[SEM 29] Electricien : déprimant

Lundi 21 mai, jour de Pentecôte, l’équipe d’électriciens est présente pour débuter les saignées et encastrer les blochets. Pas de trace du patron, le duo est composé d’un trentenaire et un très jeune qui me fait penser avant tout à un néophyte.

Ca commence moyennement, plusieurs emplacements de prises me semblent déjà trop hauts par rapport au futur carrelage, il faut les descendre de 5cm.
J’en profite pour demander s’ils peuvent placer un câble co-axial des combles vers notre chambre pour recevoir la TNT française, puisque nous ne sommes qu’à quelques kilomètres de la frontière.

En fin de journée, rendez-vous ultime avec l’installateur d’alarme pour valider les repères.

***

Mercredi 23 mai, toujours pas de patron sur chantier, apparition des câbles électriques et UTP.

Arrive ensuite le carnage dans la salle de bain

Que fait ce câble dans le coin douche ?
Un spot y est prévu mais à aucun moment ce câble devait percer le pare-vapeur ! Il était censé attendre dans les combles au dessus de la laine de verre !
L’électricien m’avait pourtant bien précisé qu’il fallait attendre la réception provisoire du chantier avant de pouvoir trouer le pare-vapeur.

Ce n’est pas tout, pare-vapeur percé, arraché… Travail bâclé qui n’a rien de professionnel.


Même l’interrupteur pour ce spot a été placé au mauvais endroit, dans le couloir au lieu de la salle de bain… Problème mineur réparable ceci dit.

Carnage identique dans le WC du haut, c’est désespérant.
Le pire à cet endroit et qu’il n’y a absolument aucune raison de traverser le pare-vapeur puisque le câble doit rester apparent avec un soquet.
Ca fera du tape supplémentaire, du tape, du tape…

Cloison trouée… C’est vrai, elles sont fines mais difficile de ne pas imaginer qu’on les a bien bourrinées.

Allons-y pour un énième mail au chef de chantier avec photos à l’appui ainsi qu’à l’électricien. Ce poste d’électricité est un véritable cauchemar.

RAS pour le reste de l’étage.

Futur éclairage de façade et la sonnette. Je la voulais à gauche, Madame à droite.
Ce que femme veut… 🙂

***

Jeudi 24 mai, summum de la mauvaise foi et de la malhonnêteté, je reçois la réponse de l’électricien qui me signale « savoir comment travailler chez T&P, qu’il a l’habitude » et qu’il « suffira » de mettre du tape pour colmater les trous. Il me disait exactement l’inverse il y a 15 jours avec le pare-vapeur !
Chef de chantier toujours muet.

***

Vendredi 25 mai, toujours aucune trace du patron, une semaine de travail de ses assistants sans prendre la peine de passer une seule fois.

Au menu du jour, le scellage des trous dans les murs/cloisons.



Certains blochets ressortent légèrement du mur pour arriver à ras du futur plafonnage, d’autres pas.

Petit message pour le futur encastrement.

Ensuite, les mauvaises nouvelles reviennent avec pour commencer des erreurs « réparables ».

Le trou pour le luminaire du salon n’est pas aligné à celui de la salle à manger.

Un caisson doit venir contre la descente d’eau, ça ne sera pas possible avec les gaines telles qu’elles ont été placées.
C’est impératif pour avoir un caisson le moins large possible.

Enfin, le fameux tape (promis par l’électricien) posé dans la salle de bain après l’éventration du pare-vapeur à plusieurs endroits.
Dans la continuité de ce que je vois depuis de début de semaine : du foutage de gueule.

Tiens… deux câbles, pourquoi deux câbles !?
Ah oui bien sur, où avais-je la tête ! Un pour le spot dans la douche et l’autre pour le point lumineux général de la salle de bain… sauf que celui-ci devrait être apparent avec un soquet après la pose du gyplat.
Mais que le mail sera long à écrire ce week-end…

On termine par une petite visite dans les combles après à une grosse drache, autant vérifier si d’éventuelles fuites : RAS. Il y fait une chaleur suffocante.
Une petite tof’ de la centrale VMC en attente et des accessoires qu’il faudra encore assembler, c’est la Renson EVO II C+.

Semaine prochaine éprouvante en perspective ? Allons, allons, comme vous y allez…

 

3 réflexions au sujet de « [SEM 29] Electricien : déprimant »

  1. Bon courage …
    Juste une petite remarque pour les cloisons transpercées. Il est parfois préférable de la percer de part en part, et de combler par une bonne couche de plâtre plutôt de rester avec une fine épaisseur de cloison

  2. Merci pour l’info. 🙂
    Rendez-vous avec le chef de chantier et l’électricien ce jour pour acter les problèmes et les solutions à apporter. Il a reconnu plusieurs manquements/erreurs, je contrôlerai à nouveau ce soir.

  3. Bonjour, je serais curieux connaître le prix de ce travail qui me semble à 80% bien bâclé… Partent du principe que le client c’est le roi, le responsable du chantier aurait dû réagir à votre 1er contact. Pour ma part, pas sérieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image