[SEM 47 et 48] Finitions à l’étage et réparations

Du samedi 22 septembre jusqu’au mercredi 3 octobre, nous nous consacrons aux finitions à l’étage :

  • Les joints aux arêtes de l’étage
  • Un primer conseillé par T&P
  • La pose du parquet

Tout un programme.

Les deux premiers auront été un véritable calvaire avec cette saleté de silicone que je déconseille sauf si vous avez de l’allure. 🙂

Heureusement, la pose du primer fut plus facile avec la dalle en béton sous nos pieds, on pouvait y aller gaiement.

Juste le temps de terminer l’étage qu’on peut commencer la pose du parquet : très difficile malgré que ce soit du Quick Step. Les planches s’emboitaient difficilement et nous avons eu pas mal de chutes et de malchance dans les découpes au point d’utiliser tous les paquets, malgré une marge confortable.
On a préféré en recommander un de réserve pour plus tard, au cas où…

Très satisfait du rendu, on voulait le contraste avec l’escalier et les portes.

Dimanche 30 septembre, j’envoie plusieurs remarques au Chef de chantier, des petites réparations à faire :




***

Mardi 2 octobre, le finisseur de TP arrive pour procéder aux réparations/modifications/oublis et préparer la réception de la cornière d’angle.

J’en profite pour lui demander son avis sur une fissure apparue il y a plusieurs jours sur la dalle à l’étage dans le sens des hourdis : « aucune inquiétude, la maison se met simplement en place« .

C’est aussi l’occasion de boucher les trous d’aération dans les murs de parement par où s’engouffrent les souris pour passer l’hiver au chaud dans le grenier… J’en avais vu deux se cacher au fond du terrain sous une souche.
J’ai donc placé un morceau de grillage de très petits carreaux 0.5 à replier, ils en vendent au mètre dans le commerce. Pensez-y.

Mercredi 3 octobre, deux sous-traitant(e)s passent dans l’après-midi par la maison pour le nettoyage final. En arrivant ça bosse dur, nettoyage des fenêtres à l’étage, aspirateur… Le lendemain, je déchante. Si on peut qualifier le nettoyage du sol et des fenêtres du haut de passable, celui des fenêtres au rez est médiocre. On dira que c’était un pré-nettoyage.

La réception provisoire prévue le lendemain est reportée au mardi 9 octobre, la veille de notre déménagement afin de vérifier les derniers problèmes éventuels.

 

[SEM 43] Choix du parquet, chauffagistes et joints de parement

Ce week-end du 25 août, c’était le choix du parquet.

Nous avons finalement opté pour le Quick Step n’ayant pas trouvé le moindre retour sur le Decomode malgré le positif relevé par Test-Achat. Nous n’avions pas envie de changer le sol 10 ans plus tard et avons donc choisi la sécurité.
Une remise de 10% nous a aussi convaincus de franchir le pas et de choisir le Classic Havanna foncé aspect raboté sous lequel nous avons prévu une couche Unisound, soit
58m² à poser !

***

Lundi 27 août, retour des chauffagistes qui ne resteront qu’une seule journée.

Le chef d’équipe voulait me voir pour un premier problème.
Le meuble lavabo de la buanderie sera centré alors qu’il devait être décalé vers la droite pour permettre l’installation d’une armoire colonne.
La cause ? Des arrivées d’eau centrées et trop courtes, et une crainte de forer dans les câbles électriques des interrupteurs à droite.
Conséquence, la colonne sera sur le pan de mur en face, nous ne sommes pas très convaincus…
Petit mail au chef de chantier pour insister sur ce qui était prévu à la base, nous attendons la réponse. S’il confirme le problème, nous demanderons peut-être de supprimer la colonne et de la déduire du devis.

Second problème, aucune trace de la VMC dans le WC du bas. Ils n’ont pas encore carotté le trou, j’apprends qu’il aurait du être fait avant le plafonnage…
Ce n’est pas encore trop grave car avec l’escalier tombant très bas, le trou aurait été en partie recouvert.

Il faudra donc prévoir un carottage plus bas ce qui impliquera peut-être un caisson plus grand de l’autre côté dans la buanderie, à confirmer.
Cela ne nous gêne pas car l’esthétisme de cette pièce technique reste anecdotique.

Troisième souci, la sortie d’éclairage du WC est trop basse et empiète sur le miroir standard (on ne discutera pas de l’esthétisme, il sera très certainement remplacé 🙂 ), on n’y avait pas prêté attention car le coin sous l’escalier n’avait pas encore été créé.

Le reste de la journée s’est mieux déroulée.

Meuble de la SDB de l’étage avec le fameux miroir-détecteur.


Tout juste ! Ces sèche-serviettes sont quand même très imposants, ce sont pourtant bien les mêmes qu’au show room.

Une envie soudaine… Non, ça attendra, nous ne sommes pas encore raccordés à l’égout. Prévu en même temps que le drain et le nivellement final.

Je n’avais pas encore pris en photo la taque carrelée du vide ventilé. C’est propre et discret. Mais où sont les manettes ?

***

Mardi 28 août, arrivée des 3 rejointoyeurs, la météo est sèche.

En fin de journée, ils avaient terminé un pignon et la façade arrière, nous avons enfin une photo finie de la maison. Il reste l’habillage du coin fenêtre.

Très satisfaits du soin apporté aux châssis par rapport à ce que nous avions déjà vu sur d’autres blogs.

La teinte du joint est le 5025.

Mercredi, les ouvriers ne sont pas venus à cause des averses, il faut donc rentrer le matériel.

***

Vendredi 31 août, tous les murs de parement semblent terminés… Ah non, le pignon gauche n’a pas été fait.
Peut-être à cause du trou qui n’a pas été remblayé… à cause de la charpente qui avait été posée en attente à cet endroit avant montage ?
En attendant, les voilà repartis avec leur matériel sous d’autres cieux. Ca nous rappelle un mauvais souvenir avec l’exil des maçons et le problème de brique.

Nous sommes évidemment très satisfaits du résultat final même s’il faudra probablement remplacer l’une ou l’autre brique abimée. Il est dommage de le faire après la pose des joints, nous l’avions pourtant signalé fin mai dernier.

Ce week-end, protection de l’escalier au programme, il est temps !

 

[SEM 42] Fin du carrelage, menuiserie et volets électriques

Jeudi 23 août, le carreleur a terminé son travail, il reviendra certainement pour l’une ou l’autre plinthe quand les menuisiers auront terminé.

Au rez-de-chaussée, un joint de dilatation spécial de la même teinte que le joint classique a été mis aux endroits où se rejoignent les dalles de béton. Pas de photo, on ne le distingue pas des autres.

Pose de la cloison du WC sous l’escalier.
La porte du WC est préparée en atelier après mesures. Elle sera à peine tronquée, moins qu’annoncé, pose prévue la semaine prochaine.

Petit regret, une fois l’ensemble escalier/cloison posé, on se rend compte que l’espace sous l’angle ne pourra pas être exploité comme espace de rangement.
Plutôt que d’avoir un nid à poussière, le chef d’équipe nous propose de le fermer.

Très satisfait de l’épaisseur de la cloison, c’est une structure en bois entourée de deux couches de gyplat et de laine de verre pour l’isolation phonique.
Un des menuisiers a frappé du poing pour nous montrer sa solidité : c’est du très solide, ça ne bouge pas.

Côté garage, il y a aussi des finitions intérieures pour la porte climatique…

… la porte de derrière ainsi que la grande du garage.

En attendant qu’on se décide pour un poêle à bois ou à pellets, le conduit est fermé et isolé par le dessus.

Les 2 taques du grenier et des combles.

Le cache en MDF masquant les gaines de la VMC dans une des chambres, embêtant pour y placer une armoire. Plus tard, nous l’intégrerons probablement dans un placard.

Le cache du système de la chasse d’eau (WC de l’étage) sur lequel sera fixée la cuvette.

Ils font aussi un premier nettoyage des murs, pré-finalisent les trous et irrégularités.
Un plafonneur viendra en fin de chantier pour tout terminer.

***

Etonnamment, ce sont aussi eux qui testent les volets électriques.
Le négatif : seuls 2 sur 5 fonctionnent. Encore un ajout pour l’électricien…
Le positif : nous devions recevoir 5 télécommandes individuelles ressemblant, d’après le site du fabriquant, à des mini-télécommandes TV blanches. Coup de fil du chef d’équipe qui me demande si on souhaite les voir fixées au mur tout en me précisant que ce sont en fait des interrupteurs qui peuvent aussi être portatifs, soit des nouveaux modèles sortis il y a plus d’un mois. Exit les télécommandes allongées donc…

 » – Ah bon ?… Vous les avez de la même couleur que les prises Niko ?
– Non, par contre je pense qu’il est possible de regrouper les 5 volets sur une seule et même télécommande grâce à ces nouveaux modèles.
– Pas possible, notre chef de chantier nous avait affirmé le contraire.
– Attendez, je passe un coup de fil chez le fabriquant… (…) … Voilà, il me confirme que c’est désormais possible grâce à une toute nouvelle technologie sur le marché depuis 1 mois. « 

Notre chef de chantier se renseigne de son côté et confirme l’excellente nouvelle même si ça nous coûte un supplément, c’est un confort non négligeable.

***

Vendredi 24 août, l’électricien est venu terminer le reste (spots encastrés, porte de garage etc…) et modifier l’emplacement de la prise dans les WC du bas.

Voici donc la semaine la plus chargée qui se termine. A l’instar du carreleur, nous sommes très satisfaits des menuisiers. Très agréables et à l’écoute, ils font de l’excellent travail. Le chef d’équipe se nomme Pascal et ils viennent d’Enghien, je ne peux que les recommander.

Ce week-end, J’avais prévu le ponçage et la vitrification de l’escalier. Nous avions reçu une lettre de T&P nous demandant de le traiter le plus tôt possible endéans les 3 semaines après la pose, sans gêner les ouvriers.

Nous nous sommes rendus chez Colora à Tournai qui travaille avec des produits professionnels de la marque Boss de Waregem.
On nous a conseillé de l’essence pure pour être définitivement tranquille.
C’est plus cher qu’un produit classique mais ce n’est rien comparé aux 1300€ pour avoir un traitement fait en usine !

Sauf que… j’ai oublié les clés de chantier à l’intérieur de la maison ce vendredi ! Seule solution, téléphoner à notre Commercial et espérer qu’il ait un double. Pas de chance, il est en déplacement tout le samedi mais viendra quand même nous la déposer le lendemain, soit un dimanche, c’est à souligner.
Ce qui m’a permis de mettre deux couches de justesse sous l’angle de l’escalier avant la pose du WC ce lundi.

Cette semaine, le plein de propane a aussi été fait pour permettre aux chauffagistes de mettre l’installation en route, ils ont de quoi faire en plus des sanitaires.

Confirmation aussi de la venue des jointoyeurs pour la façade. A suivre.

 

[SEM 41] Joints de carrelage et douche italienne

Lundi 13 août, le carreleur commence la pose des joints du rez de chaussée (teinte gris moyen), ce qui a de don d’éclaircir le carrelage et de lui donner un aspect bétonné, exactement ce que nous souhaitions.

Pas de joint à l’intersection des chapes, laissée nue aux 3 endroits du living pour le moment.

***

Mardi 14 août, arrivée de la personne spécialiste des douches italiennes, plus particulièrement au niveau de la pente et de l’étanchéité.

En fin d’après-midi, plusieurs caisses ont été déposées dans le garage, ce sont les meubles sanitaires et les 2 trônes !
A son retour jeudi, le carreleur appréciera, il n’a pas encore posé les joints…

***

Jeudi 16 août, après la mauvaise surprise du matin donc, il a fallu bouger le matériel…

… le temps de finir les joints du garage.

Finitions de la douche du bas avec un joint blanc epoxy.

Etanchéité de la douche italienne qui a enfilé son beau pyjama.

La semaine prochaine, de grands changements en perspective ! Les menuisiers sont annoncés ainsi que la pose de l’escalier et le jointoyage des murs de parement.

 

 

[SEM 37 et 38] Electricité, gaz et sol étage

Vendredi 20 juillet, on reçoit le décompte final de notre électricien pour les suppléments avec… pas mal d’erreurs en notre défaveur.
Facture à payer en échange de recevoir la fameuse attestation de l’organisme agréé pour l’ouverture du compteur… alors que le travail n’est pas terminé. Je trouve cette manière de faire assez discutable.

Malgré tout, l’électricien est de bonne intention et corrige le décompte, nous le payons et recevons le certificat provenant de Certinergie. Nous avions déjà fait appel à eux pour la vente de notre maison, je suppose que T&P privilégie cet organisme pour son cout inférieur au classique Vinçotte…
L’installation est conforme jusqu’en 2043 (25 ans), on a le temps de voir venir, plus qu’à signer un nouveau contrat d’électricité indispensable pour l’ouverture du compteur.
Ne connaissant pas notre future consommation, nous restons chez notre fournisseur actuel (Eneco pour ne pas le citer) et aviserons après la première année.

Nous attendons maintenant un coup de fil d’ORES pour une date en espérant qu’elle ne soit pas trop éloignée.

***

Coup de fil également d’Antargaz qui nous confirme la livraison et le placement de la citerne le 6 août prochain, pile poil le jour de reprise théorique de T&P. Nous leur avons également demandé de la remplir pour permettre aux chauffagistes de tester l’installation à leur retour.

***

Vendredi 27 juillet, l’électricien est venu continuer son travail.

Déplacement de la triple prise de la cuisine demandée lors de notre dernière réunion…

A gauche des deux prises, un cache remplace l’interrupteur pour le volet électrique, idem aux autres endroit de la maison.

…et les fameux connecteurs RJ.

Ca se termine enfin, il ne reste que quelques détails.

***

Durant ces deux semaines, nous avons aussi réfléchi au stratifié pour l’étage. Pourquoi le stratifié ? Essentiellement pour la facilité d’entretien et aussi l’esthétique tranchant avec le reste de la maison entièrement carrelée.
Nous partions d’office sur du Quick Step mais un article de Test achat de 2016 nous fait hésiter, il propose un autre choix de même qualité pour beaucoup moins cher : la marque Decomode de Brico. Malheureusement, très peu de retour sur ce stratifié, il n’en fallait pas plus pour nous faire hésiter.