10/11/2020 : RTC réunion technique de chantier

La RTC, réunion technique de chantier, est la réunion où vous définissez les emplacements sanitaires et électriques. C’est donc une grosse réunion qui est planifiée bien à l’avance. En effet il faut compter 4h de réunion, le plus simple est donc de prendre congé si cela est possible pour vous, c’est ce que nous avons fait.

Week-end : préparation de la RTC.

Pour se préparer à la RTC nous avons vu, revu, re-revu notre plan électrique. Ensuite nous sommes allés sur le chantier et avons tracé dans le living nos meubles à la craie. Le but était de déterminer LE point central au dessus de la table de salle à manger. En effet nous avons prévu un magnifique et imposant luminaire pour la salle à manger, ce serait tellement dommage qu’il ne soit pas au dessus de la table.

Pour les sanitaires nous avons discutés ensemble de la disposition des meubles de salle de bain et du robinet de baignoire. La majorité des choix étant assez « évidents » cela a prit beaucoup moins de temps 🙂 Pour le lave-main des WC nous avions découpé un carton à sa taille pour le visualiser et mieux choisir sa position.

Mardi 10/11 – 9h00

Sont présents notre chef de chantier Mr L.,  le « chargé d’affaires secteur électricité » de chez Klinkenberg Mr P., le conducteur chauffage-sanitaire de chez Etienne Piron : Mr T. et nous.

Nous sommes accueillis par Mr L. que nous rencontrons en face à face pour la première fois. Il nous explique comment la réunion se passe et nous présente à Mr P. et Mr T.

Dès le départ l’électricien nous demande si il y a des changements majeurs par rapport au plan effectué avec le commercial car il va déjà tracer pas mal de choses pendant que nous faisons le tour des sanitaires. Nous lui communiquons les gros changements auquel nous avions repensé la veille.

La réunion commence par les sanitaires: nous faisons le tour de la maison avec Mr T. et Mr L. : où placer les sanitaires (par exemple les meubles de salle de bain : décalés ou centrés par rapport au mur). Tout semble aller assez vite mais prend tout de même une petite heure. La seule chose à laquelle nous ne nous attendions pas, pour notre douche italienne, est que le sanitariste nous conseille de ne pas mettre le tub de douche à fleur du carrelage. En effet en mettant le tub à fleur de carrelage le joint de silicone entre le tub et le carrelage s’abîmerait plus vite et il faudrait le changer à peu près tous les 3ans pour être sûr de l’étanchéité. Par contre en laissant une marge entre le tub et le carrelage cela est beaucoup plus « safe » pour le joint (représenté en rouge sur mon schéma). D’après Mr T. c’est ce qui est fait dans 90% des cas. J’avoue que nous étions un peu perturbés par cette information étant donné que nous avions toujours imaginé une douche à l’italienne. Etant donné que la marge ne devrait faire que maximum 1cm nous avons choisi la sécurité en optant pour la pose avec marge. En soirée nous avons reparcouru toutes les photos des portes ouvertes disponibles sur le site de perfection habitat. Nous avons trouvé deux photo de douches italiennes avec tub où il semble y avoir une marque. C’est vrai que cela est très peu visible. Nous allons « dormir dessus » car nous sommes à un fil de changer d’avis.

Avec le sanitariste nous faisons également le tour des bouches de la VMC. Les arrivées VMC sont tracées « de façon théorique » par l’architecte, mais tout est ensuite revu par un spécialiste. Il y a pour le coup quelques petits changements! Pour notre part dans la suite parentale nous n’avons plus de tubes qui passent dans le dressing (youhou!) mais nous avions également un petit dégagement près de notre salle de douche (qui devait devenir une étagère à essuis de bains et autres affaires de bain) qui accueille maintenant 2 buses: bref il ne restera plus de place, il sera donc condamné par le finisseur via des blocs ytongs. J’étais un peu tristounette de cette perte mais le gain dans le dressing a largement compensé! Moi qui pensait mettre des systèmes de dressing Ikea PAX et « bricoler quelque chose à coté » là où passaient les tubes… j’y gagne. Les deux espaces étaient à 2m l’un de l’autre et tous les deux dans la suite parentale le changement est ok.

Nous avons également demandé de décaler une sortie VMC qui risquait d’arriver au dessus d’un meuble à la buanderie, elle se situera au dessus du vidoir où le plafond ne sera jamais occupé ce qui lui permettra d’être à 100% efficace et accessible.

Avec le sanitariste nous voyons également où placer toute la partie technique: boiler, adoucisseur, filtres eau de pluie,… Comme nous avons choisi de prendre un adoucisseur d’eau via PH c’est aussi l’occasion de déterminer quelle eau sera adoucie ou non et quel robinet donnera de l’eau de pluie ou non. Ainsi le robinet garage sera sur eau de pluie, mais nous avons choisi de mettre le robinet de la buanderie sur eau de ville non adoucie. Ce sera notre « source » pour remplir des cruches d’eau, en effet l’eau adoucie n’est pas impropre à la consommation mais ce n’est pas top étant donné qu’elle a perdu pas mal de minéraux. Nous aurions pu choisir de faire cela sur le robinet de la cuisine, mais étant donné que j’ai choisi un très joli évier NOIR je n’avais pas très envie d’avoir du calcaire…

En écrivant je me rend compte qu’on a discuté de pas mal de choses: nous avons également décidé de l’emplacement des coffrets du chauffage au sol, ainsi que du chauffage en lui même. En effet nous avons prévu une cheminée pour plus tard mettre un petit poêle à bois. Etant donné que pour certains modèles il faut percer le sol afin d’avoir un appel d’air depuis les vides ventilés, Mr T. ne fera pas placer de chauffage à cet endroit et marque l’endroit. On voit l’expérience des gens en face de nous en tout cas.

Une fois le tour terminé le sanitariste va se concerter avec l’électricien (il nous annonce 45minutes), ce qui nous laisse du temps avec notre chef de chantier. Nous avions des questions à lui poser et lui en avait à nous poser donc on a très bien comblé « le vide ». Nous avons par exemple fait remarquer que 2 briques de l’entrée du garage avaient été cassées lors de la pose des châssis, avons discuté du carrelage salle de bain et de la douche italienne (beaucoup plus facile sur place que via mail), du futur empierrement… Il en profite pour parler de la couleur du joint, et c’est là que nous remarquons que le 5eme essais a été réaliséééé! C’est celui tout en bas à gauche, on l’aime beaucoup! Mr L. nous laisse jusqu’à la semaine prochaine pour y réfléchir posément et pouvoir voir le joint sous différentes lumières.

 

Il nous dit ensuite que nous pouvons faire un petit break. Nous en profitons pour aller boire un peu d’eau dans notre voiture et ramener le brownie que j’avais cuisiné (avec un masque) la veille et en proposer un morceau à tout le monde. Notre chef de chantier en prend un morceau avant de partir et nous nous retrouvons donc avec le sanitariste et l’électricien.

Lors de ce break nous discutons un peu Covid, et je leur demande si les équipes sont forts impactées. Apparemment ils ont parfois jusqu’à 40% d’absentéisme (des malades ou personnes en quarantaine) ce qui cause beaucoup de problèmes dans les plannings (un planning a déjà été modifié 6x sur une journée). Ils ne peuvent pas non plus essayer de rattraper du retard en envoyant 2 équipes en même temps sur un chantier car ils essaient de garder un système de « bulle » avec les équipes de façon à ce que l’une n’infecte potentiellement pas l’autre… Nous comprenons que le planning de la « phase1 sanitaire » prévue la semaine prochaine et la pose du tubage électrique prévue la semaine suivante sont potentiellement à risque. Nous n’avons d’ailleurs plus reçu de mise à jour du planning depuis début septembre, je comprends maintenant pourquoi.

Nous reprenons donc la RTC avec la partie électrique. Mr P. avait déjà tracé tout ce qui devait l’être au rez-de-chaussée, quelle efficacité! Cela ressemble un peu à du martien pour nous, mais on distingue quand mêmes des carrés et des « RJ45 » parmi les symboles étranges. Il nous propose de commencer par l’étage où il traçait en même temps que nous passions en revue le tout. Il nous a proposé de mettre les chambres enfant sur circuit indépendant. De cette façon si un chauffage électrique est placé (pas de chauffage au sol dans les chambres) il n’y aura aucun risque de problème. En effet pour dormir une chambre n’a pas vraiment besoin d’être chauffée (je pense qu’une « bonne » température de chambre est de 18°C) néanmoins pour des adolescents qui étudient assis sur leur chaise cela peut être agréable d’atteindre 20 à 22°C.

Petite astuce pour le dressing: nous avons demandé deux prises (une de chaque coté), en hauteur (2m20 pour être au dessus des placards) qui sont raccordées à un interrupteurs. Nous pourrons alors utiliser un éclairage de dressing Ikea, tout brancher, et tout éteindre/allumer via cet interrupteur. J’ai hâte de voir ce dressing meublé 😀

A la fin de notre tour, Mr P. a quelques questions pour nous dont une à laquelle je ne m’attendais pas du tout: voulons nous un câble RJ45 de catégorie5 ou de catégorie6. J’ai directement regardé mon monsieur (car il est informaticien donc à priori il a mieux son idée que moi). Mr P. nous explique que en catégorie 6 le vitesse de réseau est meilleure, et là, j’avais compris que mon homme allait choisir la catégorie 6 ahah. Cela représente un supplément d’une trentaine d’euro par prise RJ45 (35€pour les prises doubles). Je laisse donc Mr choisir (clin d’oeil à mes amis constructeur, monsieur a choisit!). Une fois à la maison il m’a dit que dans ses souvenirs il y avait tout de même un facteur 10 de différence entre les deux câbles. Et en effet google m’apprend que la vitesse de transmission maximum est

  • en catégorie5 de 10/100 Mbps (mega bite par seconde)
  • en catégorie5e de 1000Mbps/1Gbps
  •  en catégorie6 de 10000Mbps/10Gbps

Pour le coup si « ça lag » on ne pourra plus incriminer le câble (pour le moment nous télétravaillons beaucoup, mon employeur nous conseille la connexion câblée mais la nôtre passe actuellement via l’électricité car nous n’avons pas de prise RJ45 dans notre bureau).

Je terminerai par vous dire que nous sommes très contents d’avoir un garage pour les parties techniques… Celles-ci prennent +- un mur de 4m dans le garage!

  • Le boiler fait 65cm de diamètre et doit être placé à 30cm d’écart du mur
  • L’adoucisseur (ok c’est optionnel)
  • Les filtres d’eau de pluie
  • Système PAC
  • Emplacement libre pour un futur onduleur (panneaux photovoltaïques)
  • 2 panneaux électriques
  • un panneau pour Ores
  • L’arrivée d’eau
  • La centralisation RJ45 de la maison (qui peut se faire dans n’importe quelle pièce)
  • la centrale d’alarme

Franchement si nous avions tout ça dans notre buanderie il ne resterait plus beaucoup de place pour des rangements.

En bref ce fut une journée très riche en informations, nous en sommes contents et avons hâte que la suite s’enchaine. Nous avons eu terminé à 12h50 en étant pourtant très bien préparé et avec des hommes de métiers qui connaissent bien leur domaine. Je pense donc que 4h était une bonne évaluation pour la durée de cette réunion si importante 😉

 

 

 

 

 

 

Comments

comments

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

*
Pour eviter les robots publicitaires, repondez a la question SVP.
Anti-Spam Image