L’affaire Diffusion Menuiserie

téléchargement

Nous avons commandé nos portes/parquets (+ de 8000€) chez diffusion menuiserie au courant du mois de juillet 2014 avec un livraison prévue en octobre. Lors de cette commande le délégué commercial s’est basé sur nos plans d’architecte et les épaisseurs des baies ne nous ont pas été demandées. Sur le bon de commande des fourchettes de dimension étaient spécifiées pour chaque ébrasement de porte ex: 17 à 22cm. Donc je pensais évidemment recevoir des ébrasements de portes d’épaisseur ajustable (Je ne suis pas du tout un expert en ébrasement :D). En réalité ce ne fut pas le cas, on a reçu des ébrasements deportes coupés à la taille maximale de la fourchette … càd totalement impossible à poser ! Il a donc fallu recouper les ébrasements, diffusion menuiserie a réduit ses prix de manière à ne pas faire de profit sur ces découpes (il ne manquerait plus que ça) … pour moi c’était insuffisant la faute était partagée entre nous et le commercial, mais coincé par une proposition financière plus intéressantes qui n’arrivait pas, on a finalement payé les découpes…

Malheureusement un ébrasement manquait à l’appel lors de la livraison initiale et est toujours manquant 3 mois plus tard. Diffusion menuiserie nous ballade par téléphone ils cherchent soit disant l’ébrasement depuis 3 mois. Sachant que c’est pour la porte qui fait la liaison entre la maison et le garage, la situation est fort inconfortable et l’air froid du chauffage investit tous le rez de chaussée … Finalement après plusieurs contact avec le SAV une nouvelle commande d’un ébrasement est passée, mais lorsqu’il est arrivé on nous a demandé de le payer ! Nous n’étions évidemment pas d’accord, le service transport certifiait l’avoir livré alors que ce n’était pas le cas (malheureusement ma compagne n’avait pas signalé que l’article était manquant lors de la réception il faut dire que la commande comprenait 100m² de parquet et 10 portes). Après contact avec un responsable de chez diffusion, on finit par avoir gain de cause et on repart avec l’ébrasement sans devoir le payer une seconde fois !

Mais l’histoire ne s’arrête pas là, une fois rentré, horreur l’ébrasement n’est pas coupé à la bonne taille. Et mieux sur l’ébrasement figure le numéro de la commande initiale et non pas celui de la nouvelle commande ! Donc nous avons reçu l’ébrasement qui n’avait pas été livré en octobre et que diffusion certifiait nous avoir livré ! Cette fois ci s’en est trop ! Au vu de ce manque de professionnel, nous prenons contact avec Diffusion pour avoir un ébrasement correct mais également une compensation pour le manque de conseil nous ayant coûté 211 euros supplémentaires de découpe, pour nos nombreux trajets/transport d’ébrasements engendrés par les multiples erreurs, pour le temps perdu au téléphone et à rédiger des mails pour essayer d’avoir un service convenable (et c’est pas peu dire) et pour le coût que cela a engendré au niveau du chauffage alors qu’on s’était justement pris en temps et en heure pour avoir cette porte avant les températures hivernales ! 

Update : Après notre plainte, Diffusion menuiserie a finalement produit un nouvel ébrasement à leur frais, et proposé en dédommagement une réduction de 20% sur la prochaine commande avec les frais de transport offerts. J’en ai donc profité pour commander des poutres 6/18 pour un futur projet, ça tombe bien parce que j’aurais eu du mal à les transporter moi-même. Nous avons donc finalement reçu le dernier ébrasement, 6 mois après la commande et 3 mois et demi après la livraison initiale, il aura fallu pas moins de 4 visites sur place, 25 emails et 15 appels téléphoniques. Beau mais encore loin du record détenu par Belgacom !

 

 

2 réflexions au sujet de « L’affaire Diffusion Menuiserie »

  1. Bonjour Monsieur,

    Je suis infiniment heureux de votre commentaire sur l’expérience malheureuse que vous avez vécue avec Diffusion Menuiserie.
    Je vis exactement le même problème depuis le 12 juillet 2015.
    Cinq mois après l’installation de 15 portes il me manque toujours un ébrasement.(trop étroit). Ils reviennent mais alors c’est la hauteur qui n’est pas correcte, et ensuite la couleur est différente.
    Cela semble être chez eux un manque de professionnalisme et de respect du client.
    Je viens de les mettre en demeure de finaliser les travaux dans les 15 jours, sans la moindre réponse de leur part.

  2. Je pense en effet qu’à partir du moment où il y a une erreur dans une commande, c’est la cascade et les problèmes s’enchaînent. En plus vous avez souvent des intervenants différents qui vous répondent des choses différentes. Il a fallu qu’on aille sur place pour régler le souci avec le chef d’atelier. Et finalement les problèmes se sont arrangés, je vous conseille de faire pareil, même s’il faut se taper la route et même si ce n est pas toujours facile de garder son calme dans de telles situations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image