[SEM 42] Menuiserie, escalier et soucis d’électricité

Lundi 20 août, probablement la semaine la plus riche en événements.

Tour d’abord, arrivée des 3 menuisiers T&P.

Première étape, pose du panneau de la porte d’entrée, petit coup de fil du chef d’équipe pour s’assurer que le côté en aluminium soit du bon côté. Gauche ou droite ? Va pour gauche. Si ça ne convient pas, il pourra le modifier le lendemain.

J’en profite pour lui rappeler qu’une arcade en MDF est prévue entre la cuisine et le living : il n’est pas au courant. J’en avais parlé au chef de chantier début juillet qui a oublié de le prévenir, il n’est donc pas venu prendre les mesures.

Manque la partie supérieure sur le croquis.

Cela implique donc un rognage de +-2 cm sur la colonne en briques collée à la descente d’eaux usées afin d’avoir une arcade symétrique et de même largeur.

Le cache qu’ils avaient commencé à remplir de laine de verre pour masquer le bruit de l’évacuation : à refaire donc.

Les caches en MDF ainsi que les cadres de portes sont préparés et montés en atelier avant la pose.

Quelques portes et chambranles sont déjà en place, grand changement visuel évidemment.

Cette porte d’entrée… on en est déjà fan, elle donne un aspect moderne à la façade. Vivement les joints pour voir le résultat final. Feu vert pour placer le tirant.

***

Mardi 21 août, le carreleur a terminé la douche italienne : magnifique, cependant le choix du carrelage fonce énormément l’espace. Heureusement que nous avions prévu d’y installer un spot et que le mur du haut a pu être ouvert à la dernière minute.

La référence est le Sinseti Spazio Grigio Antislip 45/45.

Une cornière métallique est fixée pour les angles, vraiment du très bon travail.

Côté menuiserie, la porte vitrée est posée : superbe. Elle était prévue pour illuminer le hall orienté vers le nord-ouest.

Petit détail, le chef d’équipe nous demande si nous souhaitons un chambranle. La différence se situe évidemment au niveau esthétique mais également hermétique.
Avec un cadre, ils placent un joint en caoutchouc discret stoppant ainsi le passage de l’air en cas d’ouverture de portes ou courants d’air, on opte pour cette solution d’autant que le rendu visuel est positif.

Finalement, ce joint est présent sur toutes les portes du rez et de l’étage.

Il y en a également un sous la porte climatique reliant la cuisine au garage qui est aussi un peu plus lourde.

***

Mercredi 22 août, les jointoyeurs étaient prévus mais ne sont pas venus, on espère qu’ils ne viendront pas le lendemain car ils annoncent des averses.

C’est aussi la journée de l’escalier, monté en une demi-journée par un sous-traitant, là encore on le trouve superbe et l’habillage est soigné. Avec les portes, le hall est méconnaissable.

Avec joints de finition, c’est très propre.

Les menuisiers ont commencé le tracé pour l’emplacement de la future cloison qui tombera en plein dans l’interrupteur, encore une distance mal calculée par les électriciens.

D’autres soucis mineurs devront être corrigés, un interrupteur Led reste allumé qu’il soit sur ON/OFF, le point lumineux du hall qui ne répond pas ou encore la gaine de la salle de bain à modifier selon le tracé des chauffagistes.

 

 

2 réflexions au sujet de « [SEM 42] Menuiserie, escalier et soucis d’électricité »

  1. La climatique est présente d’office si garage, ne vous attendez pas à une porte de coffre fort qui isole totalement, on dira qu’elle freine les déperditions de chaleur de la pièce de vie vers le garage. Je n’en connais pas le contenu.
    Au niveau esthétique, elle est identique aux autres du rez-de-chaussée.
    Si je ne dis pas de bétises, je crois que c’est imposé par le PEB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image