[SEM 20] Murs extérieurs de l’étage (suite)

Lundi 19 et mardi 20 mars, dernière offensive de l’hiver, l’équipe fera l’impasse sur ces deux jours.
Je reçois enfin un coup de fil d’une personne de la SWDE pour un rendez-vous le 4 avril, il est déjà intervenu dans le lotissement pour des constructions existantes, ça facilitera les démarches.

***

Mercredi 21 mars, le pignon du garage est terminé.

La façade avant a désormais atteint sa hauteur finale, le 3ème cabochon en pierre a été posé.

Les fenêtres sont toutes dessinées.

Très satisfait du rendu des 3 pierres carrées.

On retrouve ces fameux blocs creux à plusieurs endroits stratégiques du pourtour.

***

Jeudi 22 mars, la pluie s’invite toute la journée mais je reçois enfin le coup de fil d’ORES pour le compteur électrique, plus précisément de l’antenne de Leuze-en-Hainaut : rendez-vous pris le 10 avril pendant le congé scolaire, je serai prévenu 1/2 heure avant le passage du technicien afin d’éviter que je patiente toute la journée, ça c’est bien !
Entre-temps, ils m’ont quand même réclamé le permis d’urbanisme pour valider la demande.
Même remarque que pour la SWDE, la personne au bout du fil connaît notre lotissement privé, nous verrons bien !

***

Vendredi 23 mars, les maçons ont bien avancé, ils ont tellement bossé que le casier vide attendait à l’entrée du terrain pour ravitaillement… 🙂
Précisons qu’il s’agit d’une célèbre marque de soda, le chef de chantier ne souhaitait pas de bière.

Ils ont terminé la pose des briques de parement à l’arrière.

Le deuxième petit pignon du garage est aussi terminé, qu’est-ce qu’elle est longue cette maison !
D’un point de vue esthétique, nous avons privilégié le retrait du garage sur la façade avant, histoire de casser justement cette longueur.

Vue sur le hall d’entrée, à droite se présentera l’escalier en angle droit.

La seule fenêtre  » naine  » donnant sur la façade avant. Nous avons hésité à la placer sur les plans car elle se retrouve à ras du sol, mais étant donné que cette chambre est située au nord, nous avons choisi deux fenêtres (dont une sur le pignon) pour une question de luminosité.

L’intérieur des blocs creux bétonnés.

On termine par un petit ( grand ?) couac.
La poutrelle du living aurait du se trouver dans le prolongement droit de la colonne de briques comme c’est indiqué sur le plan. Une descente d’eaux usées doit en effet venir contre cette colonne pour ensuite former un coffret de même taille que celui opposé au living (création arcade), c’est impératif.
Mail envoyé à notre chef de chantier car, novice comme je suis, je ne sais pas si on peut mordre dans une poutrelle sur laquelle sont posés plusieurs hourdis.

La semaine prochaine, au menu les deux pignons du corps principal d’habitation et la fin de la pose des blocs de terre cuite du pourtour de l’étage.
On arrive tout doucement mais surement à la fin du gros œuvre.

 

[SEM 19] Début de l’étage

Ce samedi 10 mars, en visitant le chantier, j’ai aperçu une anomalie concernant un hourdis. Il était comme bancal par rapport au niveau des autres.

Le hourdis de droite posé sur le mur est plus bas que celui de gauche sur la poutrelle.
Il n’y aurait pas de problème pour le plafonnage car le coin du hourdis est au même niveau que la poutrelle, la solution serait alors d’augmenter de 1 à 2 cm la couche de plâtre avec un accrocheur spécial, toujours d’après le chef de chantier…

Trou prévu pour la future cheminée, obstrué grossièrement pour le moment.

Revenons à notre fenêtre de coin du salon, ils ont bouché la jonction poutrelle/panneaux PUR avec de la mousse de PU. Les panneaux seront ensuite coupés pour permettre la mise en place du caisson du volet.

Ce lundi 12 mars, ils attaquent l’étage du pignon gauche.

Les briques creuses autour du garage ont été cimentées, je ne comprends toujours pas l’utilité de ce procédé.

Une membrane est systématiquement posée au dessus de chaque fenêtre du rez de chaussée.

***

Mercredi 14 mars, le pignon droit monte à son tour.

***

Vendredi 16 mars, les maçons ne sont pas venus travailler alors que le temps était sec, la veille le chantier avait une fois de plus été interrompu par cette maudite météo pluvieuse. D’un côté, je suis satisfait quand ils ne bossent pas sous la pluie mais de l’autre évidemment ça n’avance pas assez vite. Un 4ème maçon aurait quand même été le bienvenu.

Ce qui arrive vite par contre, ce sont les factures. La seconde vient d’arriver ce soir intitulée  » Facture intermédiaire au stade pose dalle du rez « .
Je l’attendais, elle est bien là.

Aucune nouvelle d’ORES, ni de la SWDE alors qu’on est censé être contacté dans les 2 jours ouvrables après les demandes enregistrées en ligne.
Suite ce lundi… si les gelées le permettent. 🙂

 

 

 

[SEM 18] Fin des murs intérieurs et pose des hourdis

Mercredi 7 mars plutôt pluvieux mais les maçons poursuivent l’aménagement intérieur avant la pose des hourdis, on aperçoit déjà les fers à béton pour la dalle du hall d’entrée qui se prolongera en partie dans le bureau.

La poutrelle a été maçonnée, à l’arrière les préparatifs pour la dalle.

Petite surprise avec cette excroissance qui à la base ne devait pas être « en dur ».
Un caisson en bois était prévu avec la descente intégrée (à sa droite) du WC de l’étage.
–> https://blog.bricozone.be/casatournaisis/2017/05/04/derniere-modification-de-plan/

Après avoir jeté un œil sur les derniers plans actualisés, on voit effectivement que c’est prévu en dur, je n’y avais pas prêté attention. On avait pensé aussi à une poutre apparente mais on n’y avait finalement pas donné suite.
Conclusion, on aura les deux colonnes en dur et un caisson en bois pour relier les deux.
J’ai simplement une petite crainte avec l’épaisseur de la descente en espérant qu’elle ne sera pas trop large.

La colonne opposée, même constat, cela devait être un caisson en bois, plus large forcément pour avoir deux pieds identiques pour une future arcade.

***

Jeudi 8 mars, journée bien plus agréable et lumineuse.

Une échelle traîne… J’en profite pour faire des photos vue du haut, ça coute moins cher que d’acheter un drone. 🙂

Plus qu’à attendre le camion bétonneuse

Passage pour l’escalier à 90°

Des panneaux PUR sont venus se greffer à la structure métallique…

… mais sont éventrés. Le chef d’équipe m’explique qu’ils seront découpés à ras de la poutrelle pour laisser place aux futurs caissons. Je suis perplexe, nous verrons bien…

***

Vendredi 9 mars, je me pointe sur le chantier dans la matinée, j’arrive un peu tard pour la pose des hourdis, les maçons coulent déjà le béton.

Petite déception, les hourdis ne sont pas pré-percés pour laisser échapper l’eau qui risque de s’y introduire, le chef d’équipe est aussi surpris. Je vais devoir trouver une solution avant le plafonnage.

Je me demandais à quoi pouvait correspondre ces trous dans les joints…

Ils sont destinés à fixer des barrières de sécurité pour les maçons.

Je m’aperçois que dans le garage, les maçons utilisent des blocs creux, je n’ai pas la moindre idée de leur utilité.

Les tas de briques ont été déposés à l’étage par la grue, ça commence à se dégager devant l’entrée.

Il est plus que temps de me pencher sur l’installation des compteurs d’électricité et d’eau qui ne seront pas à l’intérieur de la maison mais dans le petit local technique situé à l’entrée du clos privatif, un peu comme si nous habitions un immeuble.
Tout est déjà câblé et tubé, du local vers les différents lots, «  il suffit  » donc dans un premier temps d’installer les compteurs, ensuite il va falloir déterrer les gaines qui arrivent dans la parcelle et creuser quelques mètres pour rejoindre le garage.

Les demandes ont été faites ce jour, j’attends des coups de fil la semaine prochaine.