Encore une maison dans son jus

Grande recrudescence de maisons « dans leurs jus » ces derniers temps sur ce blog, et en voici une autre.

Avant tout un rappel de vocabulaire.
La maison « dans son jus » c’est une maison où le temps s’est arrêté ; rien n’y a changé depuis qu’on a posé la dernière brique.
Et ce souvenir de la dernière brique est tenace car malgré qu’elle ait été posée en 1960, on essaye malgré tout de vous la vendre comme si c’était hier.

Généralement, ces biens sont d’un autre temps en matière de déco, d’énergie, d’installations, etc. La plupart sont dès lors proposés « à rénover ».
Mais d’autres sont proposés à un prix bullesque. On les appelle alors « maisons bourgeoises« , comme s’il était « bourgeois » de vivre avec des simples vitrages du temps de Tino Rossi et une chaudière de la taille d’une Toyota IQ.

Ces maisons « dans leur jus » n’aident pas votre serviteur à garder son sérieux.

Voici une deux façades qu’on peut qualifier de quelconque, dans une rue plus pentue que le cours en bourse du pétrole. L’annonce nous dit ;

maison bourgeoise (aye!) de type bel-étage en très bon état composée d’un hall d’entrée, salon, salle à manger, cuisine équipée, terrasse et jardin de +-200m² (!) , 3 chambres, salle de bain communicante, 2 caves, espace buanderie, garage. Gare à 5min û Hyper centre à 10min à pieds. Proximité axes autoroutes

4591024_1

 

On fera comme si on avait pas remarqué la parcelle à gauche qui sent d’ici la parcelle constructible pour un projet à 4 étages, car l’essentiel n’est pas là.

4591024_D

Une vue, euh, qu’on aurait pas du montrer si on espère vendre, vous habitez donc un coupe gorge sombre et non éclairé, et vos invités devront se garer ailleurs ou prévoir un rétroviseur conducteur de secours pour pouvoir rentrer.

4591024_4

 

Un living dans ce plus pur style qualifié de « bourgeois » par les agences, bourgeois signifiant donc une bonne vieille électricité des années 60, du simple vitrage en vitraux pour améliorer le PEB, et une pendule suisse qu’on vous proposera surement de racheter avec la maison.

4591024_9

 

Ah, ce luxe bourgeois du bon vieux convecteur de 50 Kg en fonte et du châssis en vitrage plombés…

4591024_A

 

Garage bourgeois, et au passage, mes craintes quant à l’électricité se confirment

4591024_C

 

Et un jardin, euh, non je ne dirais pas bourgeois ca serait trop facile, mention spéciale pour l’herbe sur la toiture plate à gauche.

Vous me direz que cette maison est pas si mal.

Je suis d’accord !

Si elle n’était pas proposée en ce moment sur im*oweb à  325,500 EUROS en région liégeoise ! 

 

 

Ce contenu a été publié dans Agence sans gène, Maisons, Prix délirant, Vendeur qui y croit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image