Accueil > Non classé > Rejointoyage – malfaçon

Rejointoyage – malfaçon

Avant rejointoyage : espace (réservation) largement insuffisant laissé par le travail de maçonnerie pour rejointoyage

Travail de rejointoyage : effectué par un sous-traitant en une journée en ‘plaquant’ le joint en superficie sur la maçonnerie (en sachant que sa tenue ne serait pas durable dans le temps)

Résultat rejointoyage : esthétique hors tolérance et premiers signes d’effritement

 

Solution et position entrepreneur : demande (1) de remise en oeuvre du travail de rejointoyage OU (2) de garantie décennale sur rejointoyage (car non incluse dans garantie décenalle du batiment). Refus de l’entrepreneur (1) proposant uniquement 3 ans maximum de garantie de la tenue du joint (et induisant par cette position ferme et répétée la confirmation de l’erreur et de ses conséquences).

Categories: Non classé Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image

Lire les articles précédents :
Bruit pompe à chaleur dans les chambres

Bruit enregistré durant la nuit dans une des chambre au moment où la pompe à chaleur se met en route. Le...

Fermer