11-15/01/2021 : phase 2 électricité

Nous sommes allés voir le travail en cours mardi : Klinkenberg est en train de mettre les prises un peu partout, les fils qui pendaient du plafonds pour les luminaires ont été retravaillés, il reste encore pas mal de travail avec des prises et les interrupteurs. Petit doute de notre part car les éléments du Rdc sont sensés être gris anthracite mais nous voyons que les éléments posés sont blancs, cela dit il est possible qu’ils ne mettent pas directement les « bons » car il va y avoir encore pas mal de travaux à venir. Dans le doute je téléphone à notre chef de chantier mercredi matin et en effet il me dit que c’est normal et que tout sera gris comme prévu au final.

En quelques photos voici comment ça se présente, globalement les prises sont bien droites, bien alignées, et les électriciens retrouvent celles qui ont été « cachées » derrière le plafonnage.

Vendredi tout semble terminé: les prises et interrupteurs qui sont sensés être blancs (à l’étage et les prises cachées de la cuisine par exemple) on leur cache, seuls les prises du Rdc n’ont pas leur cache (comme sur la photo de droite) car tout sera remplacé par du gris anthracite plus tard. Nous avons remarqué qu’ils ont oublié (au moins) une prise qui avait été cachée par le plafonnage. J’ai presque directement remarqué celle-ci car c’est la prise « pour mon aspirateur » qui a une station de recharge à suspendre et elle était au milieu d’un mur, son absence m’a donc marquée. Nous sommes donc revenu dimanche avec le dernier plan électrique pour tout vérifier et avons trouvé une seconde prise prise cachée car comme vous pouvez le voir avec la photo avant/après plafonnage notre prise quadruple derrière la tv s’est changée en prise triple. Nous avons notifié ces erreurs à notre chef de chantier via mail.

PH propose de base une prise de recharge pour voiture électrique (enfin de base si vous prenez un garage tout de même), c’est plutôt sympas! Nous n’avons pas de voiture électrique mais il est fort probable qu’une de nos future voiture soit hybride, et vu l’évolution du marché ce sera toujours bien utile d’avoir ce type de prise chez nous. A droite j’ai mis une photo d’une prise extérieure que nous avons choisie en noir. Le noir tranche très fort avec notre choix de brique, cela nous conforte dans notre choix de châssis gris anthracites (nous avions hésité avec un noir mat ultimate qui aurait trop tranché selon nous).

La sonnette a également été placée, nous sommes un peu déçu car quand nous avons eu notre rendez-vous chez Klinkenberg on nous avait dit qu’il était trop tôt pour choisir une sonnette… Mais maintenant on nous a placé la sonnette basique… ça se change mais c’est dommage, nous allons demander à notre chef de chantier comment cela peut se passer, si la sonnette est provisoire (ça m’étonnerait) mais nous avions mentionné au commercial de Klink. notre désir de choisir quelque chose de joli je trouve donc ça dommage qu’on nous ait placé cette sonnette basique sans demander notre avis.

4-8/01/2021 : fin SWDE et planning de la suite des évènements

Mercredi nous constatons que la SWDE est venue terminer le travail en refermant proprement le trottoir en face. Nous sommes contents que tout soit proprement terminé, la facture devrait suivre.

Nous attentions avec impatience des nouvelles de notre chef de chantier après un message vocal laissé mardi. Avec la reprise nous ne voulions pas trop le « presser » étant donné que nous n’avions pas de chose urgente à demander mais souhaitions plutôt avoir une vue globale des étapes suivantes sachant qu’il nous reste plusieurs grandes actions à prendre « de notre coté » : planifier le raccordement électricité chez ORES, planifier 3 mois avant notre départ l’envoi d’un recommandé à notre propriétaire (nous louons actuellement un appartement), retourner une dernière fois chez notre cuisiniste pour passer à la véritable commande de la cuisine, et ce sera vraiment tout à la fin mais faire la demande pour le raccordement Proximus (celui de Voo est réalisé par Klinkenberg).

J’ai mentionné que nous avions ouvert les fenêtres de l’étage en oscillant battant pour le séchage du plafonnage mais Mr L. me dit que nous pouvons tout ouvrir même au Rdc pour faire un maximum de courant d’air. Quand tout était fermé il y avait pas mal de condensation sur les fenêtres ici l’air circule et l’humidité sort.

Mr L. m’informe que la date de la RP (remise provisoire) sera donnée lorsque le carrelage sera terminé, mais nous pouvons à priori tabler pour mi mai si il n’y a pas de retard et que tout s’enchaine bien. Selon lui c’est bien de laisser un délais entre la RP et le déménagement pour avoir le temps de peindre et autre. Je suis tout à fait d’accord mais d’une part nous ne savons pas si le plafonnage sera suffisamment sec à ce moment et d’autre part nous serions contents de nous débarrasser de notre loyers. N’ayant pas d’enfant il est possible par exemple d’installer notre lit dans une chambre enfant le temps de peindre (en primaire) la notre et d’ensuite y bouger nos affaires. D’après ce que j’ai lu la peinture primaire permet au plafonnage d’encore « respirer » et continuer de sécher, mais évite les poussières. Pour mettre la peinture (couleur) en elle-même il vaut mieux attendre au moins un an que les murs soient totalement secs sinon vous risquez une peinture qui s’écaille ce qui est dommage et râlant après avoir passé des heures à peindre et aussi d’acheter de la peinture pour devoir tout recommencer..

La semaine prochaine Klinkenberg viendra appareiller tout le système électrique, poser les prises et interrupteurs. Une fois tout cela fait ils feront agréer l’installation par un organisme, et une fois que nous aurons l’attestation nous pourrons demander le raccordement à Ores. Vendredi 15/01 les sanitaristes viendront poser tout ce qui doit être mis avant la chappe, comme par exemple la baignoire. Ensuite la chappe PU sera « posée » et l’installation du chauffage au sol suivra. Le chapiste viendra couler la chappe et ensuite il faudra attendre que cette dernière sèche ce qui prend un bon mois. Une fois la chappe sèche le carrelage sera posé, il sera suivi de l’installation des menuiseries intérieures et des meubles sanitaires.

 

 

15/12/2020 – 24/12/2020 : le plafonnage

Mardi 15 monsieur a la surprise de découvrir que les plafonneurs sont venu mettre en place le chantier pour leur travail. Ainsi mardi et mercredi divers travaux de mise en place seront effectué : couverture des sols avec des tapis, placement de « guides » métalliques dans les angles, placement de plaques de gyproc au plafond à l’étage, les tablettes de fenêtre en pierre ont été placées également (d’ailleurs la pierre donne super bien avec les châssis nous sommes contents de notre choix!). Vu comment sont placés les guides métalliques la couche de plafonnage ne devrait pas dépassée 1-1,5cm ce qui est tip top.

 

Samedi 19/12 après-midi nous nous rendons sur le chantier et sommes étonné d’y trouver le plafonneur qui est un indépendant liégeois. Nous ne sommes donc pas trop resté pour ne pas l’embêter et pour respecter les distances de sécurités (covid19). Il nous dit qu’il met des couvertures partout, cela leur évite de passer une journée entière à nettoyer le chantier pour rattraper tout le plâtre qui tombe entre les divers tuyaux. Pour lui la maçonnerie est bien faite, en général il n’a pas de problème avec Perfection Habitat. Il nous indique également qu’il souhaite terminer pour le 24/12. Nous revenons dimanche pour visiter le chantier : ça avance vraiment bien, le rez-de-chaussée est quasi terminé : il reste à faire le plafond du bureau (les tréteaux ont déjà été placés), le hall d’entrée et 2 murs des WC.

Globalement le plafonnage rend l’espace plus lumineux, on se rend mieux compte des volumes. A titre d’exemple nous avons mesuré la largeur de la pièce de vie et perdons 3cm de largeur après plafonnage, ce qui fait +-1,5 cm sur chaque mur, c’est donc tout à fait raisonnable. Le travail est super lisse et propre.

Concernant la trappe à linge on voit déjà les poutres de métal rouiller à travers le plafonnage.

 

Le plafonnage est tellement frais à certains endroit qu’on voit les blocs au travers.

Le 24/12 après-midi nous sommes allés sur le chantier: le plafonnage en lui-même est terminé. Les pièces de l’étage ont été débarrassées de leurs tapis. Il ne reste plus qu’à débarrasser le rdc et ce sera terminé. Les plafonneurs profitent certainement ici de quelques jours de congé pour Noël 🙂

Avant les congés de fin d’année j’ai téléphoné à notre chef de chantier afin d’en savoir plus sur la suite des aventures pour janvier, malheureusement j’ai téléphoné vendredi, suis tombée sur son répondeur, et j’ai ensuite vu sur facebook qu’ils annonçaient être en congé du 18/12-3/01 inclus. Si j’avais su j’aurais téléphoné jeudi, je trouve ça dommage que PH ne nous contacte que très peu proactivement pour un suivit du chantier. En parlant de contact nous avons reçu leurs bon vœux et la facture de la tranche 7 (sur 10)… la fin approche !

update: le 28/12 au soir les plafonneurs ont remballés toutes leurs affaires et retirés tous les tapis.

7-11/12/2020 : fin phase1 sanitaire et passage du finisseur

Lundi et mardi les sanitaristes ont terminé leur travail (nickel avec le planning théorique). Il ont bien remis du tape partout où cela était nécessaire suite aux déchirures dans le vapeur vapeur de l’isolant du plafond. La VMC est certainement placée mais nous ne savons pas accéder au grenier.

Mercredi et/ou jeudi le finisseur est venu faire une multitude de petites choses, d’ailleurs il y en a peut-être que nous n’avons pas remarquées:

  • Le dessous des fenêtres est isolé et fermé avec un bloc ytong sous la partie noire qui avait déjà été faite qui contient une plaque d’isolant. Le travail est soigné.
  • Le muret qui devrait nous empêcher de tomber par accident dans la trémie de l’escalier a été monté
  • Le sterfput du garage est posé
  • La plaque nous permettant d’accéder aux vides ventilés depuis le garage est également posée
  • De fines plaques (de bloc Ytong?) ont également été posées au dessus des murs de l’étage
  • La cheminée a été refermée par de la mousse, le tout sera plafonné et le jour où nous installeront un feu il « suffira » de tout casser.
  • Les muret des WC suspendus ont été montés
  • Un nouveau panneau PH est placé devant la maison (soyons honnêtes, dans la gadoue )

Une quantité impressionnante de sac de plâtre a été livrée, prochaine étape : le plafonnage! Nous avons hâte cela va vraiment révéler les volumes de la maison. Ce sera aussi l’occasion de mesurer le dressing et de m’amuser à simuler l’aménagement de mes rêves ^^

 

 

30/11-6/12/2020 : Fin électricité, début phase1 sanitaires et raccordement SWDE

Lundi, mardi et mercredi les électriciens ont terminé le travail en branchant les dizaines de câbles qui arrivaient au garage aux armoires électriques, ils ont également rebouchés les saignées

Mercredi nous étions prévenus : la SWDE venait nous raccorder à l’eau. Ils ont terminé l’installation à l’intérieure mais à l’extérieur il y a un trou fermé « par sécurité » avec des palettes. Nous avions du laisser un numéro de téléphone sur la fenêtre pour qu’ils nous demandent de leur ouvrir, ceci n’a pas été nécessaire grâce à la présence de Klinkenberg sur le chantier. ça nous a bien arrangé car ce n’est pas toujours facile de s’absenter au boulot surtout sans savoir exactement à quelle heure.

Jeudi : la SWDE n’est pas venue terminer le travail, par contre les sanitaristes ont commencé leur travail à l’intérieur ! Top top tout s’enchaine ça avance bien 🙂 Nous revenons samedi sur le chantier afin d’avoir droit à la lumière du jour ce qui n’est pas possible après nos journées de travail.

Vendredi : la SWDE a terminé le raccordement par fonçage, tout est refermé. Pour le trottoir en face.. nous supposons qu’il s’agit d’un rebouchage temporaire ?? Je l’espère vraiment même si le rebouchage temporaire est un peu une perte de temps selon moi… j’ai déjà vu des trous laissés ouverts plusieurs jours en ville avec des barrières de sécurité autour. Suite au prochain épisode mais je suis bien contente que le paiement ait lieu à la fin des travaux car si ils laissent le trottoir dans cet état nous avons un petit moyen de « pression » pour demander à ce qu’ils le réparent. On ne voudrait pas se faire mal voir des voisins dès le départ… Le trottoir est communal je pense.

Samedi nous constatons le travail des sanitaristes de jeudi et vendredi. Une armée de petites pièces en tout genre est étalée dans le garage, et des nombreux tubes partent un peu partout dans la maison.

 

Nous sommes très heureux de voir que l’échelle est restée en place ce qui nous permet d’aller à l’étage! Celle-ci est entourée de tous les tubes utiles à la VMC. Nous remarquons que globalement, le travail des électriciens est nettement plus propre que celui des sanitaristes qui ne semblent pas avoir peur de « casser bien large » comme vous pouvez le constater sur la photo de droite. Tout sera de toute façon rebouché et caché donc bon… peu importe

Par contre nous relevons avec un peu moins de « je m’en foutisme » la destruction quasi complète d’un bloc ytong du rdc, on voit derrière le tuyeau PVC l’isolant extérieur qui se trouve derrière la brique. Tout ceci terminera certainement dans la mousse qui couvrira le sol avant la pose du chauffage au sol ce qui devrait « limiter les dégâts » en terme d’isolation.

Le trou pour la PAC a également été réalisé, celui-là est propre et net

Nous sommes globalement contents de voir les choses bouger, la phase sanitaire devrait se terminer le 8/12 et j’ai déjà hâte de voir le plafonnage. Les ouvriers laissent les fenêtres arrière de l’étage ouvertes en oscillant battant, cela a bien diminué l’humidité générale du bâtiment (avant nous avions constamment de la condensation sur les vitres intérieures, ce n’est plus le cas). J’imagine que ce sera bien mieux pour la phase plafonnage.

 

 

23-27/11/2020 : suite électricité, rejointoyage et plantation de la haie

Lundi Mr est allé seul sur le chantier car je travaillais jusque 17h, l’électricité a super bien avancé, Klinkenberg travaille vite, bien et proprement. D’ailleurs c’est cette même société qui a fait l’électricité de mes beaux parents quand ils ont construit… il y a 30ans!

J’ai téléphoné de la journée à notre chef de chantier pour lui poser quelques questions, et là il me dit « si vous voulez j’ai le planning théorique avec moi », je suis évidemment très intéressée! Bon il m’a répété 3x que c’était théorique et je le comprends bien avec la situation sanitaire actuelle les plannings changent beaucoup. Après l’électricité, les sanitaristes viendront vers le 3/12, le but est qu’ils terminent pour le 8/12. J’ai demandé à Mr L. si nous pouvions espérer un plafonnage avant les congés de fin d’année (aucune idée si cela est réaliste ou non). Il n’avait pas d’infos précises à ce sujet mais il est tout de même possible que les plafonneurs travaillent durant les congés… Bon moi si ils travaillent pendant les congés je ne vais pas m’en plaindre mais je trouverais ça normal si ils prenaient leurs congés bien évidemment.

Mardi Mr L. nous téléphone pour nous annoncer que les rejointoyeurs viennent mercredi !

Mercredi fin de journée nous arrivons sur le chantier et quel étonnement de voir que toute la maison est rejointoyée! Quand nous arrivons l’équipe d’ouvriers est en train de retirer le sable qui est tombé sur le toit du garage et de replier ses affaires. Je suis étonnée de ne pas voir des échafaudages et ils me disent « non c’est plus rapide avec des échelles ». En tout cas le rendu est sublime, nous sommes très contents de notre choix.

Vendredi nous avons congé et nous rendons sur le chantier début d’après-midi. Toute l’électricité est terminée, super travail ! C’est juste dommage que nous n’ayons pas pu voir ce que ça donnait à l’étage. J’aimerais pouvoir faire des photos des câbles avant qu’ils ne soient cachés par le plafonnage.

Nous sommes principalement venu planter la petite haie devant la maison que nous étions obliger de planter avant le 30/11 – et à la sainte Catherine les arbres prennent racine !

 

 

 

16-20/11/2020 : début des saignées électriques

Les journées sont de plus en plus courtes et cette semaine j’ai pas mal de travail à mon boulot, nous avons donc fait des visites « nocturnes » du chantier (il n’était que 17h-17h30 mais il fait déjà nuit à cette heure). Notre planning indiquait la phase 1 chauffage-sanitaire sur le chantier cette semaine, nous sommes curieux de voir ce qu’il en est.

Lundi nous trouvons de grandes flaques d’eau au rez-de-chaussée, l’eau semble venir de l’étage. Cela nous inquiète dans un premier temps, ensuite nous nous rendons compte qu’elles sont juste en dessous des pièces d’eau de l’étage. Nous supposons alors que la phase sanitaire a peut-être commencé et que les ouvriers ont peut-être besoin d’eau pour refroidir leur lames? Nous demanderons à notre chef de chantier ce qu’il s’est passé car sans pouvoir aller à l’étage nous restons sur des suppositions.

Edit : notre chef de chantier m’a expliqué qu’étant donné que les hourdis sont creux, il y a souvent de l’eau qui s’y infiltre. Le finisseur a donc certainement percé les hourdis afin d’en faire sortir un maximum d’eau. C’est impressionnant quand même !

Le finisseur est venu : le dessous des fenêtres est « fermé » avec une petite plaque d’isolant à hauteur de la future chappe. Les briques cassées lors de la pose des châssis ont été remplacées (nous le remarquerons mardi en y allant avant que le soleil ne soit couché).

Mardi rien n’a changé mais nous visitons le chantier en plein jour, c’est plus agréable.

Jeudi nous remarquons que c’est la phase1 de l’électricité qui a commencé au Rdc. Je suis super contente de voir une échelle sur la chantier jusqu’à ce que je remarque qu’elle est cadenacée… L’araignée Gipsy a déjà emménagé dans nos wc’s… « maison saine » diront certains… Pour le coup nous doutons que ce soit les électriciens ou les sanitaristes qui soient venus lundi et nous nous posons à nouveau la question du pourquoi toute cette eau retrouvée lundi.

Samedi nous observons les travaux réalisés vendredi : les électriciens ont bien avancé dans leur travail ! Je fais plein de photos de chaque mur comme on nous l’a conseillé, quand plus tard il faudra planter un clous pour pendre un cadre nous saurons +- là où il ne faut pas percer 😉

 

10/11/2020 : RTC réunion technique de chantier

La RTC, réunion technique de chantier, est la réunion où vous définissez les emplacements sanitaires et électriques. C’est donc une grosse réunion qui est planifiée bien à l’avance. En effet il faut compter 4h de réunion, le plus simple est donc de prendre congé si cela est possible pour vous, c’est ce que nous avons fait.

Week-end : préparation de la RTC.

Pour se préparer à la RTC nous avons vu, revu, re-revu notre plan électrique. Ensuite nous sommes allés sur le chantier et avons tracé dans le living nos meubles à la craie. Le but était de déterminer LE point central au dessus de la table de salle à manger. En effet nous avons prévu un magnifique et imposant luminaire pour la salle à manger, ce serait tellement dommage qu’il ne soit pas au dessus de la table.

Pour les sanitaires nous avons discutés ensemble de la disposition des meubles de salle de bain et du robinet de baignoire. La majorité des choix étant assez « évidents » cela a prit beaucoup moins de temps 🙂 Pour le lave-main des WC nous avions découpé un carton à sa taille pour le visualiser et mieux choisir sa position.

Mardi 10/11 – 9h00

Sont présents notre chef de chantier Mr L.,  le « chargé d’affaires secteur électricité » de chez Klinkenberg Mr P., le conducteur chauffage-sanitaire de chez Etienne Piron : Mr T. et nous.

Nous sommes accueillis par Mr L. que nous rencontrons en face à face pour la première fois. Il nous explique comment la réunion se passe et nous présente à Mr P. et Mr T.

Dès le départ l’électricien nous demande si il y a des changements majeurs par rapport au plan effectué avec le commercial car il va déjà tracer pas mal de choses pendant que nous faisons le tour des sanitaires. Nous lui communiquons les gros changements auquel nous avions repensé la veille.

La réunion commence par les sanitaires: nous faisons le tour de la maison avec Mr T. et Mr L. : où placer les sanitaires (par exemple les meubles de salle de bain : décalés ou centrés par rapport au mur). Tout semble aller assez vite mais prend tout de même une petite heure. La seule chose à laquelle nous ne nous attendions pas, pour notre douche italienne, est que le sanitariste nous conseille de ne pas mettre le tub de douche à fleur du carrelage. En effet en mettant le tub à fleur de carrelage le joint de silicone entre le tub et le carrelage s’abîmerait plus vite et il faudrait le changer à peu près tous les 3ans pour être sûr de l’étanchéité. Par contre en laissant une marge entre le tub et le carrelage cela est beaucoup plus « safe » pour le joint (représenté en rouge sur mon schéma). D’après Mr T. c’est ce qui est fait dans 90% des cas. J’avoue que nous étions un peu perturbés par cette information étant donné que nous avions toujours imaginé une douche à l’italienne. Etant donné que la marge ne devrait faire que maximum 1cm nous avons choisi la sécurité en optant pour la pose avec marge. En soirée nous avons reparcouru toutes les photos des portes ouvertes disponibles sur le site de perfection habitat. Nous avons trouvé deux photo de douches italiennes avec tub où il semble y avoir une marque. C’est vrai que cela est très peu visible. Nous allons « dormir dessus » car nous sommes à un fil de changer d’avis.

Avec le sanitariste nous faisons également le tour des bouches de la VMC. Les arrivées VMC sont tracées « de façon théorique » par l’architecte, mais tout est ensuite revu par un spécialiste. Il y a pour le coup quelques petits changements! Pour notre part dans la suite parentale nous n’avons plus de tubes qui passent dans le dressing (youhou!) mais nous avions également un petit dégagement près de notre salle de douche (qui devait devenir une étagère à essuis de bains et autres affaires de bain) qui accueille maintenant 2 buses: bref il ne restera plus de place, il sera donc condamné par le finisseur via des blocs ytongs. J’étais un peu tristounette de cette perte mais le gain dans le dressing a largement compensé! Moi qui pensait mettre des systèmes de dressing Ikea PAX et « bricoler quelque chose à coté » là où passaient les tubes… j’y gagne. Les deux espaces étaient à 2m l’un de l’autre et tous les deux dans la suite parentale le changement est ok.

Nous avons également demandé de décaler une sortie VMC qui risquait d’arriver au dessus d’un meuble à la buanderie, elle se situera au dessus du vidoir où le plafond ne sera jamais occupé ce qui lui permettra d’être à 100% efficace et accessible.

Avec le sanitariste nous voyons également où placer toute la partie technique: boiler, adoucisseur, filtres eau de pluie,… Comme nous avons choisi de prendre un adoucisseur d’eau via PH c’est aussi l’occasion de déterminer quelle eau sera adoucie ou non et quel robinet donnera de l’eau de pluie ou non. Ainsi le robinet garage sera sur eau de pluie, mais nous avons choisi de mettre le robinet de la buanderie sur eau de ville non adoucie. Ce sera notre « source » pour remplir des cruches d’eau, en effet l’eau adoucie n’est pas impropre à la consommation mais ce n’est pas top étant donné qu’elle a perdu pas mal de minéraux. Nous aurions pu choisir de faire cela sur le robinet de la cuisine, mais étant donné que j’ai choisi un très joli évier NOIR je n’avais pas très envie d’avoir du calcaire…

En écrivant je me rend compte qu’on a discuté de pas mal de choses: nous avons également décidé de l’emplacement des coffrets du chauffage au sol, ainsi que du chauffage en lui même. En effet nous avons prévu une cheminée pour plus tard mettre un petit poêle à bois. Etant donné que pour certains modèles il faut percer le sol afin d’avoir un appel d’air depuis les vides ventilés, Mr T. ne fera pas placer de chauffage à cet endroit et marque l’endroit. On voit l’expérience des gens en face de nous en tout cas.

Une fois le tour terminé le sanitariste va se concerter avec l’électricien (il nous annonce 45minutes), ce qui nous laisse du temps avec notre chef de chantier. Nous avions des questions à lui poser et lui en avait à nous poser donc on a très bien comblé « le vide ». Nous avons par exemple fait remarquer que 2 briques de l’entrée du garage avaient été cassées lors de la pose des châssis, avons discuté du carrelage salle de bain et de la douche italienne (beaucoup plus facile sur place que via mail), du futur empierrement… Il en profite pour parler de la couleur du joint, et c’est là que nous remarquons que le 5eme essais a été réaliséééé! C’est celui tout en bas à gauche, on l’aime beaucoup! Mr L. nous laisse jusqu’à la semaine prochaine pour y réfléchir posément et pouvoir voir le joint sous différentes lumières.

 

Il nous dit ensuite que nous pouvons faire un petit break. Nous en profitons pour aller boire un peu d’eau dans notre voiture et ramener le brownie que j’avais cuisiné (avec un masque) la veille et en proposer un morceau à tout le monde. Notre chef de chantier en prend un morceau avant de partir et nous nous retrouvons donc avec le sanitariste et l’électricien.

Lors de ce break nous discutons un peu Covid, et je leur demande si les équipes sont forts impactées. Apparemment ils ont parfois jusqu’à 40% d’absentéisme (des malades ou personnes en quarantaine) ce qui cause beaucoup de problèmes dans les plannings (un planning a déjà été modifié 6x sur une journée). Ils ne peuvent pas non plus essayer de rattraper du retard en envoyant 2 équipes en même temps sur un chantier car ils essaient de garder un système de « bulle » avec les équipes de façon à ce que l’une n’infecte potentiellement pas l’autre… Nous comprenons que le planning de la « phase1 sanitaire » prévue la semaine prochaine et la pose du tubage électrique prévue la semaine suivante sont potentiellement à risque. Nous n’avons d’ailleurs plus reçu de mise à jour du planning depuis début septembre, je comprends maintenant pourquoi.

Nous reprenons donc la RTC avec la partie électrique. Mr P. avait déjà tracé tout ce qui devait l’être au rez-de-chaussée, quelle efficacité! Cela ressemble un peu à du martien pour nous, mais on distingue quand mêmes des carrés et des « RJ45 » parmi les symboles étranges. Il nous propose de commencer par l’étage où il traçait en même temps que nous passions en revue le tout. Il nous a proposé de mettre les chambres enfant sur circuit indépendant. De cette façon si un chauffage électrique est placé (pas de chauffage au sol dans les chambres) il n’y aura aucun risque de problème. En effet pour dormir une chambre n’a pas vraiment besoin d’être chauffée (je pense qu’une « bonne » température de chambre est de 18°C) néanmoins pour des adolescents qui étudient assis sur leur chaise cela peut être agréable d’atteindre 20 à 22°C.

Petite astuce pour le dressing: nous avons demandé deux prises (une de chaque coté), en hauteur (2m20 pour être au dessus des placards) qui sont raccordées à un interrupteurs. Nous pourrons alors utiliser un éclairage de dressing Ikea, tout brancher, et tout éteindre/allumer via cet interrupteur. J’ai hâte de voir ce dressing meublé 😀

A la fin de notre tour, Mr P. a quelques questions pour nous dont une à laquelle je ne m’attendais pas du tout: voulons nous un câble RJ45 de catégorie5 ou de catégorie6. J’ai directement regardé mon monsieur (car il est informaticien donc à priori il a mieux son idée que moi). Mr P. nous explique que en catégorie 6 le vitesse de réseau est meilleure, et là, j’avais compris que mon homme allait choisir la catégorie 6 ahah. Cela représente un supplément d’une trentaine d’euro par prise RJ45 (35€pour les prises doubles). Je laisse donc Mr choisir (clin d’oeil à mes amis constructeur, monsieur a choisit!). Une fois à la maison il m’a dit que dans ses souvenirs il y avait tout de même un facteur 10 de différence entre les deux câbles. Et en effet google m’apprend que la vitesse de transmission maximum est

  • en catégorie5 de 10/100 Mbps (mega bite par seconde)
  • en catégorie5e de 1000Mbps/1Gbps
  •  en catégorie6 de 10000Mbps/10Gbps

Pour le coup si « ça lag » on ne pourra plus incriminer le câble (pour le moment nous télétravaillons beaucoup, mon employeur nous conseille la connexion câblée mais la nôtre passe actuellement via l’électricité car nous n’avons pas de prise RJ45 dans notre bureau).

Je terminerai par vous dire que nous sommes très contents d’avoir un garage pour les parties techniques… Celles-ci prennent +- un mur de 4m dans le garage!

  • Le boiler fait 65cm de diamètre et doit être placé à 30cm d’écart du mur
  • L’adoucisseur (ok c’est optionnel)
  • Les filtres d’eau de pluie
  • Système PAC
  • Emplacement libre pour un futur onduleur (panneaux photovoltaïques)
  • 2 panneaux électriques
  • un panneau pour Ores
  • L’arrivée d’eau
  • La centralisation RJ45 de la maison (qui peut se faire dans n’importe quelle pièce)
  • la centrale d’alarme

Franchement si nous avions tout ça dans notre buanderie il ne resterait plus beaucoup de place pour des rangements.

En bref ce fut une journée très riche en informations, nous en sommes contents et avons hâte que la suite s’enchaine. Nous avons eu terminé à 12h50 en étant pourtant très bien préparé et avec des hommes de métiers qui connaissent bien leur domaine. Je pense donc que 4h était une bonne évaluation pour la durée de cette réunion si importante 😉

 

 

 

 

 

 

2-6/11/2020 : pose des chassis, reprise sur les chapeaux de roues!

Dernier article de gros oeuvre, nous passerons ensuite au « petit oeuvre » (j’ai cherché sur google cela s’appelle « le second oeuvre »).

Mardi nous recevons un appel de Mr L., notre chef de chantier, il nous informe qu’étant donné le beau temps annoncé cette semaine les rejointoyeurs pourraient venir travailler. Nous avions eu 4 essais sur notre maison et avions demandé un 5eme essais (pas encore réalisé) qui correspondait à une couleur déjà présente sur les essais mais en plus clair, nous avions envoyé une photo de cette couleur trouvée sur un autre blog PH. Mr L. me demandait alors si nous étions sûr de vouloir cette couleur, si non il demanderait à ce qu’un essais soit réalisé mais en comptant le temps de séchage de l’essais (afin de révéler sa vraie couleur) le rejointoyage ne serait pas fait cette semaine et peut-être pas avant le printemps selon la météo. Nous avons choisi d’attendre, la couleur de joint est quelque chose de trop important que pour le choisir sur une photo et surtout pour le choisir sans voir ce que cela donne avec nos châssis.

Le mercredi 4 novembre était une date attendue depuis longtemps pour nous : la date de la pose des châssis! Nous avions prévu d’aller sur le chantier sur notre temps de midi (merci au télétravail obligatoire sinon ce ne serait pas possible) afin de voir comment se passe la pose, et ensuite d’y aller en fin de journée admirer le travail terminé.

A 9h00 nous recevons un petit mail d’une de nos futures voisines nous indiquant que nos châssis étaient en train d’être installés avec une petite photo : sur la photo on remarque que tous les châssis de la façade arrière étaient déjà posés! Nous nous sommes alors dit que nous irions seulement voir après notre journée de travail car à ce rythme tout serait certainement fini à midi. Nous décidons de ne pas trop trainer « au travail » pour arriver sur le chantier vers 16h30 car le soleil se couche à 17h déjà…

A midi j’ai d’ailleurs un appel de notre entrepreneur pour les égouts qui m’annonce qu’ils pourront réaliser les travaux dès demain (donc plus tôt que la mi-novembre annoncée). Cette journée est parfaite!

Arrivés sur le chantier nous sommes trop contents! Sur place nous rencontrons d’ailleurs notre entrepreneur pour les égouts et un de ses ouvrier. Une fois la discussion terminée nous pouvons admirer nos châssis : nous sommes très satisfaits du résultat! Nous avons longuement hésité entre le gris anthracite et le noir mat « ultimate » pour finalement choisir l’anthracite. Cela donne très bien avec la pierre bleue, et aussi avec la couleur du toit ! Un très joli ensemble selon nous. Nous avons regardé aussi de plus près le coulissant à l’arrière qui est en aluminium (pour ne pas être trop lourd) contrairement au reste des châssis qui est en PVC – cela passe inaperçu c’est top! J’avais aussi entendu que les portes des garages sont de base blanches et ensuite peintes selon la couleur RAL : eh bien c’est nickel on ne voit pas de différence avec les chassis. Je résume : nous sommes très heureux et satisfaits.

Rappelez vous: nous avions choisi du triple vitrage. Pour les curieux voici ce que ça donne de près… c’est assez costaud.

Petit zoom sur la porte d’entrée que je trouve très jolie (au départ je voulais une autre et Mr a gagné sur ce point – franchement il a bien fait d’insister :D). Il y a actuellement un large jour entre la pierre bleue et le bas de la porte. J’imagine qu’il y a une raison et que tout sera réglé une fois le sol terminé. Nous avons donné notre premier tour de clé ! Nous avions reçu la clé de chantier lors de l’implantation il y a maintenant 10mois! En toute bonne « clé du bonheur » j’avais craqué le porte-clef licorne et j’ai reçu un porte clé Olaf de ma voisine dont je garde le chat quand elle va à Disney. Oui c’est Kitch 😀

Mr me rappelle que dans le planning, en plus des châssis extérieurs, il était prévu la « pose OSB » (le plancher du grenier). Et Waouw ils n’ont pas chômés! Nous n’avons pas accès à l’étage mais de ce qu’on peut voir de la cage d’escalier tout semble terminé. Au garage nous avions également demandé un planché afin d’avoir un espace de stockage supplémentaire, tout semble fait. Par contre au garage il n’y a de l’isolation que près des porte de garage et au fond de celui-ci, je ne sais pas pourquoi, nous demanderons lors de la RTC.

Jeudi et vendredi c’est au tour de notre entrepreneur d’entrer en jeu pour le raccordement des égouts : jeudi ils ont réalisé le raccordement sur une première moitié de la rue, afin de pouvoir laisser passer les voiture d’un coté, et vendredi ils ont réalisé l’autre moitié et ont commencé à s’attaquer à la partie privée qui devait être refaite suite à une petite erreur sur les plans d’exécution.

Voilà une excellente semaine de reprise qui se termine! Ce week-end nous nous préparerons à la RTC qui a lieu mardi prochain.

 

28/10/2020 : réception du devis sanitaire

Je dois vous avouez que même si il était peu probable que le devis sanitaire nous fasse changer d’avis sur nos choix (les prix ne sont pas cachés chez Facq et nous avions reçu un devis de leur part), ce dernier se faisait quand même attendre. Lors d’un appel avec notre chef de chantier nous lui avions fait part de notre étonnement par rapport au délais de réception du devis. Il nous avait assuré que nous recevrions le devis avant la RTC et nous indiquait qu’il envoyait un rappel à son collègue. Nos choix avaient été validés (et normalement été envoyés à PH) suite à notre dernier rdv du 8 août chez Facq. ça nous semblait donc assez long surtout en comparaison avec le délais de réception des autres devis.

Si vous voulez faire votre propre devis, quelques conseils, car je l’ai fait:

  • Ne vous basez pas uniquement sur les prix catalogue de chez Facq, d’une part parfois ils ne sont pas corrects (et seuls les prix du devis comptent). D’autre part il y a plein d’éléments à ajouter autour de certains éléments. Par exemple nous avions remarqué que pour deux tub de douche différents le prix des pieds n’étaient pas du tout les mêmes! Un rdv chez Facq où vous recevrez un devis détaillé de vos choix est donc nécessaire. Il suffit donc ensuite de compter ce que vous prenez, décompter les choix de bases de PH (et supposer que tous les tubes flexibles mis dans le devis sont au même prix peu importe le choix réalisé).
  • Si vous ne prenez pas du tout un élément chez Facq et décidez de passer via un autre commerçant où vous ferez la pose vous même ou via un indépendant : ne décomptez que +-80% du prix. En effet PH a certainement un partenariat avec Facq qui lui permet d’avoir une marge (comme tout sanitariste en fait). Donc oui ça fait un peu mal de ne récupérer « que » 80% du prix sachant qu’ils n’auront aucune pose à faire
  • Dernier élément auquel je n’avais pas pensé dans mes calculs : si vous ajoutez un élément non prévu par PH (par exemple une paroi vitrée à la baignoire) vous paierez le prix de l’objet + la main d’œuvre pour la pose

 

 

 

J’avais donc pu évaluer notre supplément à payer, et même sans connaitre le 3eme point j’avais surévalué, le devis était donc plutôt une « bonne » surprise même si certains détails nous on fait tiquer. Le devis se présente de façon simple : pour chaque pièce chaque élément est repris avec le prix à payer ou à récupérer si vous avez choisi moins cher. Par exemple vous autre salle de bain : baignoire, meuble. Globalement nous avons eu des bonnes surprise pour des choses que j’avais surévaluer et d’autres (ok une seule) où mon évaluation était exacte. Par contre ce qui fait un peu mal c’est ce qui n’est pas « compris » par PH, cela comprends deux éléments pour nous: le tub de douche pour la douche italienne et l’écran de baignoire.

  • Pour l’écran de baignoire, celui-ci était indiqué au prix de 333€ HTVA dans le devis Facq et se retrouve à 457,4€ HTVA dans le devis de chez PH… La pose de cet écran de baignoire me parait excessivement chère. Pour un indépendant qui aurait dû se déplacer et ouvrir un tube de silicone pour cette tâche le prix pourrait sembler normal, mais ici on parle d’un équipe qui est déjà sur place pour monter de nombreux autres éléments.
  • Pour le tub de douche nous aurons une déduction à part (de base la douche à l’italienne est prévue carrelée). Le supplément « pose » par rapport au prix du matériel s’élève à 165€ HTVA mais me parait plus « adapté » était donné que la pose d’un tub de douche représente (à mes yeux) une charge de travail plus conséquente que la pose d’une parois de baignoire.

J’espère que cet article servira à de futurs bâtisseurs PH souhaitant évaluer leur supplément sanitaire tout comme je l’ai fait.