Metré en cours de route …. modification des plans

Sur les trois premiers mois de notre rencontre avec le bureau GENON, nous avons procédé à plusieurs modifications des plus diverses, que ce soit au niveau des fenêtres, des hauteurs d’allège, de l’accès à la cave, …..

Au niveau de ces modifications nous avons toujours été agréablement surpris, le bureau GENON à toujours répondu rapidement à nos demandes et à toujours été là pour répondre à nos différentes questions. Nous avons donc reçu 4 projets différents avant le plan crayon.

Le 22/04/2015, après notre passage au bureau GENON pour les plans crayons, nous recevons de Perfection Habitat un métré lié à ce plan crayon. Il nous permet, en cours de route, d’avoir une idée du coût supplémentaires suites à nos modifications. Mais il n’y a pas que des coûts en plus il y a également des coût en moins suite à nos changements des fenêtres entre autre.

Notre plus grosse surprise se situe au niveau du garage. En effet, comme signalé précédemment, nous avions changé le toit du garage, nous étions passé d’un toit en pente à un toit plat afin d’éviter une dérogation et un coût supplémentaire pour cette dérogation. A la lecture du metré, nous constatons que le placement du toit plat engendre un coût supplémentaire non négligeable. Mais ce coût supplémentaire, au final et aussi bizarre que cela puisse paraître, m’arrange bien. Heuuuu attention, je n’ai pas dit que je voulais dépenser de l’argent inutilement héhéhé. Non, en fait, ça m’arrangeait car le toit plat ne m’avait jamais « botté ». J’ai toujours eu des craintes d’infiltrations avec un toit plat et donc voir ce coût supplémentaire arriver m’a permis de faire le choix de revenir sur un toit en pente pour le garage.

La réception de ce metré étant arrivé juste avant une journée porte ouverte, nous avons profité de celle-ci pour faire part de notre changement à Mr GENON (qui est chaque fois présent lors de ces journées porte ouverte). Je craignais ne pas pouvoir faire marche arrière car je craignais que le plan crayon ne corresponde au plan qui serait transmis à la ville. Mr GENON nous rassura à ce sujet et nous signala que rien n’était fait et qu’il était encore possible de modifier les plans.

Une dérogation pour le toit du garage allant donc être demandée,  nous en profitons pour modifier autre chose : la superficie de la terrasse. En effet, nous jugions un peu petite la superficie autorisée par les prescriptions du lotissement (25 m²). Nous avons donc profité de la dérogation pour déjà demander un changement de cette superficie et presque doubler la superficie de la terrasse passant approximativement de 22 à 38 m².

Le 26 avril nous envoyions donc une nouvelle modification au bureau GENON ……

Ce contenu a été publié dans 2) L'aventure commence. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image