du résultat malgré les imperfections… (photos à suivre)

12 octobre :  à l’attaque de la face nord en l’occurence le gyproc de la façade annexe 1  : comme d’habitude, quelques soucis, d’applomb et de hors équerre malgré le fait que nous ayons déjà rattrappé pas mal lors de la réalisation des ossatures. Les deux pièces ont reçu leur chauffage respectif. Beau travail du chef de chantier  (photos à suivre)

13 octobre : nous entamons les plaques de  plâtre dans le petit hall de l’annexe 1 .

14 octobre : petits travaux d’électricité dans l‘annexe 1 et carrelage sur le muret de douche.

15 octobre : carrelage du socle de douche et préparation des habillage fenêtres dans l‘annexe 1.

17 octobre : collage des tours de fenêtres et coulage du joint du socle de douche dans l’annexe 1.

20 octobre : fin du recouvrement gyproc dans le hall et salle de douche de l’annexe 1. Placement du radiateur dans le hall d’accueil principal. Système d’écoute de notre service gardiennage opérationnel :). Une touche de couleur pour égayer poussières et sueur.

22 octobre : petits soucis de mobilité, je me suis rendu compte qu’un radiateur était plus solide qu’un genou… Celui ci ne me supportant pas trop ces temps ci (par représailles sans doute), nous avons opté pour une journée rangement. Il était d’ailleurs plus que temps. La perte de temps engendrée par la recherche des outils devenait intolérable. Nous avons donc fait un peu de place dans le living lieu de résidence temporaire de nos outils et matériaux. Par ailleurs, ils nous fallait vider l’annexe 1 afin de préparer le chantier pour le ponçage et joint de finition gyproc avant la venue du carreleur.

26 octobre : samedi presque entièrement dédié à la plomberie et au chauffage : le maître de chantier et ses fidèles complices ont oeuvré avec acharnement pour réaliser la Structure de support et ajout du radiateur du hall de nuit, raccordement du radiateur du hall d’accueil, pose du set douche (colonne et mitigeur), pose de la vitre de séparation de douche, raccordement du chauffe eau douche et ajout d’un petit robinet d’approvisionnement en eau dans la partie chaufferie de l’annexe 1. Une ancienne évacuation, toujours active, a été récupérée pour la vidange du futur adoucisseur d’eau dans le hall d’accueil. Pour la cuisine, la bonne colonne est enfin arrivée mais…avec un coup dans sa porte principale… donc retour en commande pour celle ci. Cette semaine place au plâtre (ponçage, lissage ponçage) et au carrelage de l’annexe.

27 octobre : travail pas vraiment visible et ingrat : ponçage et couche de finition des joints de plâtre dans l’annexe 1

28 octobre : à l’attaque de carrelage de la salle de douche dans l’annexe 1.

29 octobre :  poursuite du carrelage dans l’annexe 1 : chambre et mini dalle de béton pour la pause des galets noirs anthracite à la sortie de douche.

30 octobre : annexe 1 : journée festive ou comment penser que si près de la frontière française, les corps de métiers ne connaissent pas les portes françaises avec seuil. Tout se déroulait bien, les carrelages pour une fois avaient l’air de niveau puis surprise en arrivant près de la porte du petit hall. Le niveau carrelage arrivait trop haut. En cause, la pierre bleue de seuil de porte placée 1,5 cm trop bas. De ce fait la porte ne fermait plus étant donné qu’en France, les portes de ce type viennent faire joint contre le seuil et non pas au dessus. Après avoir tenté de régler la porte, pas très coopérative, il faut le dire, nous avons dû nous rendre à l’évidence que nous ne gagnerions jamais le 1,5 cm manquant dans le bas. De toute façon, cette opération n’aurait plus rendu la porte jointive mais ce n’était qu’un demi mal.  Nous avons donc dû descendre le carrelage de cette même mesure afin de pouvoir fermer la porte et de par là même créer une mini marche entre le hall et la chambre. Petite erreur supplémentaire de ma part, j’avais compté un peu juste en carrelages, ce qui m’a occasionner une petite excursion au magasin… Enfin, demain nous coulons les joints et la mini dalle pour les galets anthracites. La semaine prochaine devrait apporter pas mal de changement encore dans cette annexe. Petite réflexion, comment les français font ils pour nettoyer ? Réponse souhaitée en privé pour que je n’aie pas l’air trop bête.

04 novembre : annexe 1 : des choses peu visibles via photo se sont déroulées : remplissage des joints plaques gyproc, ponçage 1, lissage, ponçage 2, lissage de finition, ponçage 3. Les premières fibres de verre ont fait leur apparition dans la salle de douche (séquence terminée) et la structure OSB3 de la chambre a reçu deux couches de couleur primaire. Entre temps, les joints carrelages ont été réalisés dans la partie salle de douche, chambre et Hall d’entrée de l’annexe. Niveau carrelage çà se termine, encore un peu de galets pour la sortie de douche et les carrelages de la chaufferie et s’en sera terminé pour cette annexe. Il restera juste les plinthes fin de ce mois. L’entrainement du chien de garde se poursuit à la maison. Cette semaine devrait voir la fin de la fibre de verre, d’une bonne partie des peintures et du carrelage dans cette annexe. Ce week end, nous attaquerons en principe le meuble lavabo, la structure wc ainsi que son étagère de rangement. Mais place aux photos, via les rubriques ou les mots liens.

05 novembre : annexe 1 : dans la partie salle de douche, couche de fond couleur soleil et dans la partie chambre, pose de la fibre de verre en façade. Une petite touche de couleur qui commence à sentir bon la fin…

06 novembre : Annexe 1 : toujours dans cette partie de la maison, l’annexe a subit encore quelques  transformations. Dans la partie douche, suite et fin du carrelage; dans la partie chaufferie, carrelage au sol; dans la partie chambre, application de la première couche en façade et enfin dans la partie hall, application de la couche primaire gyproc spécial pièces humides. On aura donc travaillé dans chaque pièce de l’annexe aujourd’hui. Pour la soirée, petit devoir pour la maîtresse de maison : nettoyer l’ancien meuble, ce qui ne c’est pas révélé sans soucis. la vieille couche de vernis sur les tiroirs se craquelant, un bon décapage se verra nécessaire dans le futur…

07 novembre : Annexe 1 : dans le petit hall, pose de la fibre de verre, première partie (fin le 8), finitions peintures dans la chambre et la salle de douche.

10 novembre : annexe 1 : dans la salle de douche, nous avons récupéré un vieux meuble de famille savamment restauré par le maître de chantier. Nous avons raccordé la vasque en marbre nous servant de lavabo ainsi que son mitigeur. Le plafond est terminé également, il manque une ou deux finitions qui viendront avec les profilés bois la semaine prochaine. La pose du wc était quand à elle assujettie à la construction d’un petit caisson vidant à masquer l’égouttage, lui même faisant corps avec une étagère construction maison. Dans la partie chaufferie, le carreleur est revenu effectuer la coulée dans les joints. Dans la chambre, le plafonds est quasi terminé.

11 novembre : annexe 1 : journée pas trop productive ou comment réalisé que des murs n’aient aucune équerre ? Bref je pensais réaliser le plafond du petit hall de l’annexe mais je me suis vite rendu compte du problème dû aux angles complètement hors équerre. Je penche pour un contre lattage et mettre les lames de PVC dans le sens perpendiculaire à la porte. Moins de chutes, moins d’énervement et surtout moins d’effets d’optique étrange. Pour le restant, nous avons tout de même travaillé un peu. Mise en place de l’éclairage lavabo, du miroir lavabo, de la couche de peinture dans le petit hall. Finition du plafonds dans la chambre et pose de réducteurs optique aux fenêtres de la salle de douche. En prime par rapport à hier soir, quelques photos de l’étagère attenante au caisson wc, terminé hier en soirée. Hier soir également un événement m’attendait à mon retour du bureau…notre tigresse domestique (Abby) est devenue l’heureuse maman de trois chatons 🙂 Nous avions acquis un système d’alarme en la personne de Murphy, nous voici maintenant équipé d’un service dératisation 🙂

12 novembre : annexe 1 : nous avions pris un peu de retard suite au jour férié d’hier, je pensais acquérir les profilés bois que nous pensions placer cette semaine en finitions mais bon travail retardé. Néanmoins, j’ai pu effectuer ce soir le chantier plafond dans le petit hall d’accès de l’annexe, l’électricité pour l’éclairage est prête également. Demeure le raccordement de la boite de dérivation, du détecteur de mouvements et du luminaire . Dans la salle de douche, Brigitte s’est chargée de la séance peinture du meuble rénové et de l’étagère wc. Le résultat est assez sympa 🙂

13 novembre : Annexe 1 : petit boulot de nettoyage dans l’annexe, rangement des outils… Mis à part cela, raccordement de la dernière prise dans la chambre, sur laquelle se repiquent les alimentations des détecteurs du petit hall et du sport LED extérieur (à la porte de l’annexe). Mauvaise nouvelle par contre de la part du chauffagiste, un peu plus pro que le premier (çà ne s’invente pas) : bref, bon nettoyage de la chaudière et notification du brûleur à remplacer (çà on s’en doutait un peu) dont coût pour le nouveau 599€ placement compris et pour un brûleur nettement plus performant que le précédent puisqu’il rebrûle ses propres gaz. Demain, installation de celui-ci dans la soirée.

24 novembre : annexe 1 : les dix derniers jours ont été consacrés aux finitions dans l’annexe 1 et le salon d’appoint (future chambre du rez de chaussée). Un petit jalon a été effectué dans le wc du grand hall d’accueil. Dans la rubrique « abords » , placement d’un spot LED de détection de mouvement et d’une grille sur la sortie du système d’aération.

25 novembre : journée assez contrariante dans l’ensemble. Petits travaux de finition qui bouffe tout votre temps; contretemps successifs et quelques petits maux par ci par là n’ont pas aidé à la productivité. Bref quelques achats réalisés et avancée dans la chambre du rez de chaussée (qui servira de salon temporaire). Petits travaux de peintures dans l’annexe 1 afin de parachever. En parallèle, entrainement et inspection du chien de garde.

30 novembre : petite journée parmi tant d’autres c’est à dire : travail non stop. Nous avions la visite de msieur le carreleur pour les plinthes de petit hall et de la salle de douche (annexe 1) par ailleurs il devait reboucher quelques trous à l’intérieur du WC et dans le Hall d’accueil principal; il me fallait aller chez les futurs locataires vider 3m³ de feraille qu’une connaissance passait chercher ainsi que la vieille tuture du paternel 🙁 Après cela de retour à la maison avec comme unique objectif le tri dans le garage bien encombré … Une bonne avancée a été réalisée de ce côté.  Pendant ce temps, la maîtresse de maison poursuivait l’entrainement de notre féroce gardien (Murphy) puis elle s’est adonnée à l’isolation bien nécessaire des dessus de châssis dans le living. Parallèlement, nous développons un féroce tigre de combat 🙂 Demain, le garage sera vidé et un peu de rangement s’imposera dans l’annexe 2.

29 août 2014 : quelques temps plus tard, la reprise des travaux se profile à l’horizon. Nous avons effectué un petit vidage de maison et un petit vidage du grenier et un nouveau tas de bois est apparu dans le living. Au programme des festivités : structure de support de l’adoucisseur d’eau dans l’accueil principal et mise en service de celui ci, démantèlement d’un mur au grenier; charpente porte isolation de la toiture pour cette partie de la maison et abattage d’une partie du plafond du living. Le chauffagiste et l’électricien tenteront également une percée avant l’hiver. Du pain sur la planche donc pour les semaines à venir.

Samedi 6 Septembre 2014 : reprise du chantier et oh surprise, le mot d’ordre pour la journée est : « on casse tout ». The Beast, de retour sur le chantier et avide de démolition, s’attaque à l‘appartétage . Effectivement un laid mur sépare celui-ci en deux pièces, une partie grenier et une partie plus vaste qui contenait les intrus détaillés au départ. L’objectif est donc de démolir ce mur de moitié, d’en faire une rambarde qui donnera vue sur le futur living. Après avoir ôté une partie du plafond du living (ou plancher de la section grenier), nous aurons créé donc une mezzanine 🙂 Parallèlement à cela l’ossature du futur plafond de cette pièce a été entamé; celui ci sera abaissé de sorte à étêté le faîtage de la toiture et de diminuer ainsi le volume de la pièce. Une isolation de type laine 16cm sera placée et la finition de recouvrement en lambris sera posée. la pièce sera alors équipée d’un sol en OSB 3 de 18mm et il ne restera plus qu’à l’habiller.

Lundi 8 septembre : petit chantier plomberie pour la préparation de la mise en place du futur adoucisseur d’eau Durlem Vi 50. Ajout d’un T pour mettre d’une part une alimentation directe en eau de ville et d’autre part l’alimentation de la tuyauterie de l’alimentation via l’adoucisseur. La pose d’un réducteur de pression a également été nécessaire pour l’adoucisseur. Celui-ci résidant dans le hall d’accueil devra être masqué par une petite structure et alimenté bien entendu en électricité.  Ce même jour, nous avons reçu la visite de la société DECOPIERRE afin d’effectuer un devis pour le recouvrement de nos façades externes ainsi que de certains murs du living. L’élimination de deux mètres cubes de gravas a également été effectuée par mes soins.

Vendredi 12 septembre :  retour dans l‘appartétage avec la ferme intention d’éliminer tous les chipottages de charpente, le tout en 4h de travail.  Dans les abords disparition de deux tas de ferraille encombrant les lieux depuis un certain temps 🙂

lundi 15 septembre : suite de l’isolation du hall de nuit et continuation de la même isolation dans l’appartétage. Les misères commencent à disparaître mais offre tout de même encore une résistance considérable.

Dimanche 21 septembre : suite de l’isolation et des structures de la charpente dans l’appartétage 

Samedi 27 septembre : à l’attaque de la structure support des radiateurs et acheminement de l’électricité dans l’appartétage

Dimanche 28 : suite de la charpente coté Velux et isolation de celle-ci dans l’appartétage.

Lundi 29 : Matinée plus commerciale avec rendez vous devis gouttières et bac de récupération façade. Rendez vous avec Menuibat pour les châssis de l’annexe 2, du garage et porte de garage.  Quelques courses pour des matériaux secondaires mais bien utiles tels que agraffes, visses … Suite et fin de l’ossature charpente, isolation et test de l’électricité prises de l’appartétage. Bref une journée bien remplie ! Objectif presque atteint, manque le test de l’électricité.

Mercredi 1er octobre : Test de l’électricité prises dans l’appartétage et suite de l’isolation.

Jeudi 2 octobre : l’objectif était de terminer l’isolation qui pouvait l’être. En effet quelques caissons ne pouvaient pas être comblés en vue de la pose de poutres de soutien. Objectif atteint.

Vendredi 3 octobre : préparation du travail du week-end. Ranger et vider la partie « mezzanine » de la pièce. Les plaques de plâtre devront être posée ce samedi dans la partie oblique du plafond.

Samedi 4 octobre : la journée a commencé par une séance approvisionnement en matériaux. Au programme, 20 plaques de plâtres 250 x 125 mm, épaisseur 10 mm (suffisant pour le plafond), 40 m² de lambris. L’acquisition d’une remorque double essieux par le maître de chantier a facilité la chose. Ce fut donc le baptême du feu de la dite remorque. Plus dans la page Appartétage

Lundi 6 octobre : nettoyage et enlèvement de tout éléments gênant en vue de préparer la pose OSB3.

Du samedi 11 au mardi 14 octobre : Avancée sur deux fronts ces jours ci, d’une part à l’appartétage et d’autre part dans le living. Dans l’appartétage fin du gyproc dans la partie oblique du plafond, mise en place des plaques de plâtre sur le muret de la future mezzanine, renforcement de la toiture par l’adjonction de 4 poutres supplémentaires de soutien, mise en place d’une ossature métallique pour un des murs, lattage porteur du lambris et mise à niveau de celui-ci, mise en place des câbles électrique pour l’éclairage et les prises supplémentaires, mise en couleur des rondins qui masqueront les joints des plaques de plâtre. Dans le living, un bon nettoyage des intrus excédentaires, évacuation d’objets encore utiles vers les annexes de stockage, enlèvement d’un radiateur. La pièce est prête pour la suite du chantier à savoir en priorité : enlever l’ancien plafonnage sur les mûrs côté jardin et mise en place de l’électricité sur cette partie (photos à suivre)

Mercredi 15 octobre : la journée n’a pas bien commencé dans l’appartétage, le plombier avait décidé de nous installer une douche dans le living…Nous n’allons pas le blâmer, sans lui nous n’aurions peut-être pas encore d’eau chaude.  Réparation de la fuite et suppression de la douche s’en sont suivies. Une fois ce problème traité, ce fut au tour de la vieille installation électrique dont il fallait éliminer les vestiges et la remplacer par une nouvelle ligne. Pendant ce temps madame apportait sa touche de couleur sur les rondins, fins prêts à présent. Nous nous sommes en suite attaqués au gyproc sur les deux pignons, l’un au plâtre colle et l’autre recouvrant la charpente métallique préparée à cet effet. Pour terminer un peu de ménage dans le living.

Jeudi 15 octobre : à l’abordage du living : du matin nous avions pour mission d’aller en quête du lambris pour le plafond du living. Chose en principe assez simple de prime abord mais qui s’est révélé pharaonesque par la suite. Nous avions repéré en lambris cérusé en sapin brossé en promo chez Leroy Merlin. Après avoir contacté la marque pour connaitre le stock disponible, nous prenons donc le chemin de la France. Surprise à notre arrivée à la Sentinelle, le stock est bien dans l’ordinateur mais il ne retrouve pas …. ils contactent Maubeuge qui dit en avoir. Donc direction Maubeuge où nous attendait le même soucis. A l’accueil nous demandons bien si le stock est là, la réceptionniste contrôle devant mais une fois arrivés en rayon…rien. Le chef de département bisque lui même de ce soucis; quand à moi ce n’était pas mieux, je râlais ferme. Bref je lui parle de geste commercial et bla bla bla… En rayon, Brigitte voit un lot équivalent mais plus cher car brossé. Un lambris en sapin blanc brossé de 205 cm x 13,5 cm sur 11,5 mm d’épaisseur. Nous nous décidons pour celui là. Le vendeur nous accorde pour la peine 15% de rabais. Nous revenons avec le lambris avec toutefois un surcoût d’une centaine d’euros par rapport à l’initial. Bref on parle des histoires à la belge mais celles à la française ne sont guère mieux. Ayant passé 3 heures et demi dans l’aventure, la pause midi s’imposait à nous. Dans l’après midi, rangement dans le living et préparation du dégommage des mûrs (du moins des parties à consolider avant le passage de la firme Décopierre pour le plafonnage structuré intérieur). Arrachage des vieux circuits électriques, prises et autres blochets en bois, disquer les attaches des anciens radiateurs, tracer les parties à enlever et ensuite marteau burineur pour enlever le plafonnage abîmé. Un petit nettoyage s’imposait alors pour enlever la poussière persistante au sol. Inutile que le gardien des lieux ne pataugent dedans. Pour terminer une séance de remplissage de la voiture avec toutes sortes de déchets bois, métalliques, électriques et autres du même genre. Journée bien remplie.

Samedi 18 et dimanche 19 octobre : week -end d’apparence pas très productif mais un rangement des outils et un peu de ménage était nécessaires. A l’étage le chantier avait créé un vrai carnage, nous avons fait place nette. Un peu bloqué à ce niveau, nous sommes donc descendu au living pour y installer les lattes de support lambris au plafond. Deuxième mini chantier : vider les gros radiateurs et enlever la vieille tuyauterie. Au programme de demain lundi,  cheminée à sceller et contacts commerciaux. Mettre les supports pour les lustres et finir une mini cloison gyproc à l’étage. Nos vacances s’achèveront ainsi pour reprendre le collier du travail mardi 🙁

Samedi 25 octobre : la journée était dédiée au ponçage et affinage du plafond de l’appartétage (partie oblique et pignons latéraux). Nous avons néanmoins chassé quelques intrus un peu imposants dans le living ainsi qu’un linteau qui squattait depuis un bout de temps dans l’appartétage. En parallèle l’étude des saignées pour le chauffage et électricité dans le living s’est précisée. Une petite surprise à mon retour, un nouveau radiateur avait pris place dans le living 🙂 merci au maître de chantier et à l’équipe (Bri et Laëti). Ce dimanche, en principe, dernier ponçage et mise en couleur de la partie gyproc dans l’appartétage.

Dimanche 26 octobre : atelier peinture dans l’appartétage

Lundi 27 octobre : fin de la première couche de primaire sur le gyproc dans l’appartétage. Une seule ouvrière aujourd’hui, le verdict est tombé pour moi (out pour la semaine). Quelques jurons et bougonnements plus loin, je me suis décidé à mettre quelques photos quand même.

Le mois de novembre est en grande partie dévolue au Living. La pièce devant recevoir un crépi structuré sur la moitié de ses murs, il nous fallait donner un bon coup dans celle-ci. Au programme, décapage de murs, saignées, enlèvement du plafond, poutre de soutien, rambarde, électricité… bref la totale mais voyons un peu plus en détail :

Samedi 1er novembre : Dans le Living : mise en place des rondins au jointures des plaques de plâtre, affalement du plafond, enlèvement des poutres, recyclage de celles ci pour la rambarde et la tête du muret.

Samedi 8 novembre : cap dans le Living pour le renforcement de la charpente par l’adjonction d’une poutre de soutien (recyclée); réalisation d’une cloison Gyproc sur ossature « métal »; mise en place d’une partie de l’électricité et dégommage de plafonnage.

Dimanche 9 : petite journée cool et relax dans le living : au programme, un peu de tout : du mortier, de la menuiserie, de l’électricité et du mange poussière en dégommage de mur.

Du 10 au 23 novembre : en gros, préparation de la demi pièce du Living qui devra accueillir le 1er décembre l’enduit intérieur Décopierre. Pour ce faire, rappelons que les mûrs devaient être prêts et détapissés, le câblage électrique scellé et le plafonnage remis à niveau ou brique nue. Nous avons travaillé, durant la période mentionnée,  à cet objectif. Saignée pour les câbles électriques, placement des prises et interrupteurs, rebouchage des saignées, mise en couleur de la poutre centrale et de la balustrade de la plateforme, mise en place du lambris plafond de la plateforme, mise en place des finitions du tour de la mezzanine et rebouchage plafonnage des endroits endommagés. Bref que du plaisir, de la poussière et chipotages 🙂 Il ne restera plus pour la venue de ces messieurs qu’à fabriquer le caisson autour de la porte fenêtre donnant sur la propriété (tâche de ces dimanche 23 et lundi 24). Durant la période mais en externe dans les abords, le spécialiste du zinc est revenu nous visiter (ainsi que notre portefeuille) afin de réaliser une nouvelle gouttière accompagnée de sa descente.  Pendant ce temps, le maître de chantier noie dans le whisky son chagrin de ne pas pouvoir participer 🙂

Lundi 24 novembre :  dans le living : préparation, isolation et fermeture du caisson au dessus de la porte fenêtre.

Vendredi 28 novembre : dans les abords , retour du maître zingueur pour les gouttières extérieures avant et les deux manquantes à l’arrière.

Du 1 au 3 Décembre : mise en chantier du crépi structuré Décopierre dans le Living. Le détapissage fini, la place était prête pour accueillir les artistes de la firme pré-citée. Le chantier se décomposait en deux jours : une journée pour préparer les supports : enduits différents selon chaque type de support; un mélange sable/colle/accrocheur pour les briques et colle/plâtre/accrocheur pour les parties plâtre et gyproc. Le masquage des boiseries faisait partie de ce premier épisode. Le second jour voyait arriver les décomen in black : protection des portes et vitres, projection de l’enduit (un savant mélange de ciment, de chaux et de colle plâtre), un temps de séchage, pré-modelage des formes, léger brossage, pigmentation, modelage définitif et enfin polissage des joints et nettoyage final. Un très beau résultat et un travail soigné de cette firme que je recommande.

Du 4 au 31 décembre 2014 : après presque un mois de patience et la trêve des fêtes, voici donc la suite des péripéties de la maison. Le living a subit quelques transformations : passage de tuyaux de chauffage, placement des radiateurs, mise en oeuvre de l’ossature murale, pose de l’électricité, de l’audio et câble data, quelques trous vers l’extérieur pour des arrivées d’eau et d’électricité et pose du recouvrement mural. Dans la foulée dans l’appartétage, le plancher OSB 3 a été posé  et le lambris de plafond recouvre peu à peu l’isolation. (Comme d’habitude pour ceux qui auraient perdu la main ou les nouveaux visiteurs, cliquez sur les noms en rouge pour accéder aux sous-rubriques).

Du 1er au 17 janvier : les libations de fin d’années étant terminée, il fallait bien se remettre au travail. Matériaux à aller chercher, plans pour la suite, avancée sur le lambris plafond de la mezzanine et surtout un bon vidage dans le living. Bref les futures pièces se dessinent de plus en plus.

Du 18 janvier au 23 avril : large période de flottement dû à différents contretemps : voiture HS et travaux chez les beaux enfants. Quoiqu’il en soit, certaines choses ont été faites par ci par là : achèvement du plafonds dans la mezzanine, électricité dans le living et les extérieurs et surtout pas mal de changements dans les abords de la maison. Tout cela demandant pas mal de ressources, nous allons donc reprendre doucement les travaux… Ne fabriquant pas de faux billets pendant la nuit, il fallait tabler sur les ressources disponibles.

Du 23 avril au 23 juillet 2015 : quelques temps se sont écoulés et de petites avancées se sont concrétisées à divers endroits. Dans les abords, achèvement de l’allée garage par l’ajoût de la porte aluminium, aménagement et achèvement de la terrasse et déblaiement de la route interne de la propriété. La dernière carcasse de voiture a été emmenée « manu military ». A l’intérieur, les changements principaux ont eu lieu dans le living où le plafond a été parachevé et un poele « Godin » place. Place maintenant aux finitions pour cette pièce.

1er août 2015 : nouvelles acquisitions pour le dernier mûr à garnir dans le living.

Avril 2016 : quelques mois ont passés dans ces commentaires mais nous ne sommes pas restés inactifs pour autant. Nous devions laisser les fonds remonter un peu avant de poursuivre car 2016 se verra assez gourmande en précieuse monnaie. Bref nous avons fait du tri (très nécessaire), acheter quelques outils pour remplacer les mourants et acquérir de nouveaux matériaux devenait impérieux. Nous avons donc repris les hostilités une fois cela effectué. Quelques finitions dans le living et des aménagements dans les abords et l’annexe 2. Par ailleurs les matériaux pour la grande chambre sont arrivés également : fibre de verre, quick step, osb pour placards…

Mai 2016 : travaux principalement sur les luminaires extérieurs dans les abords, placement provisoire du coffret 3 pour l’alimentation de l’annexe 2 et du garage ainsi que pour les luminaires dernière partie (fond de la propriété…). Autre mission prévue, abattage d’un des sapins en prévision de la réfection de la dalle béton. En dessert une barre à tentures et ses habits pour la porte fenêtre du living.

Juin 2016 : de retour dans les abords pour le débarquement (suite et fin) de la firme Décopierre : les façades arrières ont reçu leur nouveau manteau et de ce fait ajoutent un beau coup d’oeil à la maison 🙂

retour top

Responses -

Je trouve que l’on avance bien, sachant qu’on travaille en semaine après le boulot et le we 😉
Merci mon coeur pour le blog 😉 et ton aide…
Merci à Lo et titia 🙂

Hello,

Comment ça se passe cette semaine?
Vous avancez bien?

Impatient de voir arriver les nouvelles photos.
Et surtout le premier « avant // après ». 😉

Hello, effectivement léger retard du photographe toujours pris dans le rush final de la première phase.
Phase 1:emménagement des nouveaux proprios.

Hello, le réveil d’un chantier est toujours difficile… 🙂
On s’habitue vite à ce que « ça reste comme ça ». Courage !

Quels outils avez-vous remplacés? La visseuse B&D? L’antique scie circulaire?

Vous aviez déjà investi dans une nouvelle perceuse et une nouvelle scie sauteuse, je présume qu’elles sont toujours vivantes ?

Chez nous, investissement tondeuse… La douloureuse !

Eh oui, n’ayant pas d’action au Panama, on attendait surtout le réveil du fonds monétaire lol
Nouvelle acquisitions : scie circulaire powerXQ, ponçeuse à bande Bosch, ponçeuse multifonction powerXQ, un nouveau karcher en promo avec l’accessoire terrasse et un aspi d’appoint (gratuits) en promo chez hubo. Les powerXP si ils claquent, pas trop grave, 5 ans de garantie et suffisant pour ce que j’aurai à faire. La scie circulaire, intéressante avec sa grande lame (jusqu’à 7.5 cm de coupe)et guide laser.
les autres, toujours vivantes en effet 🙂 elle vont reprendre du service très vite d’ailleurs.

Les outils powerplus XQ sont pas mauvais. Mes burineurs sont des XQ. Les reproches qu’on peut faire à cette gamme d’outils sont une précision moindre, des accessoires (lames, burins,…) de qualité moyenne et un rapport poids/puissance moins bon qu’une machine pro. La garantie est nickel et le SAV d’Hubo très sérieux.

Nous avons bien utilisé un scie table « Aldi » qui à part une précision moyenne (angles imprécis et guides pas top) a fait le boulot pour les charpentes. 😉

Leave a response -

Your response:

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image