[SEM 25] Electricien : le courant passe moyennement

Ce mercredi 25 avril après-midi, premier rendez-vous avec notre électricien.

Avant ça, nous avions préparé un plan pour le placement des prises et interrupteurs à l’aide du cahier des charges qui est selon moi déjà bien fourni, il faudra quand même prévoir quelques rajouts.
Bon, le voilà, il est un peu à la bourre car vient de Nalines qui n’est pas la porte à côté. Finalement, la grande majorité des équipes de T&P ou des sous-traitants vient d’assez loin.

On commence à peine le tour du bâtiment qu’il me donne déjà l’impression d’être pressé et de vouloir clôturer au plus vite le rendez-vous. Aussi, quand je lui dis que nous n’en sommes qu’au stade des demandes de devis pour l’alarme, il s’étonne car j’aurais déjà du y penser plus tôt. C’est sans doute vrai mais je ne m’attendais pas à le voir si vite et qu’il fallait arrêter tous nos choix dès sa première visite.
Car il existe encore quelques zones d’ombre, par exemple la pose de spots encastrés dans les hourdis de la cuisine :
–  » Oulà, vous êtes sûr ? Ce n’est pas un petit travail, ça. Vous ne préférez pas un luminaire ?  »
Est-il motivé ou se soucie-t-il de mon budget ?
Ensuite le doute s’installe sur son honnêteté, il refuse de placer les 10 gaines offertes par T&P (notamment pour l’alarme) sauf si c’est compté en supplément !
–  » Il faut les enlever du devis car des gaines multifonctions câblées, ça ne veut rien dire.  »
Heureusement, le chef de chantier me confirmera le lendemain que c’est bel et bien pris en charge par T&P. 🙂

Entre temps, la confiance est rompue. J’ai du me décider rapidement sur la position de certaines prises au point que j’en ai oubliées l’une ou l’autre, pas certain non plus de la hauteur de certains emplacements.

Dernier point important, le placement d’une gaine d’attente (pour installer plus tard des panneaux photovoltaïques) qui doit idéalement partir du garage vers la toiture du volume principal. La seule solution est de passer par le grenier au dessus du garage et de suivre les gaines de VMC enfermées dans un caisson vers les combles via un carottage.

Les chauffagistes s’en chargeront… à la demande de l’électricien.

Bref, pour l’instant avis très très mitigé sur ce sous-traitant. J’en ai informé notre chef de chantier qui me signale ne pas avoir rencontré de problème jusqu’à présent. A suivre.

J’ai demandé une copie de ses notes et de son plan afin de reprendre ce week-end point par point, avec précision et dans le calme tout ce qui aura été noté et oublié.
Nous les recevons ce vendredi 27 avril et allons le dimanche 29 avril vérifier le tout pour ensuite lui envoyer les modifications par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image