[SEM 42] Menuiserie, escalier et soucis d’électricité

Lundi 20 août, probablement la semaine la plus riche en événements.

Tour d’abord, arrivée des 3 menuisiers T&P.

Première étape, pose du panneau de la porte d’entrée, petit coup de fil du chef d’équipe pour s’assurer que le côté en aluminium soit du bon côté. Gauche ou droite ? Va pour gauche. Si ça ne convient pas, il pourra le modifier le lendemain.

J’en profite pour lui rappeler qu’une arcade en MDF est prévue entre la cuisine et le living : il n’est pas au courant. J’en avais parlé au chef de chantier début juillet qui a oublié de le prévenir, il n’est donc pas venu prendre les mesures.

Manque la partie supérieure sur le croquis.

Cela implique donc un rognage de +-2 cm sur la colonne en briques collée à la descente d’eaux usées afin d’avoir une arcade symétrique et de même largeur.

Le cache qu’ils avaient commencé à remplir de laine de verre pour masquer le bruit de l’évacuation : à refaire donc.

Les caches en MDF ainsi que les cadres de portes sont préparés et montés en atelier avant la pose.

Quelques portes et chambranles sont déjà en place, grand changement visuel évidemment.

Cette porte d’entrée… on en est déjà fan, elle donne un aspect moderne à la façade. Vivement les joints pour voir le résultat final. Feu vert pour placer le tirant.

***

Mardi 21 août, le carreleur a terminé la douche italienne : magnifique, cependant le choix du carrelage fonce énormément l’espace. Heureusement que nous avions prévu d’y installer un spot et que le mur du haut a pu être ouvert à la dernière minute.

La référence est le Sinseti Spazio Grigio Antislip 45/45.

Une cornière métallique est fixée pour les angles, vraiment du très bon travail.

Côté menuiserie, la porte vitrée est posée : superbe. Elle était prévue pour illuminer le hall orienté vers le nord-ouest.

Petit détail, le chef d’équipe nous demande si nous souhaitons un chambranle. La différence se situe évidemment au niveau esthétique mais également hermétique.
Avec un cadre, ils placent un joint en caoutchouc discret stoppant ainsi le passage de l’air en cas d’ouverture de portes ou courants d’air, on opte pour cette solution d’autant que le rendu visuel est positif.

Finalement, ce joint est présent sur toutes les portes du rez et de l’étage.

Il y en a également un sous la porte climatique reliant la cuisine au garage qui est aussi un peu plus lourde.

***

Mercredi 22 août, les jointoyeurs étaient prévus mais ne sont pas venus, on espère qu’ils ne viendront pas le lendemain car ils annoncent des averses.

C’est aussi la journée de l’escalier, monté en une demi-journée par un sous-traitant, là encore on le trouve superbe et l’habillage est soigné. Avec les portes, le hall est méconnaissable.

Avec joints de finition, c’est très propre.

Les menuisiers ont commencé le tracé pour l’emplacement de la future cloison qui tombera en plein dans l’interrupteur, encore une distance mal calculée par les électriciens.

D’autres soucis mineurs devront être corrigés, un interrupteur Led reste allumé qu’il soit sur ON/OFF, le point lumineux du hall qui ne répond pas ou encore la gaine de la salle de bain à modifier selon le tracé des chauffagistes.

 

 

[SEM 39] Proximus, ORES et plafonnage

Dernière semaine avant la reprise du travail, presqu’aucune photo mais beaucoup de blabla… 😉

Mardi 31 juillet, coup de fil à Proximus pour prévoir le raccordement.
Il y a un peu plus d’un an, nous avions reçu un courrier de T&P nous prévenant qu’ils avaient un partenariat avec Proximus : un pack triple-play gratuit annuel à partir de la date de déménagement pour les nouvelles constructions : très appréciable d’autant que nous sommes déjà clients. Le placement et le raccordement sont aussi offerts à condition d’effectuer les travaux le jour de notre déménagement. Embêtant car ça signifie que la tranchée doit rester ouverte alors que le nivellement des terres approche, j’attendrai le retour de vacances de notre chef de chantier pour lui en parler.

***

Mercredi 1er août, coup de fil d’ORES : le dossier est en ordre, l’ouverture du compteur peut déjà se faire demain matin entre 7h30 et 11h30, c’est parfait.
Le technicien nous préviendra 1/4 d’heure avant son arrivée, histoire de ne pas poireauter indéfiniment.

***

Jeudi 2 août, le compteur est officiellement ouvert à 9 heures 38 minutes 42 secondes et 257 millièmes, nous voilà officiellement raccorder à la civilisation.
L’ouverture et le déplacement sont gratuits pour une première mise en service et je n’ai pas eu de document à signer.
Le technicien relève les chiffres avant de les transmettre à notre fournisseur pour ne pas surfacturer, en effet les compteurs ne sont pas d’office à zéro car toujours testés avant installation.

Petit passage à la maison : les ampoules s’allument, c’est le grand soulagement, il faudra maintenant prévoir le test de toutes les prises et interrupteurs.

***

L’occasion aussi de repérer certaines fissures dans le plafonnage de la pièce principale, peut-être un séchage trop rapide du aux températures élevées ou les hourdis qui se mettent en place, ce sera signalé.

 

 

[SEM 37 et 38] Electricité, gaz et sol étage

Vendredi 20 juillet, on reçoit le décompte final de notre électricien pour les suppléments avec… pas mal d’erreurs en notre défaveur.
Facture à payer en échange de recevoir la fameuse attestation de l’organisme agréé pour l’ouverture du compteur… alors que le travail n’est pas terminé. Je trouve cette manière de faire assez discutable.

Malgré tout, l’électricien est de bonne intention et corrige le décompte, nous le payons et recevons le certificat provenant de Certinergie. Nous avions déjà fait appel à eux pour la vente de notre maison, je suppose que T&P privilégie cet organisme pour son cout inférieur au classique Vinçotte…
L’installation est conforme jusqu’en 2043 (25 ans), on a le temps de voir venir, plus qu’à signer un nouveau contrat d’électricité indispensable pour l’ouverture du compteur.
Ne connaissant pas notre future consommation, nous restons chez notre fournisseur actuel (Eneco pour ne pas le citer) et aviserons après la première année.

Nous attendons maintenant un coup de fil d’ORES pour une date en espérant qu’elle ne soit pas trop éloignée.

***

Coup de fil également d’Antargaz qui nous confirme la livraison et le placement de la citerne le 6 août prochain, pile poil le jour de reprise théorique de T&P. Nous leur avons également demandé de la remplir pour permettre aux chauffagistes de tester l’installation à leur retour.

***

Vendredi 27 juillet, l’électricien est venu continuer son travail.

Déplacement de la triple prise de la cuisine demandée lors de notre dernière réunion…

A gauche des deux prises, un cache remplace l’interrupteur pour le volet électrique, idem aux autres endroit de la maison.

…et les fameux connecteurs RJ.

Ca se termine enfin, il ne reste que quelques détails.

***

Durant ces deux semaines, nous avons aussi réfléchi au stratifié pour l’étage. Pourquoi le stratifié ? Essentiellement pour la facilité d’entretien et aussi l’esthétique tranchant avec le reste de la maison entièrement carrelée.
Nous partions d’office sur du Quick Step mais un article de Test achat de 2016 nous fait hésiter, il propose un autre choix de même qualité pour beaucoup moins cher : la marque Decomode de Brico. Malheureusement, très peu de retour sur ce stratifié, il n’en fallait pas plus pour nous faire hésiter.

[SEM 35] Electricité et premier RDV avec le carreleur

Mercredi 4 juillet, pensant qu »il n’y aurait plus d’activité sur le chantier pour permettre le séchage de la chape avant le congé, le carreleur aimerait nous rencontrer vendredi pour les explications sur la pose des faïences. L’électricien sera aussi présent pour faire une énième fois le tour des travaux, c’est donc un rendez-vous très important.

Jeudi, la veille donc, je me rends sur place pour relever les derniers points à modifier/améliorer… Et bonne surprise, plusieurs problèmes ont été rectifiés début de semaine comme l’encastrement du câble dans le mur de la chambre, le bon positionnement de l’une ou l’autre prise en biais, l’apparition de la goulotte murale (qui finalement été bien présente) …

Nouveau couac, la gaine électrique de gauche était placée 30cm à gauche de l’arrivée d’eau chaude, les chapistes l’ont déplacée pour je ne sais quelle raison.
Conséquence : à l’intérieur de l’ilot central, on risque d’y percer un petit trou dans une cloison pour faire passer le câble. Esthétiquement, on ne verra rien.

***

Vendredi 6 juillet, petit tour donc avec les personnes concernées.

Il reste entre autres l’encastrement des spots de la cuisine.
Point important : l’état des murs. Sales par endroit suite aux oublis des électriciens il y a deux semaines et irréguliers après rebouchage approximatif…
Heureusement un plafonneur passe d’office en fin de chantier ajuster et lisser les murs qui ont souffert. Une bonne chose, il aura du boulot !

Pas très net autour du spot.

D’autres questions soulevées, les câbles UTP arrivant dans le bureau sont  » à nu  » et n’ont pas de connecteurs RJ pour le modem, quid ? Possibilité d’en ajouter moyennant un supplément.
D’après le web, cela ne semble pas insurmontable de le faire soi-même mais il faut être appareillé et précis. Après tout ce qu’on a vécu avec ce poste d’électricité, on ne veut prendre aucun risque.

Au sujet de notre living, je rappelle au chef de chantier que le menuisier doit prévoir une arcade en hauteur entre la cuisine et le living. Il semble tomber des nues, j’en avais pourtant informer notre chef de projet à Our Palliseul.
Le menuisier étant déjà passé prendre des mesures, il devra donc revenir.

Dernière contrariété, pas de nouvelle d’Antargaz qui devait poser la citerne mi-juin, je dois les relancer dès que possible afin que mi-août, les chauffagistes puissent mettre en route l’installation.

***

Et le carreleur dans tout ça ? Très bon contact avec le dénommé Cédric.
Le but de la réunion était de voir avec lui comment positionner les faïences/le carrelage de manière à avoir le moins de petites découpes. Il est en effet impossible d’avoir des carreaux entiers partout dans toutes les pièces.
Autre difficulté, il faut éviter la pose à cheval entre deux chapes sur un joint de dilatation sinon apparition future probable de fissures, d’après le carreleur.
Hormis dans la salle de bain, l’agencement des carreaux semble bon.
Un peu moins d’1h30 plus tard, nous quittons les lieux avec une très bonne impression, il commencera lundi prochain la salle de bain et le garage avant le congé du bâtiment.

C’est aussi lui qui mettra les échantillons de joint reçus la semaine dernière.

De notre côté, on part faire un break quelques jours histoire de nous vider l’esprit, c’est nécessaire ! (Bon je prends quand même avec nous le dossier Antargaz comme devoir de vacances…)

[SEM 34] ORES, chape à l’étage et échantillons joints

Jeudi 28 juin, rendez-vous avec ORES pour la pose du compteur dans le local technique. Une formalité d’une demi-heure car le boitier est déjà présent et le câble en attente.

Par contre, impossible de l’ouvrir car nous n’avons pas encore l’attestation de l’organisme agréé pour notre installation électrique. Sans ce sésame, ORES ne fera rien.
La balle est dans le camp de l’électricien.

***

Le même jour, j’en profite pour monter à l’étage vérifier le plafonnage qui transpirait encore énormément il y a deux semaines. Vu les températures estivales en juin et les courants d’air créés par les vitres en oscillo-battant, le séchage est optimal !

Surprise, je tombe nez à nez avec la dalle de l’étage et les joints de dilatation, elle semble déjà dure. Probablement qu’elle a été coulée samedi dernier en même temps que celle du rez-de-chaussée. N’étant pas monté depuis…

Emplacement de la future rambarde, je ne sais pas comment ils vont habiller la jonction de la dalle avec le plafonnage, avant la dernière étape : la pose du Quick-Step.

***

Près de l’entrée, une boite avec de nouveaux échantillons pour les murs extérieurs, plusieurs pigments dont les deux références qu’on souhaitait d’après le site du fournisseur.

Plus qu’à attendre une bonne âme…