L’emprunt hypothécaire

Sérieux casse-tête l’obtention d’un crédit hypothécaire. D’abord il faut budgétiser l’ensemble du projet en tenant compte du coût de l’habitation, des frais de notaire, des frais d’architecte, des finitions, du loyer actuel afin de définir le montant à emprunter. En fonction de ce montant, on peut calculer la durée optimale du prêt selon le remboursement mensuel, le taux moyen et le décompte aux contributions. Je vous conseille de faire des tableaux excel car cela devient très vite compliqué (un exemple: plus vous remboursez un emprunt rapidement plus vos comptes bancaires se vident et moins vous touchez d’intérêts sur ces montants et moins longtemps vous pourrez déduire le prêt des impôts, chose à tenir en compte dans vos calculs). Bref j’évite de rentrer dans les détails, si vous voulez plus d’infos vous pouvez toujours me contacter.

Une fois le montant et la durée approximativement fixée, il est temps de faire le tour des banques pour obtenir le meilleur taux mais aussi les meilleurs conditions. Dans notre cas, nous avons vus 12 banquiers différents nous proposant chacun des taux plus élevés que ce à quoi nous nous attendions. La plupart proposaient néanmoins de baisser leur taux si nous venions avec une offre signée officielle avec un taux inférieur. Il a donc fallu faire preuve d’ingéniosité pour obtenir un taux réduit dans une première banque, les autres capables de s’aligner l’ont ensuite fait et nous avons ensuite négocié les conditions du prêt:

Frais de compte: essayer de les supprimer à l’heure actuelle beaucoup de banques ne proposent plus de frais de comptes!

– L’assurance solde restant dû: Essayer de l’avoir libre si c’est impossible comparer l’offre ASRD avec une offre concurrente réputée faible.

– L’assurance habitation: souvent condition nécessaire à l’obtention du prêt, demander une simulation précise selon vos plans pour éviter les mauvaises surprises. Je vous conseille également de prendre dans le même temps une assurance chantier pour vous prémunir contre les problèmes lors de la construction.

– Les frais de réserve: ce sont les frais que vous payer sur les montants non prélevés de l’emprunt. Négociez ces frais de manière à ne pas payer dès la signatures de l’hypothécaire, une période sans frais de 6 mois est acceptable.

Au final, nous avons contracté notre emprunt auprès de l’agence Crelan de Gembloux, notre banque familiale qui s’est alignée sur les offres des concurrents.