Plan du blog

Salut,
Toutes les semaines, enfin celles où ce sera possible, je placerai un article en ligne pour expliquer le périple des derniers jours. Les articles contiendront des liens (en gras et en bleu) qui mènent aux différentes pièces qui ont été touchées. En haut de l'écran, des liens permanents donnent accès aux différentes pièces de la maison.

La salle de bains

  • Phase 0, l’état des lieux.

C’est conceptuel mais la bonne nouvelle, il n’y a pas grand chose à arracher…

P1000566 P1000567 P1000570

  • Phase 1, tentative au grattage.

Afin de pouvoir chaîner le plancher du grenier, nous avons décidé de retirer tout le plâtrât de cette pièce. Ici aussi, le nouveau châssis est placé.

P1070523 P1070526 P1070549

  • Phase 2, passe  le pied de biche.

Au menu, suppression de la cloison et du plancher, l’une était en lambris recouvert de l’ancêtre du Gyproc sans réelle armature et l’autre en OSB1 peu adapté aux pièces d’eau. Par ailleurs, le sol tenait vaille que vaille avec des visses de 30X4 et les plaques étaient posées à l’envers. Mauvaise surprise, le poutrage a été reprisé, bonne nouvelle, les raccords sont solides. (poutre ancrée de 15 cm dans le mur et fixées aux anciennes par 3 tiges de 10mm sur une distance d’1 mètre de chevauchement.

P1070895 (Copier) P1070896 (Copier) P1070897 (Copier) P1070898 (Copier) P1070899 (Copier)

Nous avons commencé à placer de l’OSB3 18mm en remplacement mais avons dû arrêter, les évacuations devront être quelque peu modifiées.

  • Phase 3, plomberie, évacuation, élec, redressement des murs et du plafond.

Nous en avons terminé avec le sol, au final, j’ai doublé certaines poutres avec une volige pour les redresser un minimum mais rien de catastrophique. Il y avait uniquement un petit cm de dénivelé mais c’est plus propre à plat, ceci a aussi donné l’occasion de finir les entretoises (uniquement 2 sur la photo précédente). Côté matériel, nous avons opté pour un 0SB3 18mm croisé avec un autre OSB3 de 9mm. L’objectif du second n’est pas structurel mais uniquement pour compenser la hauteur de plancher avec le hall de nuit. Les plaques sont fixées tous les 60cm sur la longueur et tous les 35 sur la largeur (entraxe des poutres) avec des visses de 6X60. Vient ensuite l’étape des cloisons, profilés métalliques tous les 40cm, osb3 9mm et plaque de plâtre hyrophugées 13mm Knauf. Côté plafond, nous avions rapidement placé des voliges 23X100 à plat et perpendiculairement aux poutres. C’était sans compter sur le centimètre et demi de flèche du plancher du grenier. Il a donc fallu remettre une seconde structure croisée à la première. Côté luminaire, les 3 premiers spots encastrables ont pris place, il y en aura 2 autres au dessus du miroir.

P1070903 P1070905 P1070906 P1070907 P1070908 P1070913 P1070914 P1070915 P1070916 P1070917 P1070919 P1070920 P1070921 P1070923

 

Pour les aspects « techniques », la plomberie dans la pièce se compose de :

– 2 alpex de 16mm pour le chauffage

– 2 lignes directes de 16mm depuis la chaudière pour la baignoire et l’évier

– 1 ligne de 20mm et un collecteur pour l’eau froide.

Côté élec, 1 ligne de 2,5 reprise sur la salle de douche alimentera le bloc prise près de l’évier. Deux lignes d’éclairage permettront d’éclairer 3 spots encastrés sur la ligne médiane de la pièce et 2 supplémentaires, juste au dessus de l’évier. Ces 2 grappes sont contrôlées indépendamment par des interrupteurs bipolaires.

  • Phase 4, l’extracteur, le plafond et le stratifié.

Nous avons construit un petit caisson dans le coin de la pièce afin de cacher les gaines d’évacuation de l’extracteur de la salle de douche (juste en dessous de cette pièce) et celui de la salle de bain. Il se compose d’une structure métallique dans laquelle sont glissés des panneaux de Styrodur de 4cm, le tout est assemblé à la mousse PU. Par dessus, nous avons placé un MDF hydrophuge 12mm pour le petit côté et 18 pour le grand. Il fallait sans doute bien ça pour soutenir les prises et l’interrupteur. (ou peut être est-ce simplement pour se débarrasser de chutes? 🙂).

C1 C2 P1070928 P1070929 P1070930

Accessoirement, le plafond est maintenant recouvert d’un lambris PVC 120X35 cérusé de chez Grofilex. Le sol est recouvert d’un encliquetable en vinyle de 4mm de chez Gerflor. Nous connaissions bien ces 2 produits puisqu’il s’agit des surplus que j’avais conservés de notre précédente maison. (Une fois de plus, j’avais raison, il ne faut rien jeter… 🙂, cette fois, il n’en reste par contre plus.)

  • Phase 5, baignoire et début du carrelage.

La baignoire est maintenant en place ! Ca n’a pas été une mince affaire, les baignoires non symétriques sont sympas et permettent de gagner de la place lorsque la pièce n’est pas très grande mais la structure du tablier n’est pas facile à réaliser. Nous avons utilisé des tasseaux de 38X38, elle ne devrait donc pas bouger. Côté trappe de visite, nous avons décidé de la placer sur le petit côté juste derrière le siphon, le temps dira si c’était une bonne idée ou non. Pour l’aspect carrelage, nous avons choisi un grès cérame 31,5X31,5X0,7 de sol, une fin de stock qui nous a tout de suite plu, côté colle, la superflexible blanche de chez Leroy Merlin. Le meuble qui accueillera la vasque est une récupération des ancêtres de madame que nous avons, décapé, poncé, traité triple couche et carrelé avec des petits carreaux de 14,5X14,5.

P1070932 P1070933 P1070934 P1070944 P1070945 P1070946 P1070947 P1070948

  • Phase 6, c’est fait.

La pose du carrelage est finie tout comme son jointoiement au final, 75 kg de colle flex et 6kg de joint hydro blanc ont été nécessaires. Nous avons mis en place le WC, la vasque et la robinetterie. Nous avons opté pour la marque « Sensea » de chez Leroy Merlin. Hors zone carrelée, nous avons opté pour une fibre de verre à faible relief et une peinture satinée blanche. Il ne manque plus que la porte pour fermer ce chapitre.

P1070949 P1070970P1070969P1070977P1070981P1070975 P1070976