Plan du blog

Salut,
Toutes les semaines, enfin celles où ce sera possible, je placerai un article en ligne pour expliquer le périple des derniers jours. Les articles contiendront des liens (en gras et en bleu) qui mènent aux différentes pièces qui ont été touchées. En haut de l'écran, des liens permanents donnent accès aux différentes pièces de la maison.

Le bureau

  • Phase 0, l’état des lieux.

Le bureau est lié au salon, actuellement par une arcade pour laquelle nous tenterons de trouver des portes. Il fait aussi le pont entre le hall d’entrée et la cage d’escalier.

Notre seule interaction pour l’instant avec cette pièce a été de « shooter » les plaques de comprimé (l’ancienne version, celle en Weetabix, visible dans le coin gauche de la première photo).

Nous devrons enlever le vinyle au sol (quelles merveilles cachera-t-il ?), refaire l’électricité (actuellement il n’y a pas de prises), retirer la cheminée et remplacer le radiateur dont l’âge de la pension est largement dépassé.

P1000544 P1000558 P1000560 P1000561

  • Phase 1, destruction massive.

La phase « remplacement du châssis » est un peu passée au bleu mais on peut difficilement rater celle de la destruction du carrelage (posé sur de la terre et des déchets) et de la cheminée.

Nous sommes maintenant sur la dalle de cave.

P1070673 P1070674

  • Phase 2, Chauffage.

Nous avons profité de l’ancienne cheminée désaffectée et en avons fait une gaine technique pour l’installation de chauffage central.

Le mur s’est offert un petit rajeunissement partiel, au menu armature en planches de 32X100, gyproc et pose d’un radiateur.

P1070726 P1070729 P1070712

  • Phase 3, Quelques plaques plus tard.

Nous avons équipé les différents murs d’une armature (32mm côté radiateur et 14mm côté escaliers) et recouvert le tout de plaques de plâtre de 13mm. Nous avons pu y cacher les conduites de chauffage, les câbles électriques et ceux de l’alarme. Côté plafond, nous sommes partis sur l’option métal 100mm tous les 40cm – plaque de plâtre de 13mm. Cette solution a été beaucoup plus simple à mettre en oeuvre que l’option 75mm tous les 30cm pour un prix identique. La rigidité d’un profil de 100mm est par contre très appréciable pour le vissage des plaques. L’éclairage est assuré par 5 spots leds encastrés de 3 watts chacun. Dernier petit détail, nous avons fait l’appuis de fenêtre et l’encadrement en MDF noir de 18mm vitrifié. (3 couches de vitrificateur gel pour escalier).

P1080110 P1080111 P1080113 P1080114 P1080117 P1080118 P1080119

  • Phase 4, papier à peindre, voile de verre et peinture.

Après le ponçage des murs et plafond, nous avons opté pour un papier à peindre effet taloché et un voile de verre au plafond. J’espère que ce dernier agira comme une fibre et qu’il empèchera les éventuelles fissures d’apparaitre. Question couleurs, nous sommes parti sur une couleur corde de chez Perfection et un vert « shamrock » de chez Levis. Nous avons aussi amorcé la construction d’un petit placard, la structure réutilise les restes de panneaux qui trainaient dans le garage. Le panneau latéral du meuble est un multiplex chêne que nous avons traité au Linitop « teck », sa couleur se rapproche du pichpin qui composera la garniture de l’armoire.

p1080429p1080405p1080421p1080422

  • Phase 5, les portes du placard et le tour de plafond.

La touche finale est mise dans la pièce, nous avons installé les portes du placard, il s’agit d’anciennes portes en pichpin avec centre en fruitier (sans être expert, je penche pour du pommier). Nous les avons décapées, poncées et traitées, elles sont maintenant prêtes. Pour le raccord mur-plafond, nous avons opté pour une corniche en polystyrène.