Info…

Bonjour,
Ce blog est une sorte de carnet de bord des travaux de rénovation dans lesquels nous nous sommes lancés. Régulièrement, je le mettrai à jour de manière à conserver des traces des différents chantiers.
Dans les articles que vous pourrez lire, vous trouverez toujours un lien (en gras et en bleu) dans le texte qui permet d'accéder à des photos.

La buanderie.

L’ancienne salle de bain était vraiment trop tordue et trop petite pour y réinstaller une baignoire et une douche.
Nous avons décidé de la reconvertir en buanderie.

Avant :

Phase 1, devinez…

ON ARRACHE TOUUUUUT!!!

(Les attentifs verrons qu’on a profité de l’absence de plancher pour remettre du Gyproc sur les murs, en l’absence de plancher, pas besoin de bâcher… La cloison visible sur la dernière photo est celle de la salle de bain.)

Petite note pour les distraits : un boiler, c’est pas léger… Quand c’est plein, ça devient très lourd (en tout cas pour les modèles 150l). Si vous ne pouvez le vider (le mien était totalement bloqué), percez donc un trou au dessus et un en dessous et prévoyez les seaux… Ne faites pas comme  nous, décrocher le ballon plein et le vider couché sur le plancher, surtout quand le compteur électrique se trouve en dessous…

Phase 2, on remplace le plancher.

Phase 3, l’autre face de la cloison de la chambre.


La plaque du bas n’a aucune raison d’être verte mais il m’en restait une, pourquoi ne pas l’utiliser?

Phase 4, mise en place d’un faux plafond.

Le faux plafond sera auto portant, sur une structure en métal stud.

Phase 5, un petit coup de plâtre.

Enfin, pas si petit, nous y avons quand même passé la journée.

Etape 6, l’habillage du mur du fond.

Ce weekend, nous nous sommes attaqués au lambris du mur du fond de la pièce…

Ici aussi, ça sent bon le sapin, maintenant…

Etape 7, combler un vide.

Ou plusieurs…

Nous avons fini de poncer et lisser le Gyproc ainsi que de boucher les différents petits trous dans le plancher.

  • Etape 8, vitrification.

J’avais envie de faire quelque chose d’un peu spécial pour le plancher et de le teinter pour qu’il soit un peu plus « naturel » que si je l’avais vitrifié avec un vernis chêne clair.

Je suis allé dans un dépôt du bricolage et j’ai acheté une teinture « aquaretane » à appliquer avant de vitrifier.

Ceux qui me connaissent savent que je suis un peu cowboy mais pour une fois, j’ai décidé de faire un test sur une planche témoin avant d’attaquer le plancher.

Petit conseil pour les maladroits (comme moi), si vous voulez faire un test, faites-le dans une pièce carrelée, la planche témoin est comme une tartine à la confiture, elle tombe toujours sur la face enduite. J’ai donc du traiter tout le plancher et le résultat n’est pas tout à fait celui désiré…

  • Etape 9, un peu de finition, un peu de WC.

Ce samedi, nous avons entamé les finitions et la pose du WC.

La lazure de chez Lidl est vraiment impeccable, facile à poser (en gel qui ne coule pas) et le prix défie tout, reste à voir la longévité.

Pour la pose du prochain WC, j’inviterai quelqu’un de petite taille à la maison… Bosser à 4 pattes quand on est grand, c’est déjà pas le bonheur mais en plus, quand la pièce est étroite…

  • Étape 10, les plinthes et le (tout) début de la fibre de verre.

  • Etape 11, la fin de la fibre de verre

La pièce a maintenant l’air un peu plus grande et surtout beaucoup plus propre. La fibre de verre, bien posée, donne toujours un chouette effet.

Sur les photos, on peut voir une grosse différence entre le début et la fin de la pièce. La fibre semble comme le reste, on en a toujours pour son argent…

La première pèse 125 gr et vient de chez Makro, la seconde 110 gr et provient de chez Leroy Merlin.

  • Etape 12, à une couche de la fin…

Ce weekend, nous avons mis la buanderie en couleur. Le plafond en blanc uniforme et satiné, les murs qui font face à la fenêtre, en jaune.

J’ai pu confirmer une chose ce weekend, je sais estimer à 1/2 plaque prêt la quantité de Gyproc, à 1m² la laine de verre et à 3 lattes sur plus de 150 le lambris…

Mais ne me demander pas d’estimer la quantité de peinture, je suis toujours trop court!

J’ai aussi appris qu’il existait plusieurs jaunes (si, si! Et on parle seulement de couleur peinture, même pas d’apéro ou d’asiatiques…)… Il y avait du jaune vanille, du jaune coquille d’œuf, du jaune paille,… Madame s’est décidée pour un jaune banane dont le rendu n’est pas désagréable.

  • Etape 13, les p’tites finitions.

Nous avons enfin terminé la pièce, monté le lave linge et ses 80kg, les 40kg du sèche linge. La seconde moitié du WC est posée, les luminaires et les joints de silicone aussi.

La pièce est maintenant terminée, une de plus…