Se prendre une porte ;-)

Un titre un peu différent et ce juste pour dire que les portes sont placées, que l’escalier est terminé, que le parquet est mis dans les chambres et le hall de nuit et que les plinthes sont également mises. Ainsi que la trappe à linge.

La maison s’habille encore et change de semaine en semaine. Il est de plus en plus facile de s’y projeter puisque les pièces prennent une allure définitive.

Pour les portes, nous avons fait simple, nous ne sommes pas sortis des choix standards. On s’est dit que c’est une chose plus facilement interchangeable.

Les portes sont donc blanches sans fioriture. Mais ça garde un aspect simple mais classe et ça se marie bien avec toutes les couleurs que nous mettrons dans un an.

Finalement, l’escalier rend bien, c’est vrai mais je voulais mes marches en Z (non di dju).

Dans la vie, on n’a pas toujours ce qu’on veut, alors estimons nous heureux avec ce que l’on a. J’écris ça mais j’ai quand même mes marches en Z dans un coin de ma petite tête :-).

Ce sont les plafonneurs (père et fils) qui sont revenus pour « fermer » l’escalier. Puisqu’on voulait des contre-marches mais sans qu’on les voit avec un bord qui dépasse.

Je vois donc le fils pour la deuxième fois. Et comme pour le reste, ils ont bien travaillé et ils étaient super sympas en plus de ça.

Finalement, hormis les menuisiers et les charpentiers , j’aurai vu tous les corps de métiers.

On aura quand même un « bel » espace en-dessous pour y ranger des choses. De toute façon, on devait y avoir accès pour le coffret du chauffage sol.

Pour les plinthes de l’étage, on était parti sur les mêmes que le parquet et puis lors du rendez-vous menuiserie, on a opté pour des blanches. Cela donne un petit côté « classe » ou « cosy » selon les avis et surtout cela va bien avec les portes. Cela donne une continuité.

On a aussi une trappe pour aller dans le grenier maintenant. Je ne mets pas de photo car elle est floue (honte à moi). C’est une trappe… oui mais elle remplace l’échelle orange de chez PH (même leurs échelles sont oranges), ça change donc tout, même si elle viendrait presque à me manquer.

Le finisseur (je ne me ferai jamais à ce nom :-), on a l’impression qu’on va voir Scharwzi lol), viendra également fignolé les espaces entre les marches et le plafonnage.

Vu qu’il était là et que notre conducteur ne savait pas se libérer, c’est avec lui que j’ai fait le tour de quelques petites remarques.

Il m’a aussi donné quelques conseils et trucs. Encore quelqu’un de bien dans toute cette aventure.

Il devra revenir après le carreleur (mais quand va-t-il revenir celui-là?) et les cuisinistes… qui attendent que le carreleur soit revenu placer les 2 carrelages du trou de la hotte (à ce trou, il aura emm… son monde!).

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image