Le photovoltaïque

Le photovoltaïque reste un bon investissement. Il est bien connu que l’argent sur un compte épargne dévalue : en effet entre l’inflation et le taux d’intérêt très faible des comptes épargnes vous ne gagnez pas grand chose à garder de l’argent sur ce genre de compte. Il faut bien sur avoir de l’argent pour les imprévus : la machine qui tombe en panne, la voiture qui a un petit kwak… mais je pense que si vous avez 5000€ « en trop » qui dorment sur un compte épargne il vaut mieux l’investir quelque part. Votre banquier devrait mieux vous conseiller que moi en terme d’investissement (actions, obligations, etc.) moi je n’y connais pas grand chose! Mais pour le photovoltaïque j’ai fait quelques calculs et même avec le fameux tarif prosumer cela semble rentable à « moyen terme »: vous aurez rentabilisé votre investissement entre 5 et 10ans, vous bénéficiez ensuite d’une réduction agréable de votre facture d’électricité durant de longues années. Les panneaux ont bien sur une durée de vie limitée, mais mon papa en a depuis 15ans et leur rentabilité n’a pas baissé, je reste donc assez optimiste.

Je vous montre comment j’ai fait mon petit calcul, n’hésitez pas à me dire en commentaire si vous voyez une erreur quelque part!

  • Tout d’abord je regarde ma consommation annuelle actuelle (2019): 2200 Kwh/an en 50/50 jour/nuit  –> J’arrondis et arrive à une consommation dans la maison de 2500 Kwh
  • Concernant la PAC je me base sur le blog d’une maison PH qui remarque que sa PAC consomme 3500 Kwh/an

J’arrive donc à une consommation de 6000Kwh/an.

Je calcul le coût mensuel d’une telle consommation, pour cela j’utilise le simulateur de Engie , ce ne sont peut-être pas les moins chers mais c’est mon fournisseur actuel donc je suis allée « par habitude » sur leur site. Quand nous avions emménagé dans notre appartement ils n’étaient pas les moins chers pour de gros consommateurs d’électricité mais pour des petits comme nous actuellement c’était le cas.

  • en monohoraire j’arrive à 142,14€/mois en retirant la promo proposée par le simulateur
  • en bihoraire 50/50 : 133,23€/mois

Si nous faisons placer une installation qui couvre la consommation de 6000 Kwh notre facture électricité serait donc de « zéro » et il n’y aurait « que » à payer le tarif prosumer. J’ai trouvé les tarifs sur ce site , je prend pour ma zone = ORES Namur le tarif annuel le plus cher (88,5€ par Kwe en 2022) et multiplie cette somme par 6 : je suis à 531€/an.

Mon père me conseille grandement un compteur monohoraire car il a tenté de laissé son bihoraire un ou deux ans après la pose de ses PV et cela ne s’avérait pas intéressant du tout. Si vous avez des retours je suis intéressées! Je vais faire le calcul où on gagne « le moins » : comparer une année de consommation sans PV en bi-horaire avec une année de consommation avec PV.

  • Un an bihoraire sans PV = 1598,76€
  • Un an avec PV (et consommation égale à production) = 531€

Le calcul est vite fait : chaque année 1067,76€ sont gagnés. Avec 1000€ de « gagné » chaque année, l’installation PV devrait donc être rentabilisée entre 5 et 10 ans selon son coût.

J’avais également réalisé des calculs en cas d’une consommation de 7000 kwh/an, le gain par année est moins grand mais tout aussi intéressant.

 

 

13/09/2020 : joints des briques et jardinage

Mr a remarqué sur la façade des essais de joint. Je sais qu’on a le droit à 6 essais dans le cahier des charges, mais je ne sais pas parmi combien de couleurs nous avons le choix… je suis tout de même déçue qu’ils aient posé des joints sur les briques sans nous prévenir et surtout sans nous demander ce que nous souhaiterions tester. J’avais pensé à un joint beige, il y en a un de posé, et ça donne plutôt bien (en bas à gauche)! Nous verrons ce que cela donne avec les châssis.

A coté de ça les ouvriers nous ont creusé une belle tranchée pour planter notre haie… et n’ont pas laissé les terres à coté… Donc même si la plantation n’est prévue que pour novembre nous allons venir régulièrement amener un peu de terre. Nous allons faire un mélange terres de remblais, bonne terre et terreau de plantation. Nous pouvons nous servir chez les voisins qui ont des terres excédentaires donc c’est plutôt sympas 🙂

Le boulot du jour était de reboucher le bout de la tranchée (trop longue) et de commencer à apporter des terres pour la plantation… La tranchée fait 12m de long, 50cm de profond et 80cm de large… ce qui nous fait près de 5m³ de terres à apporter, sans compter que la terre se tasse.. on n’est pas prêt d’avoir terminé. C’est pour ça que je voulais commencer ce week-end, profiter qu’il fait encore beau (il faisait même chaud aujourd’hui), car quand les plants seront arrivés c’est racines nues on devra donc les planter directement peu importe la météo… alors si toute la terre pouvait être prête pour le jour J ce sera déjà ça de moins à faire.

 

24/08-4/09/2020 : prénivellement et terasse

Je ne vous oublie pas mais étant donné le peu de nouveautés sur le chantier j’ai regroupé 2 semaines en un article.

Mercredi 26 la fosse sceptique et la citerne à eau ont été replacées car elles n’étaient pas bien droites. C’est à peu près le seul travail visible que nous avions observé cette semaine (ça ne valait clairement pas la peine d’écrire un article).

Le 1er septembre un gros tas de gravier attend les ouvriers devant les garages. Le 2/09 a lieu « le prénivellement » : la devanture de la maison est alors presque dans son apparence « finale ».

  • Les citernes sont enterrées
  • Les tubes sont enterrés pour préparer les branchements eau , électricité, tv, internet
  • Les chambres de visite sont placées
  • La tranchée pour notre haie est creusée
  • L’allée de garage est empierrée

Pour le coup j’ai l’impression que ça change beaucoup l’apparence de la maison! ça fait un peu moins chantier (même si nous n’avons encore ni portes ni fenêtres!).

Vendredi la dalle de la terrasse a été coulée. La dalle est en légère pente vers le jardin pour que l’eau s’écoule mais ici avec le coffrage elle est retenue sur la dalle. J’ai également fait une photo depuis le salon avec vue sur la terrasse et le tas de terre des voisines 😀 Nous avons hâte d’en profiter l’été prochain !

La dalle de la pompe à chaleur est également coulée:

Electricité : quelques informations supplémentaires

Nous avions reçu notre devis juste avant les congés du bâtiment et avions envoyé des questions par mail. Aujourd’hui (13/08/2020) nous avons renvoyé un petit rappel et le commercial que nous avions rencontré m’a appelé quelques minutes après notre mail de rappel. Il a répondu à mes questions et nous aurons une mise à jour du devis début de semaine prochaine. Pour rappel il ne s’agit que d’un devis provisoire, ce qui compte était ce qui est « compté » lors de la RTC. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la RTC c’est une réunion qui a lieu après la pose des châssis, le but est de définir où chaque sanitaire, chaque prise et que interrupteur sera placé.

  • Les 10 prises doubles que nous avions demandé d’ajouter dans notre cdc seront décomptées en fin de devis, c’était en effet une erreur de leur part de ne pas les avoir décomptées
  • Concernant les prises et interrupteurs noirs: il m’indique qu’il ont du Niko « intense » noir anthracite dont le surplus est d’environ 10€ par plaque ou du Niko « pur » qui est considéré comme du haut de gamme, là on peut avoir un vrai noir. Etant donné que nos châssis sont anthracites nous optons pour les niko intense. Dans le devis il nous mettra deux options : tout noir ou uniquement les prises et interrupteurs du rez-de-chaussée (le châssis intérieurs de l’étage sont blancs donc cela peut sembler logique de mettre du blanc à l’étage). Au téléphone on m’avait parlé d’un surplus d’environ 600 à 800€ pour une maison, dans le devis on est plutôt entre 800 et 1000€ HTVA… je ne sais pas vous donner plus d’info le prix est donné un peu en « forfait » sur l’étage. Je pense que nous nous contenterons du Rdc.

Une chose que j’avais demandé mais dont je vais peut-être devoir me passer ce sont des interrupteurs « poussoirs » c’est à dire qu’ils ne changent pas de position que la lumière soit allumée ou éteinte: on appuie dessus et ils reviennent en position initiale. Je n’aurais pas souhaité en avoir partout, mais sur les interrupteurs multiple. La raison est simple et peut vous paraître ridicule : je déteste que les interrupteurs ne soient pas synchronisés, exemple:

Rigolez un peu et reprenons le cours de l’article… Si vous voulez ce type d’interrupteur, pour chaque bouton (il y en a 2 sur ma photo par exemple) il faudra prévoir un retour vers le coffret électrique (30€) et un télérupteur (75€) on est donc à 200€ de supplément pour ce double interrupteur, auquel il faut ajouter l’interrupteur en lui-même (+- 50€). Le tout HTVA bien sur. La facture peut donc vite augmenter. Pour le coup nous décidons de ne pas prendre cette option et je m’amuserai encore de nombreuses années à synchroniser les interrupteurs multiples xD

 

 

 

 

17-21/08/2020 : prénivellement, tranchées, VMC et retard

Lundi monsieur reçoit un appel de monsieur Leroy, notre conducteur de chantier, qui se présente car nous n’avons jamais eu de contact avec lui. Il nous dit que c’est lui que vous devrions contacter par rapport au chantier (c’est bien de l’apprendre maintenant ^^). Il dit que les mesures des châssis sont en cours sur le chantier et qu’ils ont remarqué une différence par rapport aux plans pour la fenêtre de la chambre. Deux solutions sont proposées : les maçons reviennent et corrigent l’erreur ou le châssis sera plus grand, dans les deux cas c’est leur erreur et nous n’aurons pas d’impact financier. Comme nous avions remarqué l’erreur la veille avec Mr et avions pu y réfléchir, Mr a pu répondre directement que nous acceptions que la fenêtre soit plus grande. On m’a toujours dit que l’attente pour les châssis est de 6 à 8 semaines, le compte à rebours commence 😉

Mardi c’est Mr S., notre gestionnaire de chantier, qui nous téléphone. Il nous annonce que la grue vient demain sur le chantier et souhaiterait donc savoir si nous donnons notre accord pour la terrasse. Nous donnons notre accord et renvoyons le devis signé et lui indiquons que nous avons « marqué » l’emplacement de la tranchée à faire pour la haie avec une corde.

Mercredi soir nous remarquons que des tuyaux pour les différents impétrants ont été placé du garage, via les vides ventilés, jusque devant la maison. On observe des « trous » où sortent les tubes mais les tranchées sont déjà refermées. Je pensais que ces dernières devaient rester ouvertes jusqu’à l’intervention de ORES  et de la SWDE mais apparemment pas (?) j’imagine qu’ils savent ce qu’ils font.

Il ont également commencé le terrassement pour la dalle de la terrasse, ils ont creusé le long de la maison avec précaution pour ne pas abîmer le mur.

Jeudi nous remarquons qu’ils ont commencé à placer les tuyaux de la VMC dans le grenier, cela avait peut-être commencé déjà la veille mais du rdc nous n’avons pas beaucoup de visibilité sur le toit à part dans la cage d’escalier.

Vendredi nous recevons un appel de Mr L., il nous annonce que la pose des châssis est prévue le 4/11, c’est un petit peu la déception pour nous car elle était planifiée pour le 1/10 à la base. Cela nous fait donc prendre un retard d’un bon mois par rapport au planning, entre la prise des mesures et la pose il y aura donc 12 looooongues semaines. La réunion technique de chantier (RTC) où nous préciserons où placer les sanitaires et tous les points électriques est proposée le 10/11. Mr L. va vérifier si cela convient dans l’agenda de tous les intervenants et reviendra vers nous. Il nous dit également que les ouvriers sont actuellement sur le terrain pour continuer le nivellement – finalement lorsque nous faisons notre petit tour du chantier samedi : il semblerait que les ouvriers n’ont pas vraiment travaillé vendredi car nous ne voyons aucun changement au niveau du terrassement ^^ »

10-14/08/2020 : il fait chaud mais ça bosse dur! + gros défaut détecté! (ou pas)

Lundi nous nous rendons au chantier, je me dis que peut-être qu’ils ont commencé la couverture du toit, mais peut-être pas finalement, il fait tellement chaud… Ce fut donc une énorme surprise quand nous sommes arrivés et avons constaté que les tuiles étaient toutes posées ainsi que les gouttières! Franchement pour le coup on est impressionné!

Les maçons ont eux-aussi bien travaillé : le mur de la douche italienne et sa niche est réalisé. Nous avons prévenu Mr S. que la niche faisait 50cm de hauteur au lieu de 30cm mais apparemment cela est normal et tout sera ok après carrelage. Le mur séparant le hall du bureau et les wc du rdc prend aussi forme. De nombreuses pierres de seuil sont posées au fenêtres et un grosse pierre est posée dans le living : il s’agit certainement de la pierre de taille qui doit surplomber notre entrée. En photo à droite il s’agit de la pierre de seuil du garage, je la trouve plutôt bien taillée étant donné qu’on va rouler dessus (chez nos parents elle a la même forme que pour les fenêtres, bien carrée).

Il ont également posé le tour de brique manquant pour fermer complètement le garage.

Mardi les murs du rdc sont terminés et presque toutes les pierres sont posées. Des bloc ytong sont posés en façade là où la pierre de taille doit être placée.

Mercredi la pierre au dessus de la porte d’entrée est posée, au rdc il ne manque que celle de la porte d’entrée (à mon avis non posée car il leur faudra un passage pour sortir toutes leurs affaires). Les pierres à l’étage ont elles été retirées (on ne sait pas pourquoi). Il ont également ajouté « un chapeau » à notre cheminée.

Nous avons demandé des nouvelles à Mr S. concernant la suite des travaux: il y aura intervention d’une grue pour le pré nivellement. Nous en avons profité pour demander une petite tranchée afin de replanter la fameuse haie dont je vous parlais ici ! Il suffit de creuser 50cm de profondeur sur 10m… quelques minutes de travail pour eux mais de longues heures d’épargnées pour nous! En effet nous avons été « sonder la difficulté » et le sol ultra sec et tassé est juste impénétrable avec nos petits outils. Ce pré-nivellement a pour but de créer une entrée empierrée pour les différents corps de métier (un fermier de la région nous a dit avoir aidé un ouvrier qui patinait dans la boue avec sa camionnette – « du temps où il pleuvait encore »), ce sera aussi l’occasion de replacer la fosse sceptique qui n’est pas très bien de niveau. Après il ne se passera plus grand-chose sur le chantier pendant la fabrication des châssis. Il y aura la pose de l’isolant de toiture et des certaines gaines pour la ventilation. Après cela ils attendent la pose des châssis, pour attaquer les travaux intérieurs.

Comme nous arrivons à la fin des choix pour les différents postes que ce soit menuiserie, sanitaires, carrelage et électricité, je recalculais notre « budget restant » et j’ai parlé de quelque chose qui me trottait dans la tête à monsieur. De base PH propose une terrasse « en gravier » derrière la maison, Mr S. m’avait également prévenue que nous devrions alors attendre 2 ans avant de faire une terrasse le temps que le terrain se tasse. Cela ne me semblait pas énorme d’attendre 2 ans mais plus je réfléchissais plus je me disais zut car même sans terrasse nous allions certainement acheter un ensemble de jardin dans les deux ans, dont les pieds seraient abîmés par le gravier. Et quand notre pelouse serait réalisée il faudrait en détruire une partie pour réaliser la terrasse…. J’ai donc demandé à Mr S. s’il était possible de nous faire une dalle en béton derrière la maison (même si je prévenais un peu tard), après tout, tant que toutes les machines de terrassement sont sur place autant en profiter. Aucun soucis en quelques heures Mr S. nous fait un devis. Seul bémol selon lui : il va falloir faire venir un camion béton « juste pour ça », cela aurait donc coûté moins cher si nous avions fait la demande plus tôt, ils auraient couplé le coulage de la dalle avec une autre étape de la construction. Je pense que cela peut nous faire une grosse économie à l’avenir, surtout qu’on nous conseille un terrasse sur plot, et d’après ce que je peux voir sur youtube, si une dalle est présente poser une terrasse sur plot semble à la portée de tous, il suffit d’acheter les dalles, les plots et d’avoir un niveau à bulle 😉 Cela démontre aussi la flexibilité de PH.

Samedi nous allons voir les travaux de jeudi et vendredi : des échafaudages sont démontés et TOUTES les pierres de seuil sont présentes ! Sans les échafaudes et avec un toit le tout commence à vraiment prendre forme 🙂 Alors oui il a draché juste quand nous arrivions! On a pu constater que les gouttières font leur travail!

Jusque là nous passons une très bonne semaine, mr revisionne les photos prises de l’après-midi dans le canapé et là… il remarque ce que nous n’avions JAMAIS remarqué malgré tous nos contrôles sur le terrain: la fenêtre de la cuisine est bien moins haute que celle de la chambre! Il est vrai qu’avec tous les échafaudages ça ne sautait pas aux yeux… Plusieurs fois il m’avait dit de l’intérieur que la fenêtre lui semblait haute et je lui disais « mais oui mais ils vont ajouter 19cm de sol mon amour ça ira mieux après ». Sur les plans c’est clair et net : les deux fenêtres sont identiques : hauteur d’allège de 120cm et hauteur de 90cm. Nous irons mesurer dimanche mais rien qu’en comptant les briques sur la photo on remarque 4 briques de hauteur de différence. Cela signifie une fenêtre plus étroite, donc moins de luminosité; plus haute, donc moins pratique pour moi qui suis petite (elle sera en plus derrière un plan de travail de la cuisine). Bref : ça ne va pas! Cela semble néanmoins facilement corrigeable : couper des blocs, démonter des briques. Ca m’ennuie car ça va certainement reporter la prise de mesure des châssis, mais je ne veux pas laisser passer ça. Nous sommes un peu déçu car nous avions fait tellement de contrôle que nous pensions être tranquilles, déçus aussi car, finalement, n’y a t’il pas quelqu’un chez PH qui devrait contrôler ce genre de choses? Lundi matin nous appellerons Mr S. pour lui signaler le problème au plus vite…

Edito : ce dimanche nous venons d’aller prendre les mesures de la fenêtre du bas, elle mesure bien 90x220cm, nous sommes rassurés! Cela signifie que c’est la fenêtre du haut qui est incorrecte. En effet les « petites » fenêtres rectangles des chambres mesurent 90cm de large pour 120cm de haut. Les maçons ont certainement voulu aligner la hauteur des fenêtres et celle de notre chambre mesure donc 220cm de large pour 120cm de haut. Sur le plan il était bien mentionné 90cm de hauteur… donc ce n’est pas correct mais ça ne nous gène pas tant que ça. Ce n’est juste pas la peine de venir nous demander un supplément pour le chassis plus grand que prévu!

03-07/08/2020 : reprise et pose de la charpente

Lundi matin je téléphone à notre gestionnaire de chantier Mr S. car nous avions noté quelques questions à lui poser lors des congés du bâtiment. Celui-ci nous rappelle vers 17h30 après notre petite visite du chantier. Il répond à nos questions et m’annonce que la mise sous charpente est prévue jeudi (même si il fera très très chaud). La chaleur ne pose apparemment pas problème aux charpentiers, mais peut-être aux couvreurs car les tuiles risquent d’être brûlantes. Je lui indique que la maçonnerie de la façade n’est pas terminée et que cela m’inquiète pour la pose de la charpente, il semble dire que cela ne devrait pas poser problème… J’insiste en lui disant qu’il n’y a que la poutre métallique au dessus des portes de garage et que je peux envoyer une photo. Il me dit que en effet là c’est problématique et qu’il téléphonera aux maçons dès demain matin pour s’assurer qu’ils termineront le travail avant jeudi (comme il dit : il vaut mieux un coup de fil de trop que pas assez). Je pense que si on a un bémol à noter par rapport à Perfection Habitat c’est qu’on a l’impression qu’un responsable ne vient pas régulièrement vérifier l’état du chantier…

De la journée des échafaudages supplémentaires ont été posés tout autour de la maison.

Mardi nous observons que les maçons sont venus car la maçonnerie du devant du garage est bien entamée. Mercredi soir elle sera terminée. Mon homme et moi remarquons que le travail semble moins propre que d’habitude. Entre certaines briques je peux voir l’isolant derrière car il y a des trous dans le béton entre certaines briques.. C’est un peu dommage on dirait qu’ils ont un peu bâclé la fin 🙁 (les briques sont elles toute de même bien posées). Ils ont également tendu des cordes pour la réalisation du mur du bureau et des wc du rez, ils ont aussi l’air de faire le mur de la douche italienne, difficile à dire il n’y a plus d’échelle sur le chantier pour aller visiter. J’oubliais : la cheminée est monté aussi !

Jeudi c’est le jour de la mise sous charpente, nous décidons de prendre un temps de midi un peu plus long afin d’aller voir les travaux « en cours » au lieu de voir directement le tout terminé. Finalement quand nous arrivons la charpente est presque terminée! Les ouvriers sont hyper bien équipé avec un énorme bras pour poser les poutres. L’un d’eux vient nous parler, ils se sont levé tôt afin d’éviter les pires heures par rapport à la chaleur, ils n’ont pas rencontré de soucis particulier mais il indique qu’il faudra certainement ajouter un tour de brique au garage, la brique était légèrement plus basse que les blocs.

Là où un tour de brique semble manquer :

Vendredi nous n’avions pas spécialement prévu d’aller voir le chantier (j’avais remarqué lors de mon rdv avec la DNF au matin que personne n’y travaillait) mais nous passons par là samedi en revenant de chez Facq. Nous remarquons que les tuiles ont été livrées. Malgré une dispositions verticale sur les palettes, elles sont déjà bien chaudes. La pose est prévue la semaine prochaine selon le planning mais je ne sais pas si ils vont le faire étant donné la chaleur encore annoncée début de semaine prochaine. Pour ceux qui liraient ce blog beaucoup plus tard : il fait pour le moment 35° au soleil en Belgique!

 

 

 

07/08/2020 : Nature et foret (DNF) : dénouement

J’attendais que « tout soit clôturé » pour vous faire part de la suite de nos mésaventures!

Je résume donc la situation: nous avons acheté un terrain bordé d’une magnifique (ironie) haie (de 6m de haut). Dans notre permis d’urbanisme nous avions donc mentionné que nous souhaitions abattre une partie de la haie, afin de nous permettre d’accéder à nos garages, et recéper l’autre partie (le recépage consiste à couper des arbre à 15-20cm du sol afin de leur permettre de rejeter de façon plus dense). Ceci est également mentionné sur les plans. Nous avons bien attendu d’avoir le permis en poche pour aller couper la haie avec mon papa. Par contre lors du terrassement il y a du y avoir une erreur de communication car les ouvriers ont dessouchés… tous les arbres… donc même ceux qui devaient être recépés.

Nous avons reçu un avertissement de la DNF (division nature et foret) car nous avions arraché une haie remarquable (la haie n’est pas mentionnée comme remarquable que les plan de wallonmap mais est présente sur des photos aériennes datant d’il y a 40ans – elle est donc remarquable, il fallait le savoir…). La commune elle dit qu’elle n’a pas accepté l’arrachage de la haie MAIS ne l’a pas mentionné sur le permis « car on n’a pas le temps de mettre deux lignes sur chaque permis ». J’ai un peu l’impression qu’on se foutait de moi mais ai demandé comment « régler » la situation… la commune me « propose » alors une demande de régularisation qui est en fait une demande de permis sans architecte…

Nous sommes évidemment frustrés car pensions suivre les règles et ne pas avoir de problème. Je suis soutenue par mes amis à qui j’en parle, l’un d’eux me marque plus que les autres – je cite « Si c’était sur les plans, qu’ils les ont cachetés, que le permis n’est pas conditionnel et pas de recours dans les 30 jours c’est fini. Même pas besoin de leur répondre ils vous font peur pour rien. ». Et là je me dis que mes amis ont raison, et que pire que raison, si nous faisons cette fameuse « demande de régularisation », nous nous mettons en position où nous reconnaissons avoir tord et risquons la fameuse amende dont on nous menace. Ce qui tombe très bien, c’est que la maman d’une petite fille qui fréquente mon manège est avocate spécialisée en urbanisme! Je la connais mais ne connaissais pas son métier. Je lui téléphone donc pour avoir son avis.

L’avocate Mme B. me dit que en effet, si je fais la demande de régularisation, je me met en position de tord. Elle me propose alors d’envoyer une lettre à la DNF et à la commune, dans cette lettre elle indique qu’une partie de l’abattage a bien été accepté par la commune. Par contre pour l’erreur du constructeur, elle propose de replanter une haie de même essences à la place. Elle propose aussi de nous laisser un délais jusqu’au 31/11. En effet le délais de base octroyé par l’avertissement de la DNF mentionnait une remise en était pour le 15/08 – mais planter des arbres en pleine canicule ne semble pas la meilleure des opérations.

Le 15/06 j’avais eu la commune au téléphone et leur avait laissé mon adresse mail afin de recevoir les documents à compléter pour la demande de permis sans architecte. Ceux-ci nous sont finalement reçu le 7 juillet via recommandé sous forme d’une mise en demeure…

Le 10/06 notre avocate envoie donc une lettre à la DNF et une seconde à la commune (pour les notifier de ce qu’elle envoit à la DNF). Le 22/08 elle envoit un rappel n’ayant pas de nouvelles (en période de vacances scolaires c’est toujours plus difficile – mais notre deadline est au 15 août donc il faut avancer). Notre avocate a essayé de multiple fois d’appeler la commune, et a enfin réussit à la joindre par téléphone, cette dernière confirme bonne réception du courrier par mail le 4/08… sans plus.

Mercredi 5/08 notre avocate Mme B. me téléphone car l’agent de la DNF en charge de notre dossier revient de vacances et propose un rendez-vous vendredi matin à 10h30 sur le terrain afin de se mettre d’accord sur ce qui doit être fait. Vendredi je suis en télétravail et n’ai pas de réunion, j’accepte donc le rendez-vous, il me suffira de travailler plus tard pour rattraper mon heure de travail perdue 😉

Le jour J est arrivé. Comme pressenti par téléphone, le Mr de la DNF n’est pas ennuyant du tout (étant donné que nous acceptons de replanter). Je lui explique où nous pensons replanter des arbres, sur le terrain communal (suite à cession) afin de garder l’alignement avec les haies voisines. Il nous conseille de laisser un « trou » dans la haie là où le câble de Ores va rejoindre la borne. Ainsi si de potentiels travaux doivent avoir lieu plus tard aucun arbre ne devra être arraché. Comme il le dit, il est assez pragmatique et sait qu’il nous faut une entrée devant notre garage, et devant notre porte d’entrée si nous le souhaitons. En bref si nous replantons une haie d’aubépines d’espèce locale il ne pas pas chipoter au mètre ou à l’arbre près. Il me dit aussi que la commune ne peut nous imposer aucune sanction et qu’elle n’a rien à faire là dedans. Mme B. enverra un mail pour confirmer notre accord oral. La haie doit être plantée avant le 31/11 ce qui nous laisse la possibilité de la planter à la bonne période et après que les ouvriers aient creusé les tranchées des impétrants, ceci nous évitera des accidents de pelleteuse je pense! Nous aurons un rdv une fois les plantations effectuées afin de constater que tout est ok.

 

Luminaire: showroom prive – le faux bon-plan

Vous connaissez peut-être showroomprive? Un site de ventes privées, càd de destockage de marques à prix intéressant. J’avais déjà commandé une batterie de casseroles pour mon papa sur ce site, et j’avais repéré une vente de luminaires. La marque/le magasin est « ma jolie déco d’été » : totalement inconnu sur le net… cela ne me met pas en confiance. De plus showroomprive a pas mal de notes négatives sur le net pour des articles non conformes à la description. Les prix très attractifs et un coup de coeur sur un luminaire me font sauter le pas.

Le premier luminaire le voici : simple très joli selon moi, vendu au prix de 49,90€ . Une fois reçu je remarque que la partie que j’ai mise en évidence en rouge est différente, mais ce n’est pas bien grave. Par contre les cages ne son pas très symétriques…. c’est assez bof bof mais pour le prix…

 

 

 

 

Ensuite il y avait mon gros coup de cœur, LE luminaire que je voyais au dessus de la table de la cuisine (voir cet article). Le site ne comprend aucune description de l’article, je n’ai que la photo. J’imagine des suspensions en genre de verre, très élégantes. Le tout pour 65,90€, cela semble une bonne affaire et je tente ma chance.

Finalement voici ce que je reçois. Sur le dessus « ça va » mais la partie dorée est beaucoup moins jolie que ce que j’avais pu imaginer sur la photo. Je suis franchement déçue!

Nous avons finalement décidé de renvoyer les luminaires (ce qui nous coûtera quelques frais de port) car « ne correspond pas à la photo ». Zut c’est notre maison « pour la vie » et même si les luminaires en magasin sont hors de prix je préfère attendre et mettre quelque chose qui nous plait vraiment. En magasin on peut généralement voir les luminaires ce qui évite les mauvaises surprises de ce genre 😉

04/07/2020 : review de la cuisine

Etant donné qu’il nous fallait les plans techniques de la cuisine pour la RTC et que nous n’avions pas eu l’occasion de discuter avec le cuisiniste de la création du caisson (entre autre pour contenir la hotte) nous avons pris un petit rendez-vous chez Kvik. Après un petit coup d’oeil sur leur site web j’avais aussi remarqué qu’ils avaient des nouveautés qui allaient fortement m’intéresser! Enfin, sans plan technique (sans plan tout court surtout) nous avions des difficultés à nous projeter dans cette future cuisine et avions peur qu’elle ne soit trop large et laisse trop peu d’espace dans le séjour.

Je ne vous avais peut-être jamais montré de plan de notre maison, je vous présente donc notre living! Nous avions craqué sur la disposition « tout vers le jardin » de la PH01 et la largeur de notre terrain nous le permettant… nous n’avons pas hésité. Nous avons également repris de la PH01 le creux au niveau de la salle à manger. L’idée est d’y mettre plus tard un grand meuble buffet/vitrine (nous avons un beau début de collection de verres à bières). Ce creux permet de ne pas perdre de place ou de mobilité dans la pièce. La cuisine revenant entre le deux fenêtres de droite sur le plan, nous avions peur qu’elle revienne un peu trop sur la baie vitrée et que la salle à manger soit toute petite. Nous sommes rassurés de constater que le plan de travail sera à 30cm de la baie. Le cuisiniste nous explique qu’il ne sait pas faire grand chose : c’est soit la largeur de cuisine actuelle, soit nous retirons un meuble et nous retrouvons avec la même largeur que dans notre appartement (qui est trop petite selon nous).

Grand plaisir pour nous: les portes que nous préférions, mais qui n’existaient qu’en blanc laqué l’année passée, existent maintenant en noir mat! Ce sont des portes à poignées intégrée/invisibles. Nous changeons sans hésiter toutes nos portes. Voilà donc ce que ça donnera, mais en noir:

Je ne sais pas si je vous avais déjà parlé de « home by me » mais c’est un petit site très sympa qui vous permet de créer des plans en 2D, 3D et d’y installer vos meubles (soit des meubles catalogues soit des meubles génériques dont vous choisissez les dimensions). Je m’en suis déjà servie simplement pour réorganiser une pièce chez nous. Pour la buanderie de notre futur maison j’ai utilisé ce programme pour réfléchir à la meilleure disposition (et savoir où mettre les prises). Et ici cela m’a permis de montrer précisément quel caisson je souhaitais au cuisiniste. Au départ nous pensions faire juste un caisson au dessus des plaques de cuissons pour y insérer la hotte, et ensuite m’est venue l’idée de prolonger ce caisson au dessus de tout le plan de travail afin d’y insérer des spots (plutôt que de carotter les hourdis partout) et de revenir au dessus des meubles hauts (pas de nid à poussière, mais pas de déco à y mettre non plus). Le cuisiniste ne sait pas nous donner un prix exact car tout se fera sur le terrain à la mesure mais nous indique qu’il faudra compter environ 1200€ pour ce caisson. Alors si vous êtes un peu bricoleur, faites le vous-même ce caisson : ce n’est jamais que du MDF peint 😉 mais bon on voudrait quelque chose de tip top… J’ai même trouvé le luminaire « comme j’avais en tête » pour vraiment pas cher sur un site de ventes privées en ligne. On a un petit doute sur ce qui va arriver mais pour le prix ça valait la peine d’essayer! (et j’ai un sacré coup de coeur pour ce luminaire).

Cerise sur le gâteau: j’ai demandé pour changer la porte sous l’évier en « tiroir de tri ». En effet quand nous avons créé la cuisine on nous a vivement conseillé une porte + une poubelle « sur rail » à l’intérieur car avec le système de tiroir on perdait apparemment beaucoup de place… Il faut avouer que je n’ai jamais été convaincue de ce choix et que ouvrir une porte + tirer une poubelle pour jeter quelque chose… je pense que j’aurais été plus vite à la buanderie… C’est donc l’âme en paix que je repars de chez Kvik avec mon tiroir de tri qui certes n’est peut-être pas optimal en volume, mais me satisfait pleinement! 😀