Il n’est pas totalement exclu d’y construire

Je sais qu’il n’y a plus grand chose a vendre comme terrains en wallonie, je suis le premier a vous montrer qu’on en vient a vendre des bouts de jardin autour d’une piscine, des machins à flanc de montagne, ou dans des endroits improbables.

Notre indicateur Jonathan nous propose ce matin un bien que je regrette de ne pas avoir trouvé moi même, un terrain de 100m2 (il ne manque pas un chiffre) vendu à 133 EUR/m2 (il n’y a pas un chiffre de trop), enchâssé entre deux rues.

Qui ne rêve pas de s’installer là, avouez !

Attention qu’on parle de 100m2 donc clairement le terrain est en réalité un tout petit bout de ce qu’on voit là.

Si cela ne suffisait pas à vous faire voir ailleurs, hé bien le terrain n’est pas non plus vraiment bâtissable.

Terrain à vendre en zone à bâtir d’une superficie de 112m² située entre deux  rues. L’Administration Communale nous a signifié ce qui suit : il ne sera possible de déterminer la caractère bâtissable ou non de la parcelle que dans le cadre d’une demande de permis d’urbanisme complète. En effet, le recul imposé par le MET ne permet pas d’implanter une habitation à l’endroit. Toutefois, les habitations implantées sur les parcelles voisines étant situées sur l’alignement, et l’avis du MET n’étant pas contraignant, il n’est pas totalement exclu qu’une construction puisse être autorisée à l’endroit.

 

Pas totalement exclu ! La clairement on est pas loin de l’Oscar de l’euphémisme 2012. En tout cas on a un nominé.

Bien sûr l’acheteur avisé ira taper une clause suspensive d’octroi de permis de bâtir sur ce machin, j’ose espérer que l’agence immobilière ne laissera pas un primo accédant naïf faire offre sans cette clause. Mais on parle bien ici d’une demande de permis de bâtir complète ; donc avec architecte, plans et tout le tralala ! Dépenser sans doute en pure perte environ 5000 EUR de frais d’archi pour voir si vous pourriez éventuellement habiter sur un terrain vendu 15000 EUR, un timbre poste de 100m2 entre deux rues à fort passage ?

 

Ce contenu a été publié dans Agence sans gène, Bien moisi, Prix délirant, Situation risible, Terrains, Vendeur qui y croit. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Il n’est pas totalement exclu d’y construire

  1. ben dit :

    On vend vraiment n’importe quoi!

  2. damdididam dit :

    je peux mettre ma place de parking de 12m² en vente, si ça continue…

  3. hiboux dit :

    l’endroit à l’air bien pour une station essence ou petit commerçe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image