La commune

Bon la commune, c’est un peu comme au Lotto. Soit, on a de la chance, soit c’est la galère.

Pour nous, c’est la 1ère!

Pourquoi?

Premièrement, ils ont une cohérence pour les nouvelles constructions dans toute la commune. En résumé, ce sont chaque fois les mêmes « obligations » sauf dans le village où nous allons faire construire car il est constitué de vieilles maisons. Comme déjà mentionné, nous sommes en fin de village, donc nous ne subirons pas de contraintes liées à cette caractéristique.

Néanmoins, tout n’est pas parfait. Nous devons installé un système d’épuration individuel qui engendre un surcoût (mais les vendeurs nous l’avaient dit) et la commune souhaite des ardoises.

Au vu du voisinage, on a des chances de négocier le maintien des tuiles. Nous verrons le retour de la demande de l’architecte à ce propos.

Pour le reste, on avait pris les devants,  nous étions déjà allés les voir et nous leur avions soumis notre projet (une photo de la PH08 en crépis), histoire de voir si ça passerait.

Le service avait apprécié le fait de se montrer en chair et en os. Rien de tel que le contact à l’ancienne.

D’habitude, elles n’ont que des contacts écrits ou téléphoniques avec les architectes. Et elles ne voient les maîtres d’ouvrage que lorsqu’il y a un refus (pas toujours dû à la commune d’ailleurs).

C’est donc un petit conseil que je préconise, surtout si c’est une commune que vous ne connaissez pas. Allez vous présenter ainsi que le projet que vous aimeriez réaliser, vous faciliterez les choses. C’est pas pour ça que vous réussirez à faire passer n’importe quoi, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit!

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image