[SEM 42] Menuiserie, escalier et soucis d’électricité

Lundi 20 août, probablement la semaine la plus riche en événements.

Tour d’abord, arrivée des 3 menuisiers T&P.

Première étape, pose du panneau de la porte d’entrée, petit coup de fil du chef d’équipe pour s’assurer que le côté en aluminium soit du bon côté. Gauche ou droite ? Va pour gauche. Si ça ne convient pas, il pourra le modifier le lendemain.

J’en profite pour lui rappeler qu’une arcade en MDF est prévue entre la cuisine et le living : il n’est pas au courant. J’en avais parlé au chef de chantier début juillet qui a oublié de le prévenir, il n’est donc pas venu prendre les mesures.

Manque la partie supérieure sur le croquis.

Cela implique donc un rognage de +-2 cm sur la colonne en briques collée à la descente d’eaux usées afin d’avoir une arcade symétrique et de même largeur.

Le cache qu’ils avaient commencé à remplir de laine de verre pour masquer le bruit de l’évacuation : à refaire donc.

Les caches en MDF ainsi que les cadres de portes sont préparés et montés en atelier avant la pose.

Quelques portes et chambranles sont déjà en place, grand changement visuel évidemment.

Cette porte d’entrée… on en est déjà fan, elle donne un aspect moderne à la façade. Vivement les joints pour voir le résultat final. Feu vert pour placer le tirant.

***

Mardi 21 août, le carreleur a terminé la douche italienne : magnifique, cependant le choix du carrelage fonce énormément l’espace. Heureusement que nous avions prévu d’y installer un spot et que le mur du haut a pu être ouvert à la dernière minute.

La référence est le Sinseti Spazio Grigio Antislip 45/45.

Une cornière métallique est fixée pour les angles, vraiment du très bon travail.

Côté menuiserie, la porte vitrée est posée : superbe. Elle était prévue pour illuminer le hall orienté vers le nord-ouest.

Petit détail, le chef d’équipe nous demande si nous souhaitons un chambranle. La différence se situe évidemment au niveau esthétique mais également hermétique.
Avec un cadre, ils placent un joint en caoutchouc discret stoppant ainsi le passage de l’air en cas d’ouverture de portes ou courants d’air, on opte pour cette solution d’autant que le rendu visuel est positif.

Finalement, ce joint est présent sur toutes les portes du rez et de l’étage.

Il y en a également un sous la porte climatique reliant la cuisine au garage qui est aussi un peu plus lourde.

***

Mercredi 22 août, les jointoyeurs étaient prévus mais ne sont pas venus, on espère qu’ils ne viendront pas le lendemain car ils annoncent des averses.

C’est aussi la journée de l’escalier, monté en une demi-journée par un sous-traitant, là encore on le trouve superbe et l’habillage est soigné. Avec les portes, le hall est méconnaissable.

Avec joints de finition, c’est très propre.

Les menuisiers ont commencé le tracé pour l’emplacement de la future cloison qui tombera en plein dans l’interrupteur, encore une distance mal calculée par les électriciens.

D’autres soucis mineurs devront être corrigés, un interrupteur Led reste allumé qu’il soit sur ON/OFF, le point lumineux du hall qui ne répond pas ou encore la gaine de la salle de bain à modifier selon le tracé des chauffagistes.

 

 

[SEM 41] Joints de carrelage et douche italienne

Lundi 13 août, le carreleur commence la pose des joints du rez de chaussée (teinte gris moyen), ce qui a de don d’éclaircir le carrelage et de lui donner un aspect bétonné, exactement ce que nous souhaitions.

Pas de joint à l’intersection des chapes, laissée nue aux 3 endroits du living pour le moment.

***

Mardi 14 août, arrivée de la personne spécialiste des douches italiennes, plus particulièrement au niveau de la pente et de l’étanchéité.

En fin d’après-midi, plusieurs caisses ont été déposées dans le garage, ce sont les meubles sanitaires et les 2 trônes !
A son retour jeudi, le carreleur appréciera, il n’a pas encore posé les joints…

***

Jeudi 16 août, après la mauvaise surprise du matin donc, il a fallu bouger le matériel…

… le temps de finir les joints du garage.

Finitions de la douche du bas avec un joint blanc epoxy.

Etanchéité de la douche italienne qui a enfilé son beau pyjama.

La semaine prochaine, de grands changements en perspective ! Les menuisiers sont annoncés ainsi que la pose de l’escalier et le jointoyage des murs de parement.

 

 

[SEM 40] Carrelage, plafonneurs et réunion…

La semaine du lundi 6 août, c’est aussi le carreleur qui continue de… carreler.
Nous sommes dithyrambiques sur son travail, très méticuleux et soigné, il s’appelle Cédric, sympathique, préfère travailler seul et prend clairement son temps, je vous le recommande.

Fin de semaine, il avait terminé la pose des carreaux au rez de chaussée et quasiment les plinthes.

La teinte du carrelage sur la photo ne reflète pas la réalité, il est plus clair.




Pas de plinthe pour le moment car le mur de la toilette doit encore être placé, disons plutôt la cloison. Par cloison, il faut entendre cloison à plafonner dans laquelle il y a un film acoustique. Avant cela, il faudra poser l’escalier prévu le 22 août prochain.

***

Cette semaine, c’est aussi le retour des plafonneurs qui ont… plafonné le… plafond du garage, à ma grande surprise !
J’avais en effet signalé au chef de chantier il y a quelques temps que j’attendais une finition en gyplat car présence d’un gitage en bois (au dessus c’est le grenier) et non de hourdis.
Problème, le cahier des charges est interprétable sur certains points selon que l’on soit le client ou l’entrepreneur… Dans un premier temps, on me signale que ce n’est pas prévu et qu’il faudra passer, si je le souhaite, par un avenant.
Alors que j’attendais le devis, finalement changement de programme, le plafonnage a bien été fait et c’est appréciable même s’il ne s’agit que d’un garage, cela finit la pièce.

Avant :

Après :

***

Enfin, le 10 août, nous terminons la semaine par une petite réunion prévue de longue date après qu’un cadre de T&P ait eu échos de l’existence de notre blog et surtout de notre mauvaise expérience avec l’électricien, cela aurait fait du bruit en haut-lieu.
Avec le chef de chantier et lui-même, nous avons refait le tour des différents problèmes rencontrés (dont la grande majorité a été entre-temps solutionnée) et discuté sur les derniers travaux. Nous en sommes sortis satisfaits alors qu’à la base j’étais très septique sur le principe de nous rencontrer si ce n’est entendre du blabla commercial.
T&P a reconnu certaines erreurs avec la gestion de ce sous-traitant et nous pensons et espérons que notre fin de chantier sera terminé dans les règles de l’art.
Cela confirme aussi que la meilleure pub’ pour une entreprise sera toujours les témoignages des clients.

***

La semaine prochaine, un spécialiste de la douche italienne passera pour la pente et l’étanchéité, et le carreleur aura peut-être terminé son travail.
Les chauffagistes reviendront ensuite ainsi que les menuisiers.

On termine par une bonne nouvelle, la date du 28 septembre de remise de clés sera peut-être respectée alors qu’au printemps, c’était mal embarqué avec ce fameux problème de briques !

[SEM 40] Placement de la citerne à propane

Lundi 6 août, placement de la citerne à gaz liquide.
Le rendez-vous était initialement prévu à 10h30 mais à 9h00, le téléphone sonne : ils sont déjà là !

Avant ce jour, Antargaz était passé vérifier si la pose était possible à cause de l’encombrant mont de terre de remblais. Ils le font d’office avant tout déplacement du matériel.
Avec en plus la présence de la citerne à eau et la clôture du voisin, ce n’était pas évident pour manœuvrer.

Citerne de 2400L.
Les ouvriers ne pouvaient pas l’enterrer tant que le superviseur (casquette jaune) n’était pas présent pour vérifier entre autres que les distances de sécurité soient bien respectées.



Vérification avec le niveau.

La gaine est placée.

Une fois le raccordement fait. Ils rebouchent ensuite avec de la mousse isolante.

Placement d’un « grillage » jaune pour signaler la présence de la citerne au cas où il me viendrait à l’idée de bêcher le pourtour…

Plus qu’à la remplir. Je vais devoir baliser le pourtour lorsque le terrassier viendra niveler en fin de chantier.

A peu près 1h30 de travail pour cette équipe très performante et sympathique.

[SEM 39] Proximus, ORES et plafonnage

Dernière semaine avant la reprise du travail, presqu’aucune photo mais beaucoup de blabla… 😉

Mardi 31 juillet, coup de fil à Proximus pour prévoir le raccordement.
Il y a un peu plus d’un an, nous avions reçu un courrier de T&P nous prévenant qu’ils avaient un partenariat avec Proximus : un pack triple-play gratuit annuel à partir de la date de déménagement pour les nouvelles constructions : très appréciable d’autant que nous sommes déjà clients. Le placement et le raccordement sont aussi offerts à condition d’effectuer les travaux le jour de notre déménagement. Embêtant car ça signifie que la tranchée doit rester ouverte alors que le nivellement des terres approche, j’attendrai le retour de vacances de notre chef de chantier pour lui en parler.

***

Mercredi 1er août, coup de fil d’ORES : le dossier est en ordre, l’ouverture du compteur peut déjà se faire demain matin entre 7h30 et 11h30, c’est parfait.
Le technicien nous préviendra 1/4 d’heure avant son arrivée, histoire de ne pas poireauter indéfiniment.

***

Jeudi 2 août, le compteur est officiellement ouvert à 9 heures 38 minutes 42 secondes et 257 millièmes, nous voilà officiellement raccorder à la civilisation.
L’ouverture et le déplacement sont gratuits pour une première mise en service et je n’ai pas eu de document à signer.
Le technicien relève les chiffres avant de les transmettre à notre fournisseur pour ne pas surfacturer, en effet les compteurs ne sont pas d’office à zéro car toujours testés avant installation.

Petit passage à la maison : les ampoules s’allument, c’est le grand soulagement, il faudra maintenant prévoir le test de toutes les prises et interrupteurs.

***

L’occasion aussi de repérer certaines fissures dans le plafonnage de la pièce principale, peut-être un séchage trop rapide du aux températures élevées ou les hourdis qui se mettent en place, ce sera signalé.