Sem 11 : Fin de la maçonnerie et égouttage

1 septembre 2018

Lors de notre retour de vacances, nous avons le bonheur de découvrir la maçonnerie terminée.

Notre futur WC

La séparation entre les 2 chambres avant et le reste de l’étage.

L’espace, laissé entre les parpaings, va permettre au charpentier de venir y déposer le poinçon.

La panne sablière a même déjà été fixée.

L’escalier de chantier  va permettre à tous nos visiteurs de monter à l’étage. Un vrai +.

Jeudi 30 Août, jour de la réalisation de l’égouttage, mais également de l’arrivée de la charpente.

Un véritable carnage pour le voisinage, 2 camions pour les pelleteuses, puis un 3ème qui heureusement n’est pas resté trop longtemps

En première intention, il faut creuser le trou, qui va recevoir la chambre de visite ou anneau,  pour l’évacuation des eaux de la citerne tampon vers le fossé.

on continue de creuser autour des différentes citernes afin de réaliser l’égouttage.

Notre nappe phréatique apparaît rapidement après les premiers coups de pelleteuse.

Le trou ayant atteint sa profondeur maximale, on vient y déposer l’anneau.

Notre maçon a créé, à quelques cms du fond, une petite ouverture permettant l’arrivée des eaux de tamponnement. Ainsi ils ont pu faire le raccordement entre les 2.

Puis on pose par dessus un 3ème anneau, dans lequel  il crée un orifice permettant l’arrivée des eaux situées dans le drain.

Juste à la jonction entre le 3ème et le 4ème anneau, arrive l’evacuation de la citerne tampon. Oui oui citerne tampon. Celle-ci se vide, très lentement, en cas de forte pluie par le bas,  mais si la citerne se remplit jusqu’en haut il faut accélérer la vidange vers le fossé. Nous avons donc une 2ème sortie mais qui mène directement au fossé.

Quasiment parallèlement, est installee, l’évacuation des eaux fécales nettoyées via la micro station d’épuration. On a également un regard pour cet égouttage là.

Egalement fait, le raccordement entre la citerne d’eaux de pluies et la maison. Avant la citerne, est mis un filtre, qui permet de retenir les grosses particules provenant de la gouttière. On devrait ainsi avoir moins de souci pour l’utilisation d’eau de pluie.

Ça nous fait quand même beaucoup de plaque à carreler sur notre future terrasse.

Filtre – citerne – citerne tampon – micro station d’épuration – anneau – regard micro station.


Sem 1 : Les fondations et vide ventilé

22 juin 2018

Pour toute nouvelle construction, on réalise une étude de sol. La notre étant mauvaise, nous avons dû réaliser les fondations sur un enrochement, augmenter la dalle béton de 20cm et créer autour de la maison un drain d’évacuation.

La première mission, de nos maçons, est de mettre ce drain.

Le drain terminé, nous sommes passés à l’étape de l’étanchéité. Sous l’ensemble béton armé se trouve une bâche noir qui empêche l’eau de remonter dans les fondations, c’est ce qu’on appelle protection de soubassement.

Sur celle-ci est posé la semelle filante, armature métallique posée dans le fond sur laquelle est coulé le béton.

Dès le lendemain, les murs du vide ventilé sont débutés. Tous les parpaings sont posés directement sur le béton.

Renforcement des murs de soubassement avec des armatures métalliques.

A la fin de cette première semaine, les vides ventilés sont terminés. L’égouttage est même bien entamé.

les différentes sorties (évacuations)

Le circuit

 

La buanderie

le hall avec les WC

vers l’extérieur, micro station d’épuration, ventilation etc…

La cuisine

Un vrai labyrinthe maintenant dans ce vide ventilé.

Voilà pourquoi il est important de faire des photos, pour se souvenir des différentes buses et des différents endroits.



Hit Counter provided by Skylight