Plan du blog

Salut,
Toutes les semaines, enfin celles où ce sera possible, je placerai un article en ligne pour expliquer le périple des derniers jours. Les articles contiendront des liens (en gras et en bleu) qui mènent aux différentes pièces qui ont été touchées. En haut de l'écran, des liens permanents donnent accès aux différentes pièces de la maison.

La cage d’escaliers

  • Phase 0, l’état des lieux.

C’est bleu, c’est en bon état général mais c’est vraiment trop bleu. L’escalier ne grince pas, n’est pas usé est les montants semblent en hêtre sous leur épaisse couche bleue.

L’escalier est en 2 portions qui se relient sur un petit palier vitré.

P1000562 P1000563 P1000564

  • Phase 1, sans le carrelage.

P1070682

  • Phase 2, le plafond de l’étage.

Le plafond dispose d’une structure autoportante en MS 48mm, de 2 spots encastrés, d’un détecteur de mouvements et d’une plaque de plâtre de 12,5mm.

Le petit câble qui pend dans le fond à gauche est destiné à un futur détecteur de fumée.

P1080159 P1080160 P1080162

  • Phase 3, on casse (et on reconstruit aussi un petit peu).

Au revoir le panneau branlant qui séparait la cave et le rez de chaussée, adieu aussi la porte de cave. Nous avons retiré le tout et arraché aussi le dernier plafond à l’ancienne dans la cage d’escalier.

P1080353 P1080355 P1080354

Nous avons décidé de refaire la cloison de cave en métal stud 48mm avec une isolation laine minérale. Le pare vapeur et la structure sont en place.

La nouvelle porte de cave a aussi pris ses quartiers, elle devrait limiter le courant d’air vers la salle de douche voisine.

P1080356 P1080357 P1080358

  • Phase 4, isolation, recouvrement de la paroi, électricité, structure porteuse et …

… plafonnage.

P1080360P1080361 P1080362 P1080363 P1080364 P1080365

Nous avons posé l’isolant dans la cloison, 50mm de laine de roche rapidement cachée derrière 12mm d’OSB3 qui donne sa rigidité à la cloison. Sur l’autre face, nous avons placé un multiplex de 5mm.

En face de cette cloison, nous avons remplacé l’ancien détecteur de mouvement par un blochet qui sera revêtu d’un cache. Le détecteur était mal placé, il fallait en permanence un éclaireur car le déclenchement ne se faisait que depuis la portion basse du 1/4 tournant. Le nouveau détecteur est dans le plafond ce qui optimise les choses. Nous avons ensuite réalisé la structure qui soutiendra le plafond. une partie est suspendue sous le plancher et une partie est autoportante sous la pente de l’escalier. La partie suspendu est faite avec des tasseaux de 12mm d’épaisseur, l’auto portant, avec des pannes de 24X36.

  • Phase 5, nouveau sol intermédiaire, faux plafonds et …

… Plafonnage encore. Le plafonnage pourrait avancer plus vite s’il était confié à un pro. Mais je suis têtu et je l’aurai un jour, je l’aurai… Ce coup de main qui permet de faire un beau mur. En attendant, nous avons fait un second ponçage pour éliminer les dernières aspérités ainsi qu’un nouvel enduisage car des creux se sont révélés. Globalement, ce n’est pas un chef d’oeuvre mais ça conviendra. Plus « amusant » à mettre en oeuvre, à l’étage, j’ai taloché l’enduit pour garder la continuité de la montée d’escalier. Le résultat ressemble globalement à ce qui existait et le « lissage – tapotage » à l’éponge sèche donne un résultat plaisant. Comme les murs sont maintenant corrects, nous avons enchaîné avec le plafond, Gyproc 9,5mm pour le bas et lambris pour les escaliers. La cloison de cave a reçu sa couche de primaire et la porte, ses 2 couches de Linitop.

P1080367 P1080368 P1080369 P1080370 P1080372

Dernier détail, le plancher au quart tournant était très souple, par curiosité, j’ai retiré le lino imitation hêtre et suis tombé sur un plancher en hêtre boulotté par les insectes. Un peu étrange de recouvrir du vrai hêtre par du faux mais j’ai renoncé à chercher. J’ai renforcé la structure porteuse avec des chutes de 4/4 16cm (tous les 40cm, en doublage des anciens chevrons) et remplacé les 15mm de plancher par un panneau de 15mm de multiplex. C’est maintenant bien plus stable.

P1080366

  • Phase 6, peinture, peinture et re-peinture

Ces 6 derniers jours, nous nous sommes appliqués à retirer l’ancienne peinture de l’escalier et à placer couches après couches les nouvelles couleurs de l’escalier.

 

On commence par un décapage thermique suivi d’un décapage chimique, la sous couche résiste au décapeur, pas au décapant. S’en suit un poncage (80 et 120gr) et le passage d’une teinture à base d’eau pour uniformiser et masquer les quelques tâches plus sombres. Pour le limon et les contre marches, ce sera juste un ponçage léger pour retirer les aspérités et enlever la « couche brillante ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Primaire pour toute les surfaces, pour assurer une bonne accroche, nous avons mis un primaire spécial bois verni sur les boiserie et un universel sur les murs et cloisons.
Les boiseries sont ensuite couvertes avec une peinture chalet et châssis de chez Synthilor, les murs et cloisons avec de la « tout support » de chez Perfection.
OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et au final, après avoir retiré les protections…

p1080375 p1080376 p1080373

Nous en avons aussi profité pour placer un papier à peindre effet taloché sur le mur de la partie basse de l’escalier et même si ça ne se voit pas, il est peint en blanc. 🙂

  • Phase 7, les derniers détails

Enfin presque car il manque encore les plinthes grès au rez de chaussée. Nous avons mis en place toutes ces petites choses casse-pied, les profilés de retour, les dernières retouches de peinture, une couleur « Energizing Mood » de la gamme Ireland « Colores Del Mondo ».  Dans la foulée, nous avons placé le stratifié sur les 2 paliers, un Thys « chêne antique » sous la fenêtre et les restes de Trianon de la chambre 1 au premier. Les différentes plinthes posées sur les stratifés sont en mdf peint en blanc ou couleur sable.

p1080391 p1080392 p1080393 p1080394 p1080397