Choisir un terrain

Comprenant que cette phase (à juste titre après recul) était une des premières étapes à effectuer, nous nous lançons donc à la recherche d’un terrain. Pour ce faire, nous choisissons une liste de critères par ordre d’importance :

  1. Le prix : C’est évidemment et malheureusement LE critère incontournable.
  2. La localité : Mon épouse ayant une activité professionnelle après journée et la majorité de sa clientèle étant proche de notre actuel domicile, nous nous devions de trouver un terrain proche. Nous avons préféré émettre un critère de temps plutôt que de km. Nous décidons donc que le terrain ne devra pas se situer à plus de 10 minutes de notre domicile actuel.
  3. La taille du terrain : Pensant à nouveau à nos vieux jours nous ne voulons pas un terrain trop grand (entretien) mais un terrain qui nous permette malgré tout de profiter de notre jardin. Nous partons donc sur un terrain d’une superficie comprise entre 900 et 1000m²
  4. Géographie du terrain : Tant qu’à faire de choisir un terrain autant qu’il soit le plus plat possible.
  5. Ensoleillement : Notre actuelle maison voit le soleil partir du côté rue des 13.00hrs, nous ne profitons donc pas beaucoup du soleil (mais finalement ça m’arrange car je ne supporte pas la chaleur ….). Ce critère est donc plus un critère de « luxe » et n’est pas primordial à nos yeux (en tt cas vis à vis des autres critères).

Voilà là les principaux critères que nous avons retenu. Le critère d’un terrain faisant partie ou non d’un lotissement n’a pas été retenu mais il est clair que nous serions attentif au prescriptions urbanistique avant achat. Par contre si le terrain faisait partie d’un lotissement, il fallait à tout prix qu’il soit libre de constructeur.

Nous avons commencé à chercher fin aout début-septembre (peu après notre seconde visite chez Perfection Habitat). Il n’était pas facile de trouver un terrain répondant à nos critères, surtout les deux premiers. En effet, plus nous nous éloignions de notre domicile (Région Verviétoise) plus les terrain étaient meilleur marché (vers les régions de Malmedy, ….) et rentrait donc dans nos critères. Malheureusement, cette région, aussi belle qu’elle soit, allait coincer avec le second critère. Aussi bizarre que cela puisse paraitre les quelques terrains que nous avons vu et dont le prix restait correct étaient vendu par notaire. Tout aussi bizarre, il n’était pas toujours facile d’obtenir rapidement les renseignements sur les terrains vendu par notaire, à croire qu’il s’agit là d’une activité secondaire pour eux.

Début octobre je retombe sur une annonce dans un lotissement. J’avais déjà vu cette annonce mais il s’agissait d’un lotissement lié à une société de construction. En y regardant de plus près nous constatons que certains terrains sont libre de constructeur. Un terrain attire notre attention, il fait 900 m². Le prix est supérieur au budget initialement prévu mais il semble répondre aux autres critères, de plus il est situé dans un cul de sac ce qui limitera le passage devant notre habitation.

Dès le lendemain nous nous rendons sur place et notre constat est sans appel, il correspond bien à nos attentes. Madame (qui au départ ne voulait pas faire construire ….) est enthousiaste par rapport à ce terrain et me demande de contacter dès que possible la société de construction. Je prends donc contact rapidement avec cette société et marquons notre intérêt pour ce terrain.

Nous recevons rapidement par mail les informations sur le terrain et sur le lotissement mais, après quelques questions, il apparait que le plan reçu par mail ainsi que celui présent sur le site internet du constructeur n’est pas à jour (et ne l’est tjs pas à la date d’aujourd’hui …). En effet, à côté de notre terrain se trouve initialement prévu un morceau de terrain nommé « zone privée à planter ». Interpellé à ce sujet, la société de construction me signale « Vous n’avez pas reçu le plan définitif, félicitation ce bout de terre fait partie de votre terrain, il sera donc plus grand mais ….. il faudra donc le payer ». Nous parvenons à discuter sur le prix de cette rajoute et un rebornage est effectué en urgence.

Au vu de cette rajoute, nous nous renseignons auprès de l’urbanisme de la commune qui nous signale … ne pas être au courant de cette modification ! Kesako hmmmmm ! S’en suit alors des négociations et discussions entre la commune et la société de construction, négociation dans lequelles je sers d’intermédiaire afin d’aller au plus vite.

Finalement, le 07/11/2014 Nous signons un Contrat de réservation de terrain pour ce lot qui fait au final 995 m² !

rebornage

Ce contenu a été publié dans 1) L'avant projet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Choisir un terrain

  1. Fafalili dit :

    Petite interrogation lotissement et active professionnelle pas tjs autorisé avez vous regarder ?

  2. vogoshin dit :

    Oui biensure Fafalili nous avions regardé avant. En général, dans les lotissements il es exact qu’il n’est pas autorisé d’exercer une profession libérale dans le bâtiment ou alors sous certaines conditions mais ici nous n’étions pas concerné par le problème car madame exerce une activité à domicile et de plus en activité complémentaire.
    Pour être précis, dans le cadre de notre lotissement il est autorisé une surface maximale de 40% pour la partie professionnelle.

  3. corsa_be dit :

    bonjour,

    Je suis étonné que les relevés de la PAC indiquent une consommation moindre en hiver que pour les mois les plus chauds ? j’ai peut-être loupé quelque chose

  4. vogoshin dit :

    Bjr Corsa,

    Je suppose que vous faites référence aux chiffres de l’article « 6 mois plus tard ».

    Si je calcule bien de janvier (688) à Avril (2180) cela fait 1492.

    Si je calcule ensuite de mai (2552) à aout (2882) ca fait 330.

    Je n’arrive donc pas à la même conclusion que vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image