[SEM 45] Chauffagistes, menuisiers, Proximus, volets…

Lundi 10 septembre au matin, retour des chauffagistes qui ont quand même placé la colonne-armoire, le chef de chantier ne leur a pas transmis l’info.

Bon… c’est vrai qu’une fois posée, c’est plus facile de se faire un avis.
Nous acceptons finalement la solution pour plusieurs raisons : On doit quand même prévoir une armoire de stockage, cette colonne est suffisamment étroite que pour laisser 75cm d’écart pour les machines qui font 60cm de large.
Enfin, je pense qu’on nous aurait probablement rembourser un montant insignifiant si on l’avait retirée du devis, ne connaissant pas son prix individuel…
Autant la conserver.

Autre problème résolu mais de manière inattendue, le WC du bas.

On s’attendait à une sortie de la VMC en haut à droite, elle se retrouve à mi-hauteur à gauche. C’était cousu de fil blanc car le WC est excentré par rapport à la salle de douche. En perforant horizontalement, la sortie serait arrivée au dessus de l’escalier à gauche, ils ont donc du prolonger la gaine vers le bas pour arriver en dessous…
Vous me suivez ? Non ? Qu’importe, la pièce pourra être aérée et c’est là l’essentiel.

Quelques dégâts collatéraux et un nouveau plafonnage en conséquence, il s’en est fallu de peu.

Placement de l’interrupteur de la VMC à l’étage.
Ils ont eu des difficultés pour faire passer le câble dans les gaines et n’ont eu d’autres choix que d’ouvrir à nouveau le mur.

Pas la même teinte que son voisin mais c’est secondaire, ça n’est que le hall de nuit.

Les détecteurs incendie basiques du cahier des charges. On avait la possibilité d’en placer des plus performants sans pile câblés à l’alarme mais ce n’était pas le même prix !

Douche du bas terminée. Très satisfait de la porte pivotante sur elle-même, pratique pour l’entretien plutôt que d’avoir un angle fermé avec charnière.

Un bémol sur cette journée : la chaudière. La mise en route a eu lieu mais elle perd de l’eau à cause d’un problème d’étanchéité d’une pièce interne.
Photo et mail transmis à ACV par les chauffagistes.

***

Le même jour, coup de fil de Proximus ou plutôt d’un de leurs sous-traitants pour le raccordement.
Prévu entre 8h00 et 17h00, ils nous préviennent 1/2 heure à l’avance.

Ils peuvent être contents, la gaine d’attente est déjà placée et le câble Proximus visible et dégagé, comme on dit : il n’y a plus qu’à…
Deux heures trente plus tard, après quelques tests à la borne, nous voilà raccordés.

Le câble orange est prévu pour la fibre. Dans une autre vie !

***

Jeudi 13 septembre, rendez-vous sur le chantier avec le coordinateur pour faire le tour des remarques envoyées par mail la semaine dernière.
Demain les menuisiers viendront toute la journée.
Et surtout début de semaine prochaine, le terrassier et les maçons viendront enfin faire le drain d’évacuation de la citerne et le raccordement à l’égout, ainsi que le nivellement final.

***

Vendredi 14 septembre, les menuisiers ont bien avancé.

Ils ont reçu le MDF sur mesure pour l’arcade de la cuisine.




La porte tronquée du WC a été placée.

L’habillage de la cloison est terminé, il ne manque que la cuvette.

Autres finitions, les joints des châssis, des pierres bleues et le rebouchage des trous.

***

L’électricien est venu jeudi pour rehausser l’éclairage du WC, placer les caches des prises des sèche-serviettes et l’interrupteur au grenier, j’espère que cette fois-ci c’était la dernière.

Placement des grilles-couvercles des bouches d’aération des vides ventilés. En y mettant la main, on sent clairement l’air qui y circule. De bonne augure le jour où on installera un poêle.

Nous avons aussi reçu la télécommande actionnant tous les volets électriques. Maximum 5 canaux, ça tombe bien nous avons 5 volets.
Très petite, il ne reste qu’à la programmer.

La liste diminue ! Il ne reste pas grand chose, ce sera pour la semaine prochaine.

 

 

[SEM 42] Fin du carrelage, menuiserie et volets électriques

Jeudi 23 août, le carreleur a terminé son travail, il reviendra certainement pour l’une ou l’autre plinthe quand les menuisiers auront terminé.

Au rez-de-chaussée, un joint de dilatation spécial de la même teinte que le joint classique a été mis aux endroits où se rejoignent les dalles de béton. Pas de photo, on ne le distingue pas des autres.

Pose de la cloison du WC sous l’escalier.
La porte du WC est préparée en atelier après mesures. Elle sera à peine tronquée, moins qu’annoncé, pose prévue la semaine prochaine.

Petit regret, une fois l’ensemble escalier/cloison posé, on se rend compte que l’espace sous l’angle ne pourra pas être exploité comme espace de rangement.
Plutôt que d’avoir un nid à poussière, le chef d’équipe nous propose de le fermer.

Très satisfait de l’épaisseur de la cloison, c’est une structure en bois entourée de deux couches de gyplat et de laine de verre pour l’isolation phonique.
Un des menuisiers a frappé du poing pour nous montrer sa solidité : c’est du très solide, ça ne bouge pas.

Côté garage, il y a aussi des finitions intérieures pour la porte climatique…

… la porte de derrière ainsi que la grande du garage.

En attendant qu’on se décide pour un poêle à bois ou à pellets, le conduit est fermé et isolé par le dessus.

Les 2 taques du grenier et des combles.

Le cache en MDF masquant les gaines de la VMC dans une des chambres, embêtant pour y placer une armoire. Plus tard, nous l’intégrerons probablement dans un placard.

Le cache du système de la chasse d’eau (WC de l’étage) sur lequel sera fixée la cuvette.

Ils font aussi un premier nettoyage des murs, pré-finalisent les trous et irrégularités.
Un plafonneur viendra en fin de chantier pour tout terminer.

***

Etonnamment, ce sont aussi eux qui testent les volets électriques.
Le négatif : seuls 2 sur 5 fonctionnent. Encore un ajout pour l’électricien…
Le positif : nous devions recevoir 5 télécommandes individuelles ressemblant, d’après le site du fabriquant, à des mini-télécommandes TV blanches. Coup de fil du chef d’équipe qui me demande si on souhaite les voir fixées au mur tout en me précisant que ce sont en fait des interrupteurs qui peuvent aussi être portatifs, soit des nouveaux modèles sortis il y a plus d’un mois. Exit les télécommandes allongées donc…

 » – Ah bon ?… Vous les avez de la même couleur que les prises Niko ?
– Non, par contre je pense qu’il est possible de regrouper les 5 volets sur une seule et même télécommande grâce à ces nouveaux modèles.
– Pas possible, notre chef de chantier nous avait affirmé le contraire.
– Attendez, je passe un coup de fil chez le fabriquant… (…) … Voilà, il me confirme que c’est désormais possible grâce à une toute nouvelle technologie sur le marché depuis 1 mois. « 

Notre chef de chantier se renseigne de son côté et confirme l’excellente nouvelle même si ça nous coûte un supplément, c’est un confort non négligeable.

***

Vendredi 24 août, l’électricien est venu terminer le reste (spots encastrés, porte de garage etc…) et modifier l’emplacement de la prise dans les WC du bas.

Voici donc la semaine la plus chargée qui se termine. A l’instar du carreleur, nous sommes très satisfaits des menuisiers. Très agréables et à l’écoute, ils font de l’excellent travail. Le chef d’équipe se nomme Pascal et ils viennent d’Enghien, je ne peux que les recommander.

Ce week-end, J’avais prévu le ponçage et la vitrification de l’escalier. Nous avions reçu une lettre de T&P nous demandant de le traiter le plus tôt possible endéans les 3 semaines après la pose, sans gêner les ouvriers.

Nous nous sommes rendus chez Colora à Tournai qui travaille avec des produits professionnels de la marque Boss de Waregem.
On nous a conseillé de l’essence pure pour être définitivement tranquille.
C’est plus cher qu’un produit classique mais ce n’est rien comparé aux 1300€ pour avoir un traitement fait en usine !

Sauf que… j’ai oublié les clés de chantier à l’intérieur de la maison ce vendredi ! Seule solution, téléphoner à notre Commercial et espérer qu’il ait un double. Pas de chance, il est en déplacement tout le samedi mais viendra quand même nous la déposer le lendemain, soit un dimanche, c’est à souligner.
Ce qui m’a permis de mettre deux couches de justesse sous l’angle de l’escalier avant la pose du WC ce lundi.

Cette semaine, le plein de propane a aussi été fait pour permettre aux chauffagistes de mettre l’installation en route, ils ont de quoi faire en plus des sanitaires.

Confirmation aussi de la venue des jointoyeurs pour la façade. A suivre.

 

[SEM 33] Electricité (…), chauffage au sol et dalle.

Lundi 18 juin, la semaine commence par une énième mauvaise nouvelle concernant… l’électricité bien entendu et plus précisément les volets, ce seront bien des télécommandes.
La commande dont parlait notre chef de chantier a toujours été une TELEcommande et non un simple interrupteur comme on l’imaginait depuis le début, une mauvaise interprétation ou incompréhension qui nous mine encore un peu plus.
On nous avait bien proposé une télécommande regroupant tous les volets mais on l’avait refusée car gros supplément. Il est trop tard pour revenir en arrière car ce sont des moteurs individuels.
L’avenant ne précise par non plus le moyen d’ouverture/fermeture.

Ci-dessous, on remarque ou plutôt on ne remarque pas le moteur caché dans le plafonnage, comme je l’ai déjà précisé, on est bien loin des caissons apparents d’il y a plusieurs années.
On y accède par le dessous.

Nous voilà avec 5 télécommandes pour 5 volets, aucune idée de la taille réelle sur leur site (HALLOIN). On pense les centraliser quelque part si elles sont encombrantes.
Si discrètes, il se peut qu’on en place l’une ou l’autre au mur.

***

Ce lundi, c’est aussi la venue d’une équipe de nettoyage pour le rez de chaussée, un indice a été laissé sur place…

Plus la moindre poussière, à se demander avec quelle machine ils ont travaillé, en plus des brosses.

***

Mardi 19 juin, pose de l’isolation au sol : 12cm de PUR. Plus aucune trace des gaines, visuellement ça change beaucoup de choses.

***

Mercredi 20 juin, retour des électriciens pour la pose des caches/interrupteurs. Nous sommes très satisfaits de la couleur choisie, moins de certains placements.

Niko intense pour certaines parties du rez

Niko original pour l’étage

Présence d’un petit témoin lumineux sur l’interrupteur pour l’éclairage des spots de façade.
Il faut savoir que pour chaque point extérieur repris dans le cahier des charges, on a droit à un interrupteur. Dans un premier temps, l’électricien n’en avait pas prévu car on envisage depuis le début des spots avec détecteur.
Pourtant, ils sont dans le cahier des charges, on y a donc droit, il faut être vigilant pour tout malheureusement. Il les a donc ensuite rajoutés après insistance.
Le but est de pouvoir aussi couper de temps en temps l’alimentation.

D’autres spots, encastrés ceux-là dans les hourdis de la cuisine. Il va falloir finaliser le plafonnage.

Ils n’ont pas tenu compte du tracé au crayon du week-end dernier pour avoir une symétrie parfaite au niveau des prises murales de la cuisine, elles ne sont pas à la bonne hauteur ni à bonne distance du mur à quelques cm près.
J’avais pourtant envoyé un mail signalant le problème, ils n’en ont pas tenu compte comme d’habitude.
J’ai modifié aussi le tracé de celle au dessus de l’ilot pour qu’elle soit aussi au niveau des deux autres. Là, c’est un changement souhaité de notre part mais à partir du moment où ils doivent le faire pour 2, on n’est pas une 3ème près.

Encore une prise mal positionnée (au bon endroit mais en biais) qu’il faudra rectifier.
Je sens que le plafonnage va encore souffrir, mais s’il est réparé proprement par une équipe T&P, on devrait être (logiquement) satisfait.

La petite prise extérieure prévue dans le cahier des charges. Possibilité de l’encastrer contre supplément.

Enfin, ils ont rallongé le câble souterrain via un raccord dans une boite hermétique dans laquelle on coule un liquide durcissant. T&P prendra finalement en charge les frais liés aux gaines trop courtes (eau et électricité), je pense que c’est la moindre des choses vu la galère à laquelle on est confronté.
Il ne reste qu’à placer un morceau de gaine pour l’eau et l’électricité et appeler Proximus pour piquer sur le câble téléphonique sous celle orange. Ensuite, on pourra enfin refermer !

***

Vendredi 22 juin, coup de fil du chef de chantier pour me prévenir que la dalle sera coulée… ce samedi matin !
En attendant, les chauffagistes ont installé les tuyaux sur le sol du rez de chaussée selon un plan bien défini, ils n’ont pas oublié les joints de dilatation en bas des murs et aux limites des pièces.
Très important surtout avec un chauffage au sol entrainant des variations de températures.

Ils ont défini en orange les endroits où seront placés les meubles de cuisine, aucun tuyau à ce niveau-là.

Idem sous le futur escalier

… et le futur poêle.

Tous les tuyaux convergent vers le garage, d’où partent deux larges gaines pour l’isolation (eau froide et eau chaude) vers la chaudière.

***

Samedi 23 juin au matin, la dalle est coulée, il faut compter 48h avant d’y poser un pied.

Première impression, une sensation d’écrasement ! Le niveau est forcément surélevé par rapport aux hourdis qui ont longtemps été à nu, on sent qu’on franchit une nouvelle étape importante et qu’on s’approche petit à petit d’une maison habitable.

La semaine prochaine, il ne devrait pas y avoir beaucoup de mouvements sur le chantier.

 

[SEM 30] La menuiserie, enfin ! (et volets)

Lundi 28 mai, belle surprise, les menuisiers ont débuté la pose des châssis extérieurs.

Ils ont mis la dose de PUR avant l’habillage de la colonne, un peu trop peut-être. Vraiment pas de chance pour cette pierre bleue qui devra aussi être replacée correctement.

Côté pile. Le panneau central sera installé au moment de la réception afin d’éviter d’éventuels coups. La couleur choisie est le gris quartz.

Côté face. Toutes les menuiseries intérieures seront de couleur blanche. La porte ferme parfaitement et semble très hermétique.

Un sablage total sur la fenêtre de la salle de douche/buanderie, un partiel sur la porte d’entrée. Un peu déçu par le rendu, un peu blanc lorsque le soleil tape dessus en fin de journée, question d’habitude peut-être.

Un vitrage  » Stopsol  » est prévu pour les deux chambres de l’étage exposées au soleil l’après-midi. A l’intérieur, la lumière est teintée et est moins naturelle mais il y fera moins chaud l’été, c’était la priorité.

***

Mardi 29 mai, pas le temps de rencontrer les ouvriers sur le temps de midi, ils étaient déjà partis le travail accompli. Après le couac de l’électricité, ça fait du bien de rencontrer une équipe compétente.
L’occasion de ressortir la clé temporaire commune aux corps de métier que le chef de chantier nous avait donnée lors de notre première réunion : un plaisir !
A la réception provisoire, les barillets seront changés.

Un des caissons pour les volets à moteur. Ils ne se verront quasiment pas car viennent à fleur du plafonnage, nous sommes loin des modèles encombrants du 20ème siècle.

Les volets seront de la même couleur que les châssis.

Les invisivents présents dans chaque châssis pour la VMC, permettent de renouveler l’air dans l’habitation. Possibilité de les fermer facilement.

Petit souci autour de la citerne, le terrain s’est affaissé à cause des fortes pluies des derniers jours. Bon, c’était à prévoir vu le pré-nivellement provisoire, l’important est que ça arrive maintenant et pas dans un an.