Le terrain – pas si simple que ça !

Et oui le temps passe vite ! L’agence immobilière s’est renseignée par rapport aux raccordements possibles pour le terrain, et heureusement que nous avions demandé des informations sur ce point sinon nous aurions été bien embêtés ! Je vous explique…

Notre terrain est issus de la division d’une parcelle cadastrale en deux. Il s’agit dans ce cas d’une simple division et non de la création d’un lotissement. C’est quand l’agence a demandé un devis pour le raccordement de notre parcelle à ORES (pour l’électricité) que ceux-ci ont répondu qu’on ne pouvait pas raccorder chaque « demi-parcelle » séparément mais que tout le terrain devait être raccordé en une seule fois, par le propriétaire actuel. L’agence a donc dû réintroduire une demande de devis, pour tout le terrain cette fois-ci.

Le 29/08/2018 nous recevons (enfin) un devis pour le raccordement des parcelles – le propriétaire paie ces frais qui seront réparti moitié-moitié entre les futurs acquéreurs de la seconde parcelle et nous. L’agence propose d’inclure ses frais dans le compromis de façon à ce que nous ne payions pas de droits d’enregistrement dessus (c’est toujours ça de gagné!). Je ne vous cache rien – ces coûts s’élèvent à 5200€ (2600€ par parcelle). Comme vous pouvez le voir sur le plan ci-dessous, ORES a prévu de passer sous la route par fonçage, mettre un petit boitier près de chez nous, et ensuite de raccorder la seconde parcelle via une tranchée de 50 mètres. Ce que nous avons appris quelques jours plus tard – c’est que la tranchée est hors devis (rire jaune). Deux options s’offrent à nous: ORES fait la tranchée pour 50€/m – ils creusent places les câbles pour l’électricité et rebouchent OU nous faisons faire la tranchée par un indépendant (agréé par la commune) – l’avantage est ici que la tranchée pourrait servir pour faire passer d’autres services (eau et égouttage). L’idée serait donc de s’arranger avec les futurs acquéreurs de la seconde parcelle pour les raccordements afin de diviser les coûts – si cette parcelle trouve vite preneur.

Ma grande question serait de savoir si cela va réellement coûter moins cher de s’arranger à deux pour les raccordements ou de faire chacun sa popote de son coté. Egalement les futurs voisins n’auront peut-être pas la volonté de construire « tout de suite »…

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais au départ nous étions partants pour la parcelle de droite et avons changé d’avis – eh bien tant mieux car finalement cette parcelle est vendue avec la prairie derrière le terrain – ce qui en fait une parcelle bien trop grande à entretenir (~50 ares) et hors budget pour nous ! Par contre nous prions pour que nos futurs voisins y mettent des chevaux (il y a déjà des boxes c’est pratique) et qu’on ne tombe pas sur des gens qui transformeraient cet écrin de verdure en décharge ou collection de pièces détachées…

En fait ça donne un peu ça : en bleu c’est chez nous, en orange « chez eux » et en vert derrière c’est la prairie:

Vivement la suite ! 🙂

Comments

comments

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image