[SEM 45] Chauffagistes, menuisiers, Proximus, volets…

Lundi 10 septembre au matin, retour des chauffagistes qui ont quand même placé la colonne-armoire, le chef de chantier ne leur a pas transmis l’info.

Bon… c’est vrai qu’une fois posée, c’est plus facile de se faire un avis.
Nous acceptons finalement la solution pour plusieurs raisons : On doit quand même prévoir une armoire de stockage, cette colonne est suffisamment étroite que pour laisser 75cm d’écart pour les machines qui font 60cm de large.
Enfin, je pense qu’on nous aurait probablement rembourser un montant insignifiant si on l’avait retirée du devis, ne connaissant pas son prix individuel…
Autant la conserver.

Autre problème résolu mais de manière inattendue, le WC du bas.

On s’attendait à une sortie de la VMC en haut à droite, elle se retrouve à mi-hauteur à gauche. C’était cousu de fil blanc car le WC est excentré par rapport à la salle de douche. En perforant horizontalement, la sortie serait arrivée au dessus de l’escalier à gauche, ils ont donc du prolonger la gaine vers le bas pour arriver en dessous…
Vous me suivez ? Non ? Qu’importe, la pièce pourra être aérée et c’est là l’essentiel.

Quelques dégâts collatéraux et un nouveau plafonnage en conséquence, il s’en est fallu de peu.

Placement de l’interrupteur de la VMC à l’étage.
Ils ont eu des difficultés pour faire passer le câble dans les gaines et n’ont eu d’autres choix que d’ouvrir à nouveau le mur.

Pas la même teinte que son voisin mais c’est secondaire, ça n’est que le hall de nuit.

Les détecteurs incendie basiques du cahier des charges. On avait la possibilité d’en placer des plus performants sans pile câblés à l’alarme mais ce n’était pas le même prix !

Douche du bas terminée. Très satisfait de la porte pivotante sur elle-même, pratique pour l’entretien plutôt que d’avoir un angle fermé avec charnière.

Un bémol sur cette journée : la chaudière. La mise en route a eu lieu mais elle perd de l’eau à cause d’un problème d’étanchéité d’une pièce interne.
Photo et mail transmis à ACV par les chauffagistes.

***

Le même jour, coup de fil de Proximus ou plutôt d’un de leurs sous-traitants pour le raccordement.
Prévu entre 8h00 et 17h00, ils nous préviennent 1/2 heure à l’avance.

Ils peuvent être contents, la gaine d’attente est déjà placée et le câble Proximus visible et dégagé, comme on dit : il n’y a plus qu’à…
Deux heures trente plus tard, après quelques tests à la borne, nous voilà raccordés.

Le câble orange est prévu pour la fibre. Dans une autre vie !

***

Jeudi 13 septembre, rendez-vous sur le chantier avec le coordinateur pour faire le tour des remarques envoyées par mail la semaine dernière.
Demain les menuisiers viendront toute la journée.
Et surtout début de semaine prochaine, le terrassier et les maçons viendront enfin faire le drain d’évacuation de la citerne et le raccordement à l’égout, ainsi que le nivellement final.

***

Vendredi 14 septembre, les menuisiers ont bien avancé.

Ils ont reçu le MDF sur mesure pour l’arcade de la cuisine.




La porte tronquée du WC a été placée.

L’habillage de la cloison est terminé, il ne manque que la cuvette.

Autres finitions, les joints des châssis, des pierres bleues et le rebouchage des trous.

***

L’électricien est venu jeudi pour rehausser l’éclairage du WC, placer les caches des prises des sèche-serviettes et l’interrupteur au grenier, j’espère que cette fois-ci c’était la dernière.

Placement des grilles-couvercles des bouches d’aération des vides ventilés. En y mettant la main, on sent clairement l’air qui y circule. De bonne augure le jour où on installera un poêle.

Nous avons aussi reçu la télécommande actionnant tous les volets électriques. Maximum 5 canaux, ça tombe bien nous avons 5 volets.
Très petite, il ne reste qu’à la programmer.

La liste diminue ! Il ne reste pas grand chose, ce sera pour la semaine prochaine.

 

 

[SEM 39] Proximus, ORES et plafonnage

Dernière semaine avant la reprise du travail, presqu’aucune photo mais beaucoup de blabla… 😉

Mardi 31 juillet, coup de fil à Proximus pour prévoir le raccordement.
Il y a un peu plus d’un an, nous avions reçu un courrier de T&P nous prévenant qu’ils avaient un partenariat avec Proximus : un pack triple-play gratuit annuel à partir de la date de déménagement pour les nouvelles constructions : très appréciable d’autant que nous sommes déjà clients. Le placement et le raccordement sont aussi offerts à condition d’effectuer les travaux le jour de notre déménagement. Embêtant car ça signifie que la tranchée doit rester ouverte alors que le nivellement des terres approche, j’attendrai le retour de vacances de notre chef de chantier pour lui en parler.

***

Mercredi 1er août, coup de fil d’ORES : le dossier est en ordre, l’ouverture du compteur peut déjà se faire demain matin entre 7h30 et 11h30, c’est parfait.
Le technicien nous préviendra 1/4 d’heure avant son arrivée, histoire de ne pas poireauter indéfiniment.

***

Jeudi 2 août, le compteur est officiellement ouvert à 9 heures 38 minutes 42 secondes et 257 millièmes, nous voilà officiellement raccorder à la civilisation.
L’ouverture et le déplacement sont gratuits pour une première mise en service et je n’ai pas eu de document à signer.
Le technicien relève les chiffres avant de les transmettre à notre fournisseur pour ne pas surfacturer, en effet les compteurs ne sont pas d’office à zéro car toujours testés avant installation.

Petit passage à la maison : les ampoules s’allument, c’est le grand soulagement, il faudra maintenant prévoir le test de toutes les prises et interrupteurs.

***

L’occasion aussi de repérer certaines fissures dans le plafonnage de la pièce principale, peut-être un séchage trop rapide du aux températures élevées ou les hourdis qui se mettent en place, ce sera signalé.

 

 

[SEM 27] Calme plat et tranchées

Lundi 7 mai, aucune nouvelle du chef de chantier, le pessimiste dira que je suis sur liste rouge, l’optimiste dira qu’il est en attente de la réponse de T&P pour notre problème de longueur de gaines.

Livraison des tablettes intérieures ce qui annonce peut-être la pose des futurs châssis.

***

Mardi 8 mai, le petit couloir pour l’égouttage est terminé, il ne reste qu’à raccorder.
J’ai volontairement oublié le « T » en bas à gauche sur la photo pour éviter des coudes à 45°.

***

Dimanche 13 mai, la tranchée des impétrants touche à sa fin, non sans mal avec la couche de cailloux qu’il a fallu percer, il ne manque que 2 mètres à faire après les heures de bureau !


Je retrouve un peu plus loin le pont orange qui protège le câble téléphone du lotissement. C’est de là que je vais demander à Proximus de créer le raccordement vers l’intérieur du garage.
C’est aussi à cet endroit que seront prévus, je l’espère, les prolongements des gaines, du câble d’électricité et du socarex afin de tout centraliser en un seul endroit en cas d’éventuels futurs soucis.

Et le chef de chantier dans tout ça ? Aucune nouvelle depuis la semaine passée, aucun coup de fil, aucun mail, aucun SMS. Même constat concernant l’électricien, tout est figé.
Je n’ai pas non plus de perspective pour la suite des travaux, quel corps de métier et quand ? Toujours pas d’échantillon ton sur ton non plus.
Il est vrai que nous sortons de deux périodes de ponts avec le 1er mai et l’Ascension.
Agacement et fatalité prédominent.

Quittons cette semaine malgré tout sur une note positive,  j’ai profité de ce petit congé pour sauver la grande quantité de tuiles laissées par les couvreurs.
Les avantages du vide ventilé. 🙂

 

 

[SEM 26] Chauffagiste, joints, impétrants et… gros problème

Lundi 30 avril, les chauffagistes ont terminé leur 1ère partie de travail.
Pose du coffret pour le raccordement de la future citerne de gaz propane.

Placement des raccords en laiton.

A l’étage à gauche, placement de cette fameuse goulotte en attente qui rejoint le grenier du garage aux combles du volume principal, essentielle pour installer plus tard des panneaux photovoltaïques. Même si ce n’est pas un gros travail, logiquement l’électricien le comptait comme supplément, les chauffagistes l’ont fait gratuitement, merci à eux.
Les menuisiers coffreront le tout.

Cette semaine, trois étapes importantes :

  • Sortir de terre les gaines arrivant sous notre terrain, elles sont censées contenir les câbles de téléphone, d’électricité et un socarex. Une fois déterrées, je pourrai retrouver les bons bouts parmi ceux des parcelles non raccordées dans le local technique, à l’entrée du clos.
  • Ouvrir une tranchée de 10-12m jusqu’au garage et envoyer les 3 dans le vide ventilé.
  • Relier la taque d’égout au réseau des eaux usées, soit 2m à combler.

***

Mercredi 2 mai après-midi, avec l’aide de mon père, on parvient à sortir les gaines repliées sur elles-mêmes, non sans mal et avec 2 mauvaises surprises : elles sont trop courtes jusqu’au garage et l’une d’entre elles est vide, pas de câble de téléphone !
C’est la cata, l’entreprise qui a réalisé les aménagements du lotissement avant la faillite a vraiment mal calculé son coup ou bâclé son travail.
Nouveau mail transmis au chef de chantier pour trouver une solution, les parcelles étaient censées être équipées, à partir du moment où T&P rachète le lotissement, ils reprennent selon moi les obligations et responsabilités de l’ancien entrepreneur.

Trop court

Petit changement visuel sur le chantier, le sous-traitant pour le jointoiement est enfin venu poser les échantillons, il n’y en a que 2 alors que je m’attendais à 4 comme sur d’autres chantiers…
Et pas de ton sur ton, il est toujours en commande, il faudra patienter.

Esthétiquement, on trouve le blanc hideux car trop tranchant avec la brique et le gris est passable, sans plus. A suivre.

***

Samedi 5 mai, avec l’aide de notre futur voisin qui nous a déjà bien aidés, on parvient à identifier l’autre bout du socarex et du câble électrique arrivant sous le local technique, et… nouvelle mauvaise surprise, ils seront trop courts là aussi, il manque 2 bons mètres pour les relier aux futurs compteurs !

Je me retrouve donc avec des gaines souterraines trop courtes de part et d’autres et toujours pas de trace du câble de téléphone.

En scrutant les câbles des autres parcelles, nous ne sommes apparemment pas les seuls du lotissement à avoir connu ce problème de longueur au niveau du local car pour 3 d’entre eux, des boites de dérivations et ajouts de morceaux de socarex ont été nécessaires avant la jonction aux compteurs.

La plupart d’entre vous ne seront probablement jamais concernés par ce genre de problème, ma démarche dans ce cas-ci est de montrer la réaction de T&P à résoudre le problème à l’amiable, nous verrons, je n’ai pas encore reçu de réponse du chef de chantier.

Ce week-end, début aussi de la petite tranchée pour l’égouttage.
De gauche à droite, la chambre de visite par où arrivent les eaux usées et la buse reliée au réseau sous le plastique noir. En gris les eaux de pluie qui ne me sert plus à rien étant donné l’obligation de l’Intercommunale d’utiliser un drain dispersant à l’arrière du bâtiment.

Dimanche 6 mai, une éclaircie, je pense avoir trouvé le câble de téléphone sous le petit pont orange, ouf !