Sem 11 : Fin de la maçonnerie et égouttage

1 septembre 2018

Lors de notre retour de vacances, nous avons le bonheur de découvrir la maçonnerie terminée.

Notre futur WC

La séparation entre les 2 chambres avant et le reste de l’étage.

L’espace, laissé entre les parpaings, va permettre au charpentier de venir y déposer le poinçon.

La panne sablière a même déjà été fixée.

L’escalier de chantier  va permettre à tous nos visiteurs de monter à l’étage. Un vrai +.

Jeudi 30 Août, jour de la réalisation de l’égouttage, mais également de l’arrivée de la charpente.

Un véritable carnage pour le voisinage, 2 camions pour les pelleteuses, puis un 3ème qui heureusement n’est pas resté trop longtemps

En première intention, il faut creuser le trou, qui va recevoir la chambre de visite ou anneau,  pour l’évacuation des eaux de la citerne tampon vers le fossé.

on continue de creuser autour des différentes citernes afin de réaliser l’égouttage.

Notre nappe phréatique apparaît rapidement après les premiers coups de pelleteuse.

Le trou ayant atteint sa profondeur maximale, on vient y déposer l’anneau.

Notre maçon a créé, à quelques cms du fond, une petite ouverture permettant l’arrivée des eaux de tamponnement. Ainsi ils ont pu faire le raccordement entre les 2.

Puis on pose par dessus un 3ème anneau, dans lequel  il crée un orifice permettant l’arrivée des eaux situées dans le drain.

Juste à la jonction entre le 3ème et le 4ème anneau, arrive l’evacuation de la citerne tampon. Oui oui citerne tampon. Celle-ci se vide, très lentement, en cas de forte pluie par le bas,  mais si la citerne se remplit jusqu’en haut il faut accélérer la vidange vers le fossé. Nous avons donc une 2ème sortie mais qui mène directement au fossé.

Quasiment parallèlement, est installee, l’évacuation des eaux fécales nettoyées via la micro station d’épuration. On a également un regard pour cet égouttage là.

Egalement fait, le raccordement entre la citerne d’eaux de pluies et la maison. Avant la citerne, est mis un filtre, qui permet de retenir les grosses particules provenant de la gouttière. On devrait ainsi avoir moins de souci pour l’utilisation d’eau de pluie.

Ça nous fait quand même beaucoup de plaque à carreler sur notre future terrasse.

Filtre – citerne – citerne tampon – micro station d’épuration – anneau – regard micro station.


sem 10 : 1er étage (suite)

25 août 2018

On approche à grand pas de la fin de la maçonnerie

Le parpaing annonce la fin du mur. Les charpentiers viendront poser dessus la charpente. Ils permettent une bonne isolation.

Depuis mercredi, nous sommes partis en vacances pour 1 semaine. Nous n’avons donc pas la possibilité de suivre le chantier, mais notre équipe de maçons est tellement TOP que notre chef maçon nous a proposé de nous envoyer des photos après chaque fin de journée pour que l’on puisse quand même suivre l’avancée des travaux!!!


sem 9 : 1er étage

18 août 2018

On continue à monter tout doucement.

24h plus tard

Ils ont également commencer à travailler sur un autre pan de mur lors de cette 2ème journée.

15 Août, jour férié, repos pour tout le monde

16 Août


sem 8 : Fin du RDC et début du 1er étage

11 août 2018

Il ne reste que quelques petites finitions.

Le poteau béton reliant les 2 murs du bureau, permettant un bon soutien à la future poutrelle.

C’est fini, tout est prêt pour accueillir les hourdis.

Avant Le pré nivellement, monsieur en a profité pour passer quelques câbles.

le 7 Août est réalisé la pose des hourdis.

le fameux poteau béton après enlèvement du coffrage

Tout est prêt pour demain, pour que les maçons puisse commencer la pose des briques à l’étage.

le 8 août.

L’étançon qui permet la pose de hourdi alors qu’il n’y a pas de mur de soutien au rez de chaussée.

Nous en avons 2 dans la maison. 1 entre le salon/salle à manger et 1 entre la salle à manger/cuisine. Normalement il devait y en avoir un des 2 apparents en bas mais les maçons ont réussi à les encastrer tous les 2. Des vrais magiciens!!! Nous ne les remercierons jamais assez.

La future montée d’escalier

En cette fin de semaine pluvieuse, nos maçons ont eu du mal à travailler correctement.

Vivement la semaine prochaine!!!

 


sem 4 : suite rez de chaussée

14 juillet 2018

Ca monte toujours et encore…

Côté buanderie et cuisine

Coin salon

Coin cuisine/ salle à manger

Hall/ salon

buanderie/ salon

le bloc béton pour recevoir le linteau de baies vitrées

le linteau, vue intérieur

vue extérieur

WC/ bureau

Les 2 derniers jours de la semaine, on commence les murs intérieurs. Ca prend de plus en plus forme. Nous ne savons toujours pas quoi penser des dimensions, petit ou pas petit.

Séparation entre le bureau et la cusine/ buanderie

le bureau

La petite blague de nos maçons adorés, la porte séparant le hall du salon.

Et oui, ils l’avaient oublié. Cela m’a bien fait rire.

24h après c’était déjà comme oublié

Séparation entre la buanderie et la cuisine

Pour finir la semaine, le dessus du linteau est fait!

 

 


sem 3 : Rez de chaussée

7 juillet 2018

Ca avance doucement mais surement.

Pour ne pas simplifier la tache aux maçons, on leur a demandé de faire attention à ne pas mettre de briques trop foncées, celles qui ont trop chauffées.


Sem 2 : Début de la maçonnerie

30 juin 2018

Avant de commencer, il faut savoir que chez T&P, il travaille à l’envers. Il commence par la pose de briques, puis d’isolant pour finir par les parpaings. Technique inhabituelle mais qui a l’air de fonctionner.

Après quelques heures seulement, ils ont déjà bien avancer.

A la fin du 2ème jour.

A la fin du 3ème jour, tous les murs de briques sont montés sur une hauteur de 1m60.

On retrouve des petits crochets insérés dans le ciment, ceux ci vont servir à maintenir les panneaux d’isolants.

Les premiers parpaings posés sur la dalle sont différents des autres, ils sont blanc et permettent une bonne isolation.

Dernière journée de la semaine, ils ont commencé l’isolation et les parpaings à certains endroits.

 


Pose des chaises

25 mai 2018

Un pas de plus vers le début de chantier.

Maintenant que les chaises sont posées, on a une réelle idée de ce que va donner notre futur habitation.

Vue de l’avant Gauche de la maison.

Les bâtons orangés sont positionnés aux différents angles de la maison. Vous pouvez d’ailleurs constaté qu’il y aura un petit décroché à l’arrière:


1ère rencontre avec notre conducteur de chantier

13 avril 2018

Voilà, on y arrive enfin, le début du chantier.

Beaucoup d’excitation avant le début de cette rencontre, qui malheureusement est vite retombée. Notre commercial  nous avait dit, lors de nos rencontres, que les travaux commenceraient 1 mois après l’obtention du permis de bâtir. Une vaste blague. On est sur une liste de chantier en attente, avec un ordre de passage pré-établi, qui peut malgré tout évolué. A ce moment là, on nous annonce que le chantier ne commencera pas avant le 25 juin. Une grosse déception sachant qu’on s’attendait à les commencer sur la 2ème quinzaine d’Avril.

Lors de ce rendez vous, nous parcourons les plans, pour les dernières vérifications technique. On parle de la citerne tampon, car Ipalle nous impose 4500L de tamponnement. On a donc la possibilité de garder notre citerne d’eau de pluie de 10000L, mais de n’avoir qu’une capacité de 5000L à peu près, de changer pour une 15000L  ou alors d’en ajouter une deuxième plus petite qui fera tamponnement. On discute aussi des poutrelles en acier, afin d’en déterminer laquelle sera apparente et laquelle sera intégrée.


Permis de bâtir

16 mars 2018

Notre permis de bâtir a été déposé début octobre. Un petite dizaine de jours plus tard, on arrête tout. On refait nos plans, enfin on effectue une inversion effet miroir , c’est à dire qu’on passe la maison de la droite à la gauche de notre terrain.

Avec les vacances de la toussaint et les fériés du mois de Novembre, notre permis de bâtir est réintroduit le 13 Novembre.

Le 6 Décembre, on apprend qu’il a été receptionné par la commune. On doit maintenant attendre les avis  d’Ipalle, des pompiers et de l’Ingénierie wallonne.

Début Janvier, après les vacances d’hiver, on apprend que les avis sont positifs malgré quelques remarques d’Ipalle. C’est parti à Mons pour 30 jours. Bref, Attendre et encore attendre.

Le 16 Mars, après 4 long mois d’attente, nous voici enfin titulaire de notre permis de bâtir.



Hit Counter provided by Skylight