header image

Fixation de l’isolation au mur intérieur.

Posted by: sjauquet | 20 mai 2013 | No Comment |

Comme prévu, l’isolant sera fixé au mur en deuxième phase, juste avant la pose du mur extérieur.
Pour éviter les ponts thermiques entre le mur extérieur et le mur intérieur, on utilise des chevilles spéciales pour fixer les ancres à travers l’isolant.

Il y a quelques jours, je suis passé sur le chantier en fin de la journée et j’ai remarqué que certaines ancres ne tenaient pas très bien. Certaines s’enlevaient en tirant dessus à la main, d’autres a l’aide d’une simple pince universelle.
J’ai fait des recherches sur internet et je me suis rendu compte que les chevilles utilisées n’étaient pas les bonnes. Celles qui avaient été fournies sur le chantier étaient des ancres à fixer dans du béton et non prévues pour des blocs de type Porotherm.

Le lendemain matin première heure, je suis sur le chantier pour demander d’arrêter la construction du mur extérieur qui n’était encore qu’à 20cm de haut et j’informe le conducteur de chantier qui envoie immédiatement quelqu’un acheter les bonnes chevilles.

Apparemment la communication est mal passée car quand je reviens visiter le chantier le soir, le bas du mur avait été monté avec les anciennes ancres (pour béton) et ce n’est que le haut du mur (au delà de 80cm) qui utilisait les nouvelles ancres. il y avait donc deux rangées de mauvaises ancres.

Je re-téléphone au conducteur de chantier et le lendemain matin quand je passe sur le chantier, tout le mur extérieur qui avait été maçonné la veille est démoli et les bonnes ancres sont placées avec leur casse-goutte en plastique.

Voici quelques photos avec les anciennes et les nouvelles ancres et un bon rappel qu’il faut passer si possible tous les jours sur son chantier et surtout lors de phases critiques comme la maçonnerie et la pose de l’isolant.

Ici le soucis est venu du fait que Thomas et Piron n’est pas habitué à travailler avec cette technique de construction. Je ne considère donc pas ça comme du travail bâclé par manque de professionnalisme mais j’aurais préféré que le conducteur de chantier le remarque avant moi..

Jusqu’ici le travail de T&P était impeccable, avec un souci du détail pour l’isolation et les coupures thermiques remarquables. J’espère que cela va continuer lors de points critiques suivants comme la pose des châssis, l’isolation du toit, pose du pare vapeur, trappe d’accès au grenier etc.

under: Gros oeuvre, Non classé
Tags: ,

Leave a response -

Your response:

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image

Categories

Lire les articles précédents :
Echafaudages pour construction en 3 Etapes Mur intérieur, pose de l’isolant et pour terminer, pose de la brique de parement

Je ne sais pas si je suis le premier à demander ça à Thomas et Piron, mais vu l'état neuf...

Fermer