Plan du blog

Salut,
Toutes les semaines, enfin celles où ce sera possible, je placerai un article en ligne pour expliquer le périple des derniers jours. Les articles contiendront des liens (en gras et en bleu) qui mènent aux différentes pièces qui ont été touchées. En haut de l'écran, des liens permanents donnent accès aux différentes pièces de la maison.

Le grenier (et son accès)

  • Phase 0, l’état des lieux.

Un grand espace, sain et sec mais sous une antique toiture non isolée.

P1000588 P1000605 P1000606 P1000608 P1000609 P1000613

  • Phase 1, liquidation des vieilles tuiles.

Les tuiles remontaient aux années 30 et manquaient franchement de fraîcheur, nous avons décidé de retirer le tout, le résultat est maintenant autrement plus lumineux.

La charpente est par contre en parfait état et seules les pannes seront enlevées.

P1070461 P1070462 P1070463

  • Phase 2, la sous toiture et les fenêtres de toit arrière.

Première étape de la reconstruction, pose d’une sous toiture « Eternit, Eterroof » suivie de la pause de 2 fenêtres de toit 114X118cm côté jardin en remplacement avantageux de la tabatière.

Lors de la dépose, le bac gouttière s’est révélé totalement pourri, en ce compris les chevrons qui le reliaient à la toiture. Notre ardoisier nous a conseillé, pour limiter risques et frais de remplacer le bac par une gouttière et les chevrons par une poutre (visible dans le bas de la 4ème photo).

P1070501 P1070502 P1070572 P1070574 P1070575 P1070580

  • Phase 3, la structure pour l’isolation et la dernière fenêtre de toit.

La dernière fenêtre, 78X98cm côté rue est maintenant installée, les chevrons n’étant pas posés parallèlement aux murs (pignons), elle a l’air d’avoir été posée de travers. Toutefois, elle est parfaitement à niveau. La structure qui portera l’isolant et les plaques de plâtre est en place, il s’agit de demi-bastaings (32X175mm) espacés de 58 cm.

P1070603 P1070604 P1070606

  • Phase 4, pose de l’OSB au sol.

Le plancher d’époque (années 30) était un peu souple mais étonnamment droit et de niveau. Nous nous sommes limités à poser des entretoises dans le poutrages et à placer un OSB de 14mm sur toute la pièce. Cette opération nous a permis de remarquer que les 4 murs de la pièce sont pratiquement parallèles, à peine 2 cm d’hors équerre. (La pièce mesure 7 mètres sur 6.)

P1070616 P1070617 P1070624 P1070626

  • Phase 5, pose de l’isolant et du pare vapeur indépendant.

Nous avons opté pour de la laine de verre « Isover confort 35 » d’une épaisseur de 18cm ce qui nous apporte en théorie un R de 5. Il s’agissait d’une première avec ce type d’isolant, jusque là, nous n’avions mis en oeuvre que de l’isolant avec pare-vapeur intégré (alu). Heureusement, le site du fabriquant contient plusieurs vidéos explicatives plutôt bien faites. Au bilan, je pense que l’étanchéité est meilleure, le pare-vapeur (vario KM Duplex) est plus résistant que la feuille alu (pas de déchirure de contact) mais l’adhésif (vario KB1) coûte très cher (pour un « simple autocollant »), le temps de mise en oeuvre est plus important (sans doute un manque d’habitude) et l’isolant génère énormément de paillettes dans l’air.

P1070628 P1070630 P1070631 P1070634 P1070636 P1070642 P1070643 P1070645

  • Phase 6, caissons des meubles encastrés.

Pour rentabiliser l’espace perdu des sous pentes, nous avons construit des caissons qui serviront de point de départ à des meubles encastrés.

Il s’agissait de l’occasion aussi pour recaser les panneaux d’aggloméré de 18mm qui servaient de cloisons dans les pièces du rez de chaussée.

Nous avons fixé un tasseau (3X3) à chaque extrémité d’une plaque de 130X60cm, ce tasseau sert à faire le raccord avec les 2 côtés (76 pour la petite hauteur et 120 pour la grande).

Le fond et le sommet des caissons sont en unalite de 3mm placés à la colle et bloqués avec quelques agrafes. Répétez l’opération 5 fois et demi et voici le résultat.

 

P1070654 P1070655 P1070656 P1070657 P1070658

  • Phase 7, le lattage et le plaquage.

Nous avons commencé par poser des lattes de 32X90mm tous les 60cm par dessus l’isolant.
Par la suite, nous avons vissé un OSB 1 de 14 mm au mur (moyennant 1-2 petites cales).
Nous avons ensuite tiré les premiers câbles pour l’éclairage et recouvert le tout avec des plaques de plâtres de 13mm.

P1000650 P1000654 P1000655

  • Phase 8, les joints et le pignon.

Au dessus des escaliers, nous avons collé 5 plaques de plâtre en suivant les reliefs de la cheminée. Cette dernière restera apparente et a été traitée avec un produit à base de silicone pour en faciliter l’entretient. Tant qu’il y avait du plâtre colle mélangé, nous en avons profité pour mettre la première couche de remplissage dans les joints.

P1070805 P1070806 P1070807

  • Phase 9, les boiseries.

Nous avons posé un quick step au sol, quelques portes aux placards et 2-3 accessoires en plus.

Les cloisons délimitent les différents volumes et un système de penderie qui recycle quelques vieux tuyaux de chauffage nous permettra de ranger facilement les vêtements. Nous avons aussi bricolé un petit garde corps maison qui a peut être fait naître la passion du bois chez un ami.

P1070831 P1070834 P1070838 P1070839 P1070841 P1070842 P1070844 P1070845 P1070849 P1070851

  • Phase 10, les tiroirs.

Nous avons réalisé 4 tiroirs de 80cmX30X40 et 2 de 80X15X40 pour remplir les 2 derniers espaces de rangement non finalisés. Je me suis tourné vers un système de glissière à galets et des planches d’étagère vendues chez Leroy Merlin. Petit constat « pour la prochaine fois », à droite du lit, j’avais placé le caisson pile de niveau, à gauche, l’empressement a fait laissé un petit jeu. Bilan, 4h pour réaliser et installer les tiroirs de droite, 8h et mon répertoire complet de jurons pour ajuster ceux de gauche.

  • Phase 11, On termine…

L’escalier a une structure correcte mais la couleur n’était pas à notre goût. Comme nous avons dû mettre de la pâte pour boucher certaines fissures et coups, il n’était plus possible de le laisser nature. Nous avons mis 2 couches de peinture blanche avant de recouvrir les marches avec un vinyle autocollant et réalisé un petit nez de marche maison avec un L en aluminium.

Une petite couche de peinture gris perle sur les éléments tapissés et un vrai luminaire plus tard, le grenier (alias notre chambre) et maintenant terminé.