Archive

Archives pour 07/2018

Carrelage 80X80 – Teintes différentes

Stock à commander mal calculé : trop peu de carrelage commandé et une fois la commande repassée il s’agissait d’un autre lot et donc d’une autre teinte.

Au milieu de notre salle-à-manger et au milieu de notre hall (au pied de l’escalier) se trouvent des carrelages de teintes différentes.

Categories: Non classé Tags:

Douche italienne non étanche

 

Aucune membrane dure étanche (type Kerdi) placée pour étanchéifer la douche (uniquement un enduit et la petite membrane collée à l’i-drain). Le batiment bougeant, l’eau s’est alors inflitrée dans la chape, les hourdis pour finir par couler dans le garage situé en-dessous de la salle-de-bain.

De plus, la pente ne penchait pas correctement vers l’évacuation.

4 Interventions et divers travaux furent nécessaires afin d’identifier la source et de résoudre le problème.

Aujourd’hui nous voyons apparaître des taches d’humidité à différents endroits du plafond (garage, cuisine, salon, hall) car les hourdis sont toujours remplis d’eau.

Categories: Non classé Tags:

Défauts d’isolation – Partie 1: jonction mur-toiture

Défaut d’isolation à la jonction mur-toiture le long des deux façades de la maison (2X16 mètres), constaté par maître d’ouvrage (analyse thermique demandée à société indépendante agréée)

 

Categories: Non classé Tags:

Rejointoyage – malfaçon

Avant rejointoyage : espace (réservation) largement insuffisant laissé par le travail de maçonnerie pour rejointoyage

Travail de rejointoyage : effectué par un sous-traitant en une journée en ‘plaquant’ le joint en superficie sur la maçonnerie (en sachant que sa tenue ne serait pas durable dans le temps)

Résultat rejointoyage : esthétique hors tolérance et premiers signes d’effritement

 

Solution et position entrepreneur : demande (1) de remise en oeuvre du travail de rejointoyage OU (2) de garantie décennale sur rejointoyage (car non incluse dans garantie décenalle du batiment). Refus de l’entrepreneur (1) proposant uniquement 3 ans maximum de garantie de la tenue du joint (et induisant par cette position ferme et répétée la confirmation de l’erreur et de ses conséquences).

Categories: Non classé Tags:

Bruit pompe à chaleur dans les chambres

Bruit enregistré durant la nuit dans une des chambre au moment où la pompe à chaleur se met en route.

Le bruit est dû au fait que l’élément intérieur de la pompe à chaleur (chaudière) à été simplement fixé/accroché au mur, de même que les tuyaux de multicouches attenants.

Le fonctionnement de la chaudière induit la vibration de celle-ci et cette vibration est alors transmise :

  • aux murs par l’intermédiaire des fixations standards
  • aux tuyaux multicouches de multicouches, fixés rigidement au mur, transmettant également leur vibration au mur

Le bruit de cette vibration est alors, par les murs, audible dans toute la maison.

La solution est la suivante :

  • Les fixations de la chaudière doivent donc être remplacés par des fixations antivabratiles (cfr. ci-dessous)
  • La chaudière devra être découplée vibratoirement de l’ensemble des tuyaux par l’insertion de manchons souples

http://www.muepro.be/shop/fr/category/11666/Amortisseur-D%C3%84MMGULAST-%C3%A9lectrozingu%C3%A9e.html

http://www.lorans.com/media/Fichestechniques/25562FT.pdf

Categories: Non classé Tags:

Plafonnage hors tolérances et murs non droits

 

De nombreux autres exemples de murs non-droits et plafonnage hors tolérance (irrattrapable par peintre professionnel) sont disponibles.

Categories: Non classé Tags:

Châssis aluminium Schüco – non protégés durant travail de plafonnage (non droit)

Plafonnage réalisé sans aucune protection des châssis (alu de marque Schüco), avec pour conséquence:

  • des griffes dans les châssis
  • du plafonnage dans les finitions des châssis (pratiquement impossible à enlever une fois sec et en surface

Plafonnage (dont resserage) réalisé de façon très aléatoire, souvent non droit et hors tolerance.

Categories: Non classé Tags:

Problème acoustique hors tolérance : transmission bruit entre pièce + rez/étage

Un gros problème d’acoustique entre les pièces fut très vite constaté (transmission du son et non resonance, deux phénomènes étant différents) et perturbe largement la vie à l’intérieur de l’habitation.

1.Premier travaux entrepris: remplacement de deux vitres placées par deux vitres à propriétés acoustiques (doublage special). Coût : 4000 €

 

2. Après analyse, aucune mousse ou laine minérale n’a été appliquée avant le plafonnage du plafond entre les murs et la charpente (lates & pare-vapeur), le son se propage donc d’une pièce à l’autre par cet espace laissé libre entre les lattes.

 

3. Les lattes (chevrons) ont été placées sur une même ligne sur toute la longueur du batiment (parallèlement à la façade).

Cela favorise donc largement la propagation du son entre les pieces.

Une placement de part et d’autres du mur (perpendiculaire aux façade) aurait permis d’isoler correctement les pieces entre elles.

 

4. Afin de résoudre le problème et de ne plus entendre, dans les chambres, tous les bruits venant du rez de chaussée (par puit de lumière) ou des autres chambres, les travaux suivants doivent être entrepris dans les pièces concernées selon expert acousticien.

Coût : 2200 €

– Tout enlever (plafonage, chevron, pare-vapeur…) et repartir de la charpente (laine isolante apparente dans la charpente).

– Refixer le pare-vapeur, non pas avec des chevrons en bois mais avec des éléments en métal ‘Z’ (ou metal stud en fonction de la hauteur disponible) désolidarisé du des chevrons des autres pièces

– Fixer à ces éléments en métal ‘Z’ des plaques de plâtre type gyproc de 12,5 mm doublées

– Dans l’épaisseur du métal ‘Z’, combler le vide entre le pare vapeur et les plaques de gyproc par de la laine minérale moyenne densité

– Prolonger le mur séparateur des deux pièces (cfr photo) par deux plaques de gyproc placée verticalement, reliant le dessus du mur séparateur à la charpente (pare-vapeur) (mais ne touchant pas la charpente car de la laine minérale doit faire la jonction entre ces plaques de gyproc verticale et la charpente).

– Remplir le vide entre ces deux plaques de gyproc verticale par de la laine minérale

– Coller une bande acoustique périphérique à la jonction enter les plaques de gyproc horizontales du plafond et les deux verticales du mur.

– Replafoner et repeindre.

Categories: Non classé Tags:

Chauffage sol – larges zones froides non-chauffées

Le tracé du chauffage sol n’a pas été réalisé correctement : il a été placé « tout droit » sans tourner dans les angles des baies, laissant donc certaines zones trop largement non-chauffées.

Lorsque le chauffage se met en route, il en résulte de larges zones très froides (car non-chauffées) dans la pièce de vie (cuisine-salle à manger-salon) avec une sensation très désagréable au pied comme au corps (sensation de froid dans à certains endroits de la pièce).

Pour un même carrelage, 40 cm est totalement froid (en hiver cela peut être très froid) alors que le reste du carrelage chauffe progressivement.

Avec des enfants cette situation est d’autant plus problématique.

NB : de l’égaline a été placée sur l’ensemble du sol entre le carrelage et la chappe (car chappe mal réalisée).

Categories: Non classé Tags:

Problème radiateurs chambres – température 18° inatteignable & PAC en surrégime

En hiver, la température souhaitée est inatteignable dans les chambres (enfants).

Conséquence 1 : la PAC/Chaudière se (re)lance en permanence car constamment en demande –> surconsommation électrique démensurée pendant la nuit + bruits de vibration insupportable dans la maison toute la nuit (cfr. problème placement chaudière PAC)

Conséquence 2 : afin d’éviter que nos enfants aient froid, nous devons ajouter une « chaufrette » électrique… pour une maison basse-énergie de 2016.

Causes probables identifiées :

  • Mauvais dimensionnement de l’installation de chauffage
  • Matériel (commande thermostat vers pac) peu fiable (plusieurs interventions déjà effectuées sans succès)
  • Problème d’isolation (mansarde) ne permettant pas de garder la chaleur dans les chambres

(La seule option proposée fut de booster la pression de l’eau en circulation : cela ne change rien au problème (t° toujours trop basse) et amplifie à ce point le bruit dans la chambre que s’y endormir n’est plus possible. Le bruit y est en effet alors 10X plus important que les radiateurs des années 80)

Categories: Non classé Tags: